Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La fille de fermier : ce que cela signifie que Bayer débourse plus de 10 milliards de dollars pour régler les litiges sur le glyphosate

7 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Glyphosate (Roundup), #Monsanto

La fille de fermier : ce que cela signifie que Bayer débourse plus de 10 milliards de dollars pour régler les litiges sur le glyphosate

 

Amanda Zaluckyj, AGDAILY*

 

 

 

 

C'est enfin arrivé. Bayer est en train d'ouvrir un compte en banque et de payer. Le géant de la technologie, qui a acquis Monsanto, est en train de régler la majorité des plaintes en cours et futures contre lui concernant le glyphosate. Le montant du règlement devrait se situer entre 10 et 11 milliards de dollars.

 

Les allégations – environ 125.000 d'entre elles – sont essentiellement les mêmes. Les plaignants affirment avoir utilisé du Roundup, dont le glyphosate est la matière active. Les plaignants affirment que l'exposition au glyphosate leur a fait développer un cancer, plus précisément un lymphome non hodgkinien. Les plaignants affirment également que Monsanto savait que le glyphosate causait le cancer et l'a délibérément caché aux organismes de réglementation.

 

Il n'est pas surprenant que Bayer ait décidé de régler à l'amiable ; il a perdu au tribunal. Terriblement. De multiples jurys ont écouté les preuves, délibéré et rendu des verdicts à plusieurs millions de dollars en faveur des plaignants. J'ai cru comprendre que les avocats des plaignants avaient reçu un courriel d'employés de Monsanto qui donnait l'impression que les arguments des plaignants étaient plausibles. Bayer a donc perdu à plusieurs reprises.

 

Donc, non, un accord n'est pas surprenant d'un point de vue juridique. Les grands cabinets d'avocats ont vu un punching-ball rempli de billets et ont fait couler beaucoup d'argent pour attirer de nouveaux clients. Et Bayer a vu ce qui était écrit sur le mur : des milliers de procès de plusieurs millions de dollars ne seraient pas bons pour les résultats. La solution logique a été le règlement à l'amiable.

 

Mais je sais que beaucoup d'entre nous auront le sentiment qu'il s'agit d'une erreur judiciaire. C'est probablement le cas. Les activistes ont bien réussi à convaincre le public que le Roundup était capable de causer le cancer. (Pour information, aucune recherche scientifique ne vient étayer cette conclusion.) Ils s'en prenaient aux plantes génétiquement modifiées. Le Roundup n'était qu'une cible facile en raison de son étroite association avec les OGM. Ils ont donc transformé un herbicide inoffensif, bien qu'efficace, en croque-mitaine.

 

La décision de Bayer me rappelle les conseils que je donne généralement à mes clients. Les procès civils ne sont pas une question de justice. On n'intente pas de procès et on ne se défend pas parce que c'est la bonne chose à faire. On ne plaide pas pour prouver qu'on a raison. Et on ne plaide pas pour prouver que la partie adverse a tort. Le procès est plutôt un jeu, où les deux parties essaient de faire valoir leur version des faits et de vendre une histoire au jury.

 

C'est exactement ce qu'étaient les premières affaires du Roundup : des procès de mise en route. Les plaignants réussiraient-ils à impressionner le jury avec leurs tristes histoires ? Bayer trouverait-il un moyen d'excuser les courriels imprudents des employés ? L'expert de quelle partie serait le plus convaincant ? Bayer a découvert que sa stratégie ne fonctionnerait pas.

 

Il y a aussi un côté pratique à tout cela, qui est également lié aux conseils que je donne aux clients. On ne dépense pas 1.000 dollars pour gagner une affaire dont l'enjeu est un dollar. En d'autres termes, il est parfois plus rentable de jeter de l'argent à votre adversaire et d'en finir avec lui. Bayer a investi des milliers (voire des centaines de milliers) de dollars dans chacun de ces procès, uniquement pour les frais d'avocat. Il est tout aussi probable que ce règlement leur permette d'économiser de l'argent à long terme, sans parler de la satisfaction de leurs investisseurs.

 

Mais il vaut peut-être mieux terminer sur une note positive, alors je vais essayer. Ce règlement devrait être le début de la fin. Il n'y aura plus, dit-on, de procès devant un jury qui fera les gros titres. La publicité odieuse faite par les avocats à la recherche de nouveaux clients devrait cesser. Bayer a déclaré qu'il continuera à vendre du Roundup. Et un juge fédéral a décidé que le produit n'a pas besoin d'inclure l'étiquette de mise en garde contre le cancer que l'État de Californie voulait imposer.

 

Et surtout, la fin de ces absurdités est proche. J'ai hâte de voir où les militants vont tracer la prochaine ligne dans le sable. J'espère que cette fois-ci, nous aurons plus de succès.

 

____________

 

* Amanda Zaluckyj blogue sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Source : https://www.agdaily.com/insights/what-it-means-bayer-paying-10-billion-settle-glyphosate-suits/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Qu'auraient produit ces 10 milliards de dollars en R&D, au lieu d'aller dans les poches d'avocats prédateurs qui ne laisseront à leurs clients qu'une portion congrue?

Et, vu le climat médiatique actuel, ils n'auront aucun problème à trouver d'autres cibles lucratives (5G ou tout autre outil technique); d'un autre coté, cette fois-ci, les industriels pourraient être prêts à se défendre.
Répondre
J
reflexion09/07/2020 14:15

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre "Le sulfate de cuivre est obtenu industriellement comme sous-produit du décapage chimique du cuivre par l'acide sulfurique."

1) le bio interdit les trucs *de synthèse sauf le sulfate de cuivre => pourquoi?
2) OUI https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre
"Une des principales utilisations actuelles du sulfate de cuivre est la préparation (industrielle ou non) de fongicides pour l'agriculture y compris biologique. "
ou là: http://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277_mono.html

Le cuivre est le seul produit à effet fongique autorisé en AB (propriétés antimicrobiennes pour tavelure de la pomme, mildious de la vigne et des pommes de terre). L'AB est au coeur des problématiques d'utilisation du cuivre (c'est le seul antifongique accepté par le Cahier des charges).
Effets négatifs sur les organismes du sol et sur les auxiliaires de culture (vers de terre et certains agents de biocontrôle).

3) tout comme l'arsenic, l'uranium, le plomb, le cadmium, ...

4) https://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277.html c'est pas mal le sénat comme source?

5) C'est mortel mais autorisé en agriculture, on en mange donc.
Cuivre: 6kg/hectare d'un truc mortel non biodégradable c'est OK
Glyposate: 2l/hectare d'un truc biodégradable quasi pas toxique c'est NON
Où est la logique?
Répondre
R
@Il est là, fils spirituel de Seppi11/07/2020 20:44


"Bon en effet vous n'aimez pas le cuivre, mais avouez Gros Malin que pour la plupart des paysans en bio il est difficile de s'en passer.
Alors qu'en conventionnel, il est plsu aisé de s'en passer car on a d'autres pesticides comme le glyphosate, contrairement à ce que vous pensez,
Gros Malin, le glyphosate est bien mieux que le cuivre, des études de l'ANSES l'ont déjà prouvées à maintes reprises mais les biotausaurus ne veulent rien voir."

► Ben oui mon gros ballot, tu as complètement raison, lorsque tu as tous nettoyer au glyphosate, tu as bien passer tes vignes , tes tomates, tes pommes de terre au glyphosate
il n'y a plus de problème, t'a vraiment plus besoin de t'emmerder avec le cuivre .
Vu de cette façon je comprend parfaitement que tu a d'autre pesticides contre le mildiou, mais merde qu'est ce qu'on est con en bio de refuser ce sacré glyphosate ...
Surtout que des études de l'ANSES ont déjà prouvées à maintes reprises que le glyphosate est bien mieux que le cuivre !!!!!!!!!

Je le savais qu'à l'ANSES c'est des champions ........... (M D R)... :-)))))))))))) mais là c'est vraiment confirmé .


Va y surtout continue d'argumenter cmme tu le fais, tes débilités sont tellement croustillantes, j'avoue,tu est bien fils spirituel de seppi il n'y a aucun problème vraiment dans la même lignée.
I
Bionel le Gros Malin

"Ho Justin comme vous avez de belle références !"

Théoriquement wikipédia n'est pas nécessairement mauvais. Tout dépend de l'article, si l'article est sourcé et de surcroît écrit par un spécialiste du sujet c'est une source sûre, bon après pour vous les sources sûres sont uniquement les chercheurs biotausaurus, alors c'est sûre que les autres chercheurs vous ne les écoutez pas Gros Malin.

"► J' ai déjà très souvent dis et répéter de nombreuse foi je n'utilise pas de cuivre et je déconseille son utilisation allez vous enfin le comprendre ?

Au lieu de vous focaliser sur le cuivre déployer donc vos efforts votre énergie contre le glyphosate produit de synthèse par excellence employé avec de nombreux adjuvants qui
qui en fond un profil pire que le sulfate de cuivre . Vous l'ignorez bien entendu?"

Bon en effet vous n'aimez pas le cuivre, mais avouez Gros Malin que pour la plupart des paysans en bio il est difficile de s'en passer. Alors qu'en conventionnel, il est plsu aisé de s'en passer car on a d'autres pesticides comme le glyphosate, contrairement à ce que vous pensez, Gros Malin, le glyphosate est bien mieux que le cuivre, des études de l'ANSES l'ont déjà prouvées à maintes reprises mais les biotausaurus ne veulent rien voir.

"3) tout comme l'arsenic, l'uranium, le plomb, le cadmium, ...
► Ho là, je suis éblouis (MDR)"

En quoi êtes vous ébloui Gros Malin ? Par l'intelligence de Justin qui vous apporte des informations que vous ne voulez jamais voir ?

"c'est pas mal le sénat comme source?
► Si vous n'avez pas plus bidon, bon aprés cela reflete bien votre niveau."

En quoi le Sénat est-il une mauvaise source, Gros Malin, en sachant que vous critiquez le messager sans critiquer le message... ce que l'on fait quand on a 0 arguments justement.
R
@Justin09/07/2020 15:29


https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre "Le sulfate de cuivre est obtenu industriellement
comme sous-produit du décapage chimique du cuivre par l'acide sulfurique."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre "Le sulfate de cuivre est obtenu industriellement
comme sous-produit du décapage chimique du cuivre par l'acide sulfurique."

Ho Justin comme vous avez de belle références !


Et alors ????????????????
Vous êtes comme une poule qui vient de trouver un couteau...


1) le bio interdit les trucs *de synthèse sauf le sulfate de cuivre => pourquoi?

► J' ai déjà très souvent dis et répéter de nombreuse foi je n'utilise pas de cuivre et je déconseille son utilisation allez vous enfin le comprendre ?

Au lieu de vous focaliser sur le cuivre déployer donc vos efforts votre énergie contre le glyphosate produit de synthèse par excellence employé avec de nombreux adjuvants qui
qui en fond un profil pire que le sulfate de cuivre . Vous l'ignorez bien entendu?



2) OUI https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre
"Une des principales utilisations actuelles du sulfate de cuivre est la préparation (industrielle ou non)
de fongicides pour l'agriculture y compris biologique. "
ou là: http://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277_mono.html

► Donnez nous donc toute la répartition des volumes sulfate de cuivre et de toutes les surfaces traitées en BIO comme en conventionnel avec de bonnes sources crédibles et non pas du wiki pas exemple .

Le cuivre est le seul produit à effet fongique autorisé en AB (propriétés antimicrobiennes pour tavelure de la pomme, mildious de la vigne et des pommes de terre).
L' AB est au cœur des problématiques d'utilisation du cuivre (c'est le seul antifongique accepté par le Cahier des charges).
Effets négatifs sur les organismes du sol et sur les auxiliaires de culture (vers de terre et certains agents de biocontrôle).

► Mon gros rigolo, vous confirmez de plus en plus votre hyper incompétence, cessez donc de venir nous parler de choses que vous ne connaissez vraiment pas,
ceci vous évitera de vous afficher comme un super ignare de service.

3) tout comme l'arsenic, l'uranium, le plomb, le cadmium, ...
► Ho là, je suis éblouis (MDR)

4) https://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277.html c'est pas mal le sénat comme source?
► Si vous n'avez pas plus bidon, bon aprés cela reflete bien votre niveau.

5) C'est mortel mais autorisé en agriculture, on en mange donc.
Cuivre: 6kg/hectare d'un truc mortel non biodégradable c'est OK
Glyphosate: 2l/hectare d'un truc biodégradable quasi pas toxique c'est NON
Où est la logique?

► Vous aimez vraiment develloper votre incompétance ?
Mon gros rigolo cessez donc de nous demontrer vos carastéristiques d'incompétant en agriculture notament BIO nous avons compris!
Et alors ????????????????
Vous êtes comme une poule qui vient de trouver un couteau...


1) le bio interdit les trucs *de synthèse sauf le sulfate de cuivre => pourquoi?

► J' ai déjà très souvent dis et répéter de nombreuse foi je n'utilise pas de cuivre et je deconseille son utilisation allez vous le comprendre ?

Au lieu de vous focaliser sur le cuivre déployer donc vos efforts votre énergie contre le glyphosate produit de synthèse par excellence !!!


2) OUI https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre
"Une des principales utilisations actuelles du sulfate de cuivre est la préparation (industrielle ou non)
de fongicides pour l'agriculture y compris biologique. "
ou là: http://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277_mono.html

► Donnez nous donc TOUTE la repartition des volumes et des surfaces en BIO et en conventionnel avec de bonnes sources et non pas du wiki pas exemple .

Le cuivre est le seul produit à effet fongique autorisé en AB (propriétés antimicrobiennes pour tavelure de la pomme, mildious de la vigne et des pommes de terre).
L'AB est au cœur des problématiques d'utilisation du cuivre (c'est le seul antifongique accepté par le Cahier des charges).
Effets négatifs sur les organismes du sol et sur les auxiliaires de culture (vers de terre et certains agents de biocontrôle).

► Mon gros rigolo, vous confirmez de plus en plus votre hyper incompétence, cessez donc de venir nous parler de choses que vous ne connaissez vraiment pas,
ceci vous évitera de vous afficher comme un super ignare de service.

3) tout comme l'arsenic, l'uranium, le plomb, le cadmium, ...
► Ho là, je suis éblouis (MDR)

4) https://www.senat.fr/rap/r19-277/r19-277.html c'est pas mal le sénat comme source?
► Si vous n'avez pas plus bidon, bon après cela reflète vraiment bien votre niveau.

5) C'est mortel mais autorisé en agriculture, on en mange donc.
Cuivre: 6kg/hectare d'un truc mortel non biodégradable c'est OK
Glyposate: 2l/hectare d'un truc biodégradable quasi pas toxique c'est NON
Où est la logique?

► Vous aimez vraiment développer votre incompétence ?
Mon gros rigolo cessez donc de nous démontrer vos caractéristiques d' hyper incompétent en agriculture notamment BIO nous avons compris!
P
Bon, maintenant tous en scène contre les méchants Néonicotinoïde tueurs d'abeilles. Objectif $25 milliards. Ce n'est qu'un début continuons le combat ...........
Répondre
I
Bionel le Gros Malin

D'accord pour vous Max dit des conneries sur les pesticides Bio. Soit. Mais en quoi dit-il des conneries et qu'est-ce qui est vrai sur les pesticides bios ? Allez expliquez nous Gros Malin. Au lieu de nous laisser dans l'obscurantisme de Monsanto, instruisez nous et apportez nous la lumière, pour un gros malin comme vous ce doit être facile non ?
R
Il est là, fils spirituel de Seppi08/07/2020 23:41


Max écrit d'énormes âneries sur les pesticides BIO je n'y peux rien !

Oui il dit des conneries sur les pesticides BIO et je le confirme, sans entrer plus dans vos demandes d'eau au moulin lobbystes.
Oui au travers de ces conneries il démontre son incompétence en agriculture biologique .

Gros rigolo,à quel moment vous m'avez vu dire qu'ils ne sont pas poisons ???

seppi cessez donc d’interpréter mes propos à votre convenance!
R
@justin09/07/2020 08:19



"Savez vous que votre bien aimé sulfate de cuivre BIO est obtenu par "décapage du cuivre par de l'acide sulfurique"?"
► Vous prenez vos fantasmes pour des réalités mon pauvre! Le cuivre n'a jamais été mon bien aimé puisque je refuse et je déconseille fortement son utilisation !
Pourquoi préciser sulfate de cuivre BIO alors que les plus grands volumes et surfaces sont en conventionnel?



1) "le résultat n'est pas très vraiment *pas de synthèse"
► Et alors ?

2) "je doute aussi que l'acide sulfurique ne soit *pas de synthèse non plus"
► Êtes vous certain qu'il soit utilisé en BIO ?


3) "le cuivre, c'est un élément élémentaire de la table de Mendeleyev donc pour attendre qu'il se dégrade il faut quelques milliards de milliards d'années ..."
► Merci de nous rappeler que le cuivre est un élément naturel !


4) "il représente à lui tout seul facilement 10% de tous les pesticides utilisés en France (pour moins de 3% de surface bio en France)"
Expliquez nous précisément de quoi vous parlez? Où sont vos sources, merci de les citer, développer également avec beaucoup de précisions le ratio surface BIO et surfaces conventionnelle concernées avec vos sources jointes bien évidement.




5)" il est toxique et surtout reprotoxique (R de CMR) , propriété longuement utilisée pour faire les stérilets de contraception (avant que ce soit interdit pour cause de toxicité)"

C'est la fête!!! Mais oui mais sur!!! Mais quel rapport avec l' usage en agriculture??? Merci de bien vouloir développer nous apporter le maximum de précisions sur cette corrélation et surtout communiquez vos sources .


Très heureux de lire vos gros délires continuez dans cette voie, cela vous fait passer le temps, impatient de découvrir vos justifications et sources .
J
@ reflexion 08/07/2020 11:26

Savez vous que votre bien aimé sulfate de cuivre BIO est obtenu par "décapage du cuivre par de l'acide sulfurique"?
1) le résultat n'est pas très vraiment *pas de synthèse
2) je doute aussi que l'acide sulfurique ne soit *pas de synthèse non plus
3) le cuivre, c'est un élément élémentaire de la table de Mendeleyev donc pour attendre qu'il se dégrade il faut quelques milliards de milliards d'années ...
4) il représente à lui tout seul facilement 10% de tous les pesticides utilisés en France (pour moins de 3% de surface bio en France)
5) il est toxique et surtout reprotoxique (R de CMR) , propriété longuement utilisée pour faire les stérilets de contraception (avant que ce soit interdit pour cause de toxicité)
I
Vous êtes sûr que les pesticides bio n'empoisent pas, Bionel le Gros Malin, non parce que ce cher Max ne cesse de vous présenter la liste des méfaits des pesticides bios sur la santé et l'environnement et vous n'avez aucun contre argument si ce n'est de prétendre qu'il dit des conneries sans jamais expliquer en quoi c'est des conneries... comme si au fond de vous, Gros Malin que vous êtes, vous savez que ces produits sont des poisons....
J
À voir vers 12:30 https://youtu.be/C4s8ZnCs-Ds (rendez-vous d'Aix avec Jean Marc Jancovici, des PDG - RATP, Dalkia,...)
Le mec dit qu'on développe de nouveau pesticides avec nouvelles molécules "qui ne sont pas de synthèse" (ça semble antinomique) et "totalement respectueuses de l'environnement" (ce n'est donc pas un pesticide ou sinon c'est à nouveau antinomique)

Heureusement qu'il y a des commentaires contre le "Greenwashing " sous la vidéo...
Répondre