Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

En Californie, les parasols préviennent le cancer et en sont aussi la cause

17 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

En Californie, les parasols préviennent le cancer et en sont aussi la cause

 

Josh Bloom*

 

 

Pour l'instant, tout est nul ou presque. Il peut être très déprimant de lire des articles sur les décès causés par le Covid-19 ou sur les troubles sociaux. Alors, amusons-nous ! Quelques minutes d'idioties au détriment de la Californie. Pourquoi maintenant ? Parce que ses fonctionnaires ont décidé que mon pied de parasol de terrasse allait me donner le cancer. Il y a même une étiquette pour le prouver. Et si vous continuez à lire, vous aurez droit à de très mauvaises « œuvres d'art » !

 

 

La mort se présente sous de nombreuses formes.

 

Disons simplement que les choses ne vont pas particulièrement bien aux États-Unis en ce moment. Le Covid fait peur aux gens (et j'en ai marre d'écrire sur ce sujet), il y a des troubles sociaux partout et il n'y aura pas de base-ball. Ou de basket-ball (ils ne s'en rendent pas encore compte).

 

Alors, amusons-nous plutôt au détriment de la proposition 65 de la Californie, peut-être la plus grande blague législative que vous ne verrez jamais. (Je me suis déjà amusé avec la Proposition 65 dans le passé avec, par exemple « Should California Put A Warning Label on Your Penis ? » (la Californie devrait-elle apposer un avertissement sur votre pénis) ou « When Crazy Meets Crazier : California Wants To Label Tylenol A Carcinogen » ( quand un fou rencontre un encore plus fou : la Californie veut étiqueter le paracétamol comme cancérigène)). Mon estimé collègue, le Dr Alex Berezow, s'est aussi attaqué à la loi ici.

 

L'inspiration derrière l'article implacablement stupide d'aujourd'hui vient d'Amazon (qu'est-ce qui ne viendrait pas d'Amazon ces temps-ci ?) – un parasol de terrasse (probablement) inoffensif, livré en deux boîtes. Mais un parasol de terrasse n'est pas seulement inoffensif, il est en fait bon pour la santé. Moins de soleil, moins de mélanomes. Tout le monde y gagne, n'est-ce pas ?

 

Pas en Californie. Si un produit chimique ou un matériau a une chance d'être cancérigène (il y a environ 800 produits chimiques sur sa liste insensée), il faut vous « avertir » avec cette stupide étiquette...

 

Voici quelques-uns des cancérigènes et des reprotoxiques qui figurent sur la liste : alcool, aspirine, Valium, fumée de marijuana, nickel, poisson salé à la chinoise et poussière de bois. Vous avez compris. Nous sommes tous condamnés. Ce qui explique sans doute l'augmentation des cas de cancer aux États-Unis au cours des 40 dernières années.

 

 

Incidence du cancer (tous les sites) par année. Source : Actual and Projected Cancer Incidence Rates, United States, 1975 to 2020 (CDC) (taux d'incidence du cancer réels et projetés, États-Unis, 1975 à 2020 (CDC))

 

Oups ! Pas grave ! Il n'y a pas d'augmentation.

 

Retour au parasol. Voici l'étiquette sur la boîte du parasol. Elle semble assez inoffensive, bien que le rendu d'une terrasse par l'artiste puisse nécessiter un peu de travail.

 

Un parasol de terrasse non cancérogène – Mystère... la terrasse ressemble à une plage...

 

Mais voici l'étiquette sur la boîte contenant le pied. C'est assez différent.

 

 

Le pied de parasol meurtrier sorti de l'enfer... [Selon l'étiquette, le produit est susceptible de contenir du plomb ou des dérivés du plomb.]

 

 

Cela soulève deux problèmes fondamentaux :

 

1.  Je ne veux pas spécialement attraper un cancer.

2.  Bien que largement sous contrôle, mon habitude de lécher les pied de parasols me fait parfois perdre la tête.

 

 

Que faire ?

 

J'ai donc un sérieux problème sur les bras. Je veux me protéger des rayons UV cancérogènes, mais comment puis-je le faire sans utiliser le pied de parasol cancérogène ? J'ai trouvé quelques solutions possibles, mais jusqu'à présent, elles n'ont pas encore abouti...

 

 

Idée n°1 – Ordonner à mon épouse de tenir le parasol.

 

Rétrospectivement, ce n'était probablement pas une si bonne idée. Elle a entraîné deux suites différentes, toutes deux insatisfaisantes :

 

(Je sais avec une certitude absolue que je vais regretter de publier ça un jour).

 

Séquelle n°1 [l'image n'est pas l'originale] :

Et puis...

 

Séquelle n°2 : 

 

 

Idée n°2 – Tenir le truc moi-même.

 

Cela aussi a donné un résultat sous-optimal.

 

Le Dr. Bloom, un chimiste de la splendeur vestimentaire, tente une expérience. Elle échoue.

 

 

Idée n°3 – Prendre un gros chien paresseux. Attacher le parasol au chien.

 

Cela semble fonctionner au début...

 

 

Mais ensuite, les défauts de conception sont devenus évidents lorsqu'une brise s'est levée...


 

 

Vous voyez à quel point c'est stupide ? Ce pied de parasol a les mêmes chances de provoquer le cancer à n'importe qui que moi de prendre un bain moussant avec Susan B. Anthony [Susan Brownell Anthony, née le 15 février 1820 et décédée le 13 mars 1906, était une militante américaine des droits civiques] dans la vitrine de Macy's [une chaîne de magasins américaine] le 32 juillet. En raison de l'interdiction de la peinture au plomb et de l'essence au plomb, le taux de plomb dans le sang a chuté comme une pierre au cours des 60 dernières années aux États-Unis. Nous sommes plus que jamais à l'abri de l'empoisonnement au plomb. À l'exception des pieds de parasol, je suppose.

 

 

Source : Niveaux de plomb dans le sang, de 1960 à nos jours. Source : Agency for Toxic Substances and Disease Registry (Agence pour le Registre des Substances Toxiques et des Maladies)

 

Non, ce stupide pied de parasol ne me fera rien du tout, mais si un fabricant ou une entreprise californienne, grande ou petite, omet par inadvertance de coller une étiquette sans valeur sur un produit parfaitement sûr, il le paiera cher, grâce aux charognards avocats chasseurs de primes qui appliquent la Prop 65 par le biais de procès prédateurs qui ne profitent à personne d'autre qu'eux-mêmes. Quelle plaisanterie !

 

Il y a peut-être un meilleur endroit où fourrer ce parasol.

 

Gardez votre bonne humeur et profitez de l'été !

 

____________

 

* Le Dr Josh Bloom est vice-président exécutif et directeur des sciences chimiques et pharmaceutiques. Il vient du monde de la recherche de médicaments, où il a effectué des recherches pendant plus de 20 ans. Il est titulaire d'un doctorat. en chimie.

 

Source : https://www.acsh.org/news/2020/07/12/california-umbrellas-prevent-cancer-and-cause-it-14902

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article