Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les attitudes « anti-science » sapent les efforts des États-Unis alors que les cas de coronavirus s'envolent

31 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19

Les attitudes « anti-science » sapent les efforts des États-Unis alors que les cas de coronavirus s'envolent
 

Justin Cremer*

 

 

Photo : des commerçants et des piétons de Lima, au Pérou, portent des masques dans la rue. Myriam B/Shutterstock

 

 

La forte présence d'un « sentiment général anti-science, anti-autorité, anti-vaccins » aux États-Unis mine les efforts de la Nation contre le coronavirus, a averti cette semaine le Dr Anthony Fauci.

 

Fauci, membre du groupe de travail sur le coronavirus de l'administration Trump et principal expert en santé publique du pays, a déclaré à CNN dans un entretien qu'un scepticisme général envers les vaccins et un sentiment anti-science omniprésent aux États-Unis sabotent la lutte pour contrôler la propagation du virus.

 

« Il y a un sentiment général d'anti-science, d'anti-autorité et d'anti-vaccins parmi certaines personnes dans ce pays – un pourcentage relativement élevé et alarmant de personnes », a déclaré M. Fauci.

 

Le scepticisme de tant d'Américains compromettrait l'efficacité d'un éventuel vaccin contre le Covid-19, a déclaré M. Fauci. Plus de 140 efforts de vaccination sont actuellement en cours dans le cadre de la campagne mondiale visant à stopper la pandémie, une poignée d'entre eux étant les candidats les plus probables. M. Fauci a déclaré qu'il espérait qu'un éventuel vaccin serait efficace à environ 70 à 75 %, ce qui serait suffisant pour amener la population au niveau d'immunité de groupe. Parfois appelée « immunité communautaire », l'immunité de groupe est le fait pour une population de devenir suffisamment immunisée contre une maladie infectieuse, soit parce qu'elle a été vaccinée contre elle, soit parce qu'elle a déjà surmonté une infection.

 

M. Fauci a averti que même avec un vaccin contre le Covid-19 efficace à 70-75 %, ce fort sentiment anti-vaccin rendrait « improbable » la perspective que la population américaine puisse atteindre l'immunité de groupe. Des sondages récents ont montré qu'un grand pourcentage d'Américains éviteraient un vaccin contre le Covid-19 disponible. Un sondage réalisé en mai par l'Associated Press et le NORC Center for Public Affairs Research a montré que seule la moitié des Américains environ se ferait vacciner, tandis que des sondages similaires de CNN et du Washington Post ont révélé qu'un tiers environ ne prendrait pas de vaccin.

 

Les autorités sanitaires canadiennes ont également averti que la perspective d'un vaccin contre le Covid-19 a redonné de l'énergie aux groupes anti-vaccination, qui s'interrogent à la fois sur la sécurité et la nécessité d'un vaccin. Elles ont déclaré que les responsables de la santé doivent travailler rapidement pour établir la confiance au sein de la population.

 

Depuis l'apparition du coronavirus, les théories de conspiration non fondées abondent. Parmi elles, il y a l'idée absurde que le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates**, est d'une manière ou d'une autre derrière le virus dans le cadre d'un complot complexe visant à implanter des micropuces numériques et traçables dans la population mondiale. Le mouvement anti-vaccination a été si efficace pour répandre des informations erronées sur le coronavirus sur les réseaux sociaux que les chercheurs ont averti que les antivax gagnent actuellement la bataille des cœurs et des esprits et que leur influence pourrait suffire à effrayer une population importante et à l'éloigner d'un vaccin, permettant ainsi au virus de continuer à se répandre.

 

Un rapport de l'AFP publié cette semaine indique que les contenus anti-vax continuent de prospérer sur les réseaux sociaux malgré les affirmations des plateformes selon lesquelles elles limiteront la propagation de la désinformation liée au coronavirus.

 

Les commentaires de M. Fauci dans l'interview sur CNN ont été suivis mardi par un témoignage devant le Congrès. Il y a déclaré à la Commission Sénatoriale de la Santé, de l'Éducation, du Travail et des Retraites que les États-Unis pourraient commencer à voir jusqu'à 100.000 nouveaux cas de coronavirus chaque jour.

 

« Nous allons dans la mauvaise direction », a-t-il prévenu.

 

L'immunologiste a déploré le fait que tant d'Américains ne tiennent pas compte du conseil de maintenir une distanciation sociale et de porter des masques en public.

 

« Si vous regardez ce qui se passe, si vous regardez simplement certains des clips montrant des personnes se rassemblant, souvent sans masque, se trouvant dans la foule, s'asseyant sur les directives que nous avons très soigneusement mises en place et n'y prêtant aucune attention , nous allons continuer à avoir beaucoup de problèmes et il y aura beaucoup de dégâts si cela ne s'arrête pas », a-t-il témoigné.

 

Le témoignage de M. Fauci est intervenu au moment où plus de la moitié des États américains connaissent une augmentation des cas de coronavirus. Les 44.358 cas confirmés que le pays a enregistrés mardi [30 juin 2020] ont marqué une augmentation record en une seule journée, selon le projet de suivi du Covid. Les États-Unis comptent plus de cas confirmés de coronavirus que tout autre pays du monde, avec plus de 2,6 millions de cas, et plus de décès, avec près de 130.000 Américains ayant succombé au Covid-19.

 

______________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2020/07/anti-science-attitudes-undermining-us-efforts-as-coronavirus-cases-soar/

 

** L'Alliance Cornell pour la Science est en partie financée par la Fondation Bill & Melinda Gates.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article