Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Des scientifiques nigérians affirment qu'une agriculture « intelligente » peut contribuer à atténuer le changement climatique

14 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Des scientifiques nigérians affirment qu'une agriculture « intelligente » peut contribuer à atténuer le changement climatique

 

Nkechi Isaac*

 

 

Image : CGIAR

 

 

La promotion d'une agriculture intelligente est une mesure que les Nations peuvent prendre pour aider à atténuer les effets négatifs de l'agriculture sur le climat, affirment les scientifiques nigérians.

 

Le changement climatique est à nos portes et ses conséquences s'aggravent d'année en année. Les mesures prises au niveau mondial pour ralentir le changement climatique sont prometteuses, mais insuffisantes. Les experts de toute la planète ont souligné la nécessité pour le monde d'investir dans un effort massif d'adaptation à des conditions désormais inévitables : hausse des températures, augmentation des mers, tempêtes plus violentes, pluies imprévisibles et acidité accrue des océans.

 

Des scientifiques nigérians ont ajouté leur voix aux millions de personnes qui réclament des mesures décisives pour atténuer les effets négatifs du changement climatique. Les scientifiques soulignent que la biotechnologie a un rôle à jouer dans la conservation de l'environnement et dans la lutte contre les énormes défis climatiques.

 

Le professeur Celestine Aguoru, spécialiste des biotechnologies végétales et président du Consortium National de Biotechnologie et de Biosécurité du Nigeria (NBBC), a déclaré à l'Alliance pour la Science que la promotion d'une agriculture intelligente est une mesure que les nations peuvent prendre pour aider à atténuer les effets négatifs de l'agriculture sur le climat. La biotechnologie peut aider à faire progresser l'agriculture respectueuse du climat, a-t-il noté.

 

« L'agriculture intelligente signifie planter plus sur moins de terres », a déclaré M. Aguoru. « Les terres arables s'épuisent rapidement à mesure que la population mondiale augmente. Il est donc urgent de mettre fin à l'ancienne pratique consistant à labourer les terres pour les cultiver, qui est assez inefficace et préjudiciable à l'environnement. Nous devons faire davantage en utilisant des technologies sûres comme la biotechnologie, qui permettent aux agriculteurs de cultiver intelligemment tout en obtenant un meilleur rendement. L'agriculture intelligente garantit que nous n'utilisons pas de produits chimiques en quantité excessive pour protéger nos cultures contre les attaques de parasites. Avec des cultures qui ont été génétiquement modifiées pour résister à des parasites, nous n'aurons pas à mettre des produits chimiques nocifs dans l'environnement. »

 

L'utilisation des outils de la biotechnologie pourrait également aider à prévenir la perte de la végétation qui sert de puits de carbone, en termes de couverture végétale pour réduire l'augmentation de la température atmosphérique, a-t-il ajouté.

 

M. Aguoru a également cité la biotechnologie environnementale, qui utilise de nombreux organismes pour contrôler la pollution, gérer les déchets et traiter les effluents en réduisant l'utilisation de produits chimiques, comme un autre moyen de promouvoir l'action en faveur du climat.

 

« Actuellement, le monde est confronté au défi de la maladie du coronavirus et bien que de nombreux gouvernements aient prescrit le confinement comme l'une des approches pour réduire la propagation, la question de la gestion des déchets devient très importante en termes de gestion des déchets générés pendant la période de confinement », a-t-il noté. « La biotechnologie environnementale permet de gérer ce défi environnemental en gestation. »

 

Le professeur Bamidele Solomon, ancien directeur général de l'Agence Nationale de Développement des Biotechnologies (NABDA), a déclaré à l'Alliance pour la Science qu'il existe de nombreuses façons d'influencer le climat si les niveaux de dioxyde de carbone affectant la terre sont gérés de manière positive.

 

« Le problème est l'accumulation de CO2 dans l'environnement, qui provoque le réchauffement de la planète », a-t-il expliqué. « Actuellement, la terre se nettoie d'elle-même à cause du blocage dû à l'épidémie de Covid-19 [ma note : c'est peut-être faux ; les émissions anthropiques ont baissé, mais le taux de CO2 dans l'atmosphère a continué d'augmenter]. Vous voyez, le monde enregistre une diminution des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère en raison de la réduction drastique des activités humaines. Cependant, que devons-nous faire pour améliorer la situation post-pandémique ? Ce sont des choses que les gouvernements du monde devraient examiner maintenant. Comment pouvons-nous rendre le monde meilleur ? Comment adopter des technologies qui nous aident à réduire les activités qui nuisent à l'atmosphère ? »

 

M. Solomon, expert en génie chimique et biochimique, a estimé que la biotechnologie agricole reste l'une des meilleures technologies pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l'agriculture.

 

« La biotechnologie peut introduire des gènes qui peuvent rendre les plantes résistantes à la sécheresse », a-t-il déclaré. « Les caractères de tolérance à la sécheresse réduisent la demande en eau pour que les plantes puissent croître et prospérer. Par exemple, Israël est une nation entourée de déserts, mais son environnement est vert parce qu'ils ont développé des plantes aux racines profondes. Les biotechnologies ont un potentiel qui, s'il est correctement exploité, peut contribuer de manière significative à la lutte contre le changement climatique. »

 

De même, le Dr Rufus Ebegba, directeur général de l'Agence Nationale de Gestion de la Biosécurité, a appelé à une action concertée pour changer les vies et le monde pour le mieux.

 

« Le changement climatique représente l'un des plus grands défis pour l'avenir de l'humanité et les systèmes de maintien de la vie qui rendent notre monde habitable », a-t-il déclaré. « La nouvelle pandémie de Covid-19 nous a appris qu'il est urgent de prendre très au sérieux l'action sur le climat, car la pandémie nous a rappelé que les humains et la planète sont très vulnérables. »

 

« Il est temps pour tous de s'attaquer à tous les dommages non contrôlés causés à notre environnement », a poursuivi M. Ebegba, notant que la science et la technologie devraient être explorées dans nos efforts pour faire face au changement climatique. « Il nous appartient à tous de prendre des mesures décisives qui feront de la terre un endroit meilleur pour nous et les générations futures. »

 

__________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2020/06/nigerian-scientists-say-smart-agriculture-can-help-mitigate-climate-change/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article