Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Un juge fédéral restreint la Californie sur l'étiquetage du glyphosate

16 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Glyphosate (Roundup)

Un juge fédéral restreint la Californie sur l'étiquetage du glyphosate
 

AGDAILY Reporters*

 

 

Un juge fédéral a empêché la Californie d'exiger que le Roundup, un désherbant à base de glyphosate, porte une étiquette de mise en garde contre le cancer.

 

La National Association of Wheat Growers (NAWG), principal plaignant de la coalition nationale de l'agriculture qui lutte contre l'exigence erronée et trompeuse de la Californie en matière d'étiquetage de la Prop 65 pour le glyphosate, se félicite de la décision rendue hier [le 22 juin 2020] par le juge William Shubb du tribunal de district américain pour le district Est de la Californie. Le juge Shubb s'est prononcé en faveur de la coalition en rendant un jugement sommaire et en émettant une injonction permanente interdisant l'exigence d'avertissement de la Proposition 65 concernant le glyphosate.

 

Il y a deux ans, Shubb a reconnu que « pratiquement toutes les agences gouvernementales et les organisations de santé qui ont examiné les études sur [le glyphosate] ont constaté qu'il n'y avait aucune preuve qu'il causait le cancer », et sur cette base, Shubb avait conclu qu'il serait « au mieux trompeur » de forcer les parties à déclarer sur les produits contenant du glyphosate que les produits étaient « connus de l'État pour causer le cancer ».

 

Dans le jugement d'hier, Shubb a consolidé sa décision, notant que les développements intervenus depuis lors « ne modifient pas la conclusion de la Cour selon laquelle l'exigence de la Proposition 65 en matière d'avertissement pour le glyphosate est trompeuse » et que, par conséquent, le Premier Amendement interdit à la Californie d'exiger que les produits contenant du glyphosate soient étiquetés de cette manière.

 

« Dès le début, nous avons fondé notre argumentation sur des faits et des données scientifiques et c'est une grande victoire pour les producteurs de blé et les agriculteurs de tous les États-Unis », a déclaré Dave Milligan, président de la NAWG et producteur de blé de Cass City, dans le Michigan. « Soutenu par plus de quarante ans de données sur la sécurité, le glyphosate est l'un des herbicides les plus étudiés et les plus étroitement surveillés au monde. »

 

Dans sa décision, Shubb a estimé que les plaignants devaient obtenir gain de cause dans leur demande au titre du premier amendement parce qu'une étiquette d'avertissement obligatoire fausse ne sert pas directement les intérêts de l'État. En effet, « les déclarations trompeuses sur la cancérogénicité du glyphosate [...] ne servent pas directement cet intérêt [à protéger les citoyens contre les substances véritablement cancérigènes] ». Il a conclu une fois de plus que « le lourd poids de la preuve dans le dossier est que le glyphosate n'est pas connu pour causer le cancer. »

 

« Ces dernières années, nous avons constaté une augmentation drastique de l'intérêt des consommateurs pour le changement climatique et le public a appelé l'agriculture à utiliser des pratiques plus respectueuses de l'environnement », a poursuivi M. Milligan. « Le glyphosate est un outil qui peut aider à atteindre ces objectifs. Il est devenu très efficace pour protéger les sols contre l'érosion et améliore également la fertilité des sols et la qualité de l'eau grâce à un recours accru à l'agriculture de conservation et aux pratiques agricoles sans labour. »

 

Parmi les autres plaignants il y avait l'Agribusiness Association of Iowa, l'Agricultural Retailers Association, les Associated Industries of Missouri, l'Iowa Soybean Association, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Missouri, CropLife America, le Missouri Farm Bureau, la National Corn Growers Association, la North Dakota Grain Growers Association, la South Dakota Agri-Business Association et la United States Durum Growers Association.

 

____________

 

* Source : https://www.agdaily.com/news/federal-judge-restricts-california-how-labels-glyphosate/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article