Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Des chercheurs étudient les effets d'aliments à base d'insectes et de microalgues sur la qualité de la viande

23 Juillet 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #élevage

Des chercheurs étudient les effets d'aliments à base d'insectes et de microalgues sur la qualité de la viande

 

AGDAILY Reporters*

 

 

Viande de poulet en tranches et sur des soucoupes blanches sur un plateau de service (image Quality of Animal Products, Université de Göttingen)

 

 

Dans le monde entier, la demande de produits animaux pour l'alimentation humaine est en hausse, bien que les régimes végétaliens et végétariens soient de plus en plus populaires dans les pays occidentaux. L'évolution des régimes alimentaires nécessite une quantité substantielle de protéines comme intrant pour la production animale. On prévoit que les futurs aliments protéiques pour animaux devront être indépendants des terres arables afin d'éviter de nouvelles modifications de l'utilisation des terres, telles que la déforestation.

 

L'élevage d'insectes et la culture de microalgues sont un secteur en plein essor en Allemagne et dans le monde entier, qui permet de répondre aux besoins en protéines des hommes et des animaux. C'est pourquoi une équipe de recherche de l'Université de Göttingen a cherché à savoir si ces sources alternatives de protéines modifiaient la qualité typique de la viande. Leurs résultats ont été publiés dans le Journal of the Science of Food and Agriculture.

 

Dans une étude menée dans le cadre du projet « Transitions durables dans la production alimentaire », des poulets de chair ont été engraissés avec des aliments dont les principales sources de protéines étaient la farine de soja, la spiruline ou des insectes. La croissance des animaux, la qualité de la viande (notamment en ce qui concerne la durée de conservation) et la qualité gustative ont été étudiées. Les résultats des tests de laboratoire et des analyses sensorielles (tests de goût) effectués sur 132 volatiles montrent que la farine de larves de mouches soldats noires et la spiruline peuvent être incluses dans l'alimentation des volailles sans nuire à la qualité. Les poulets nourris avec de la farine de larves de mouches soldats noires produisent une viande équivalente à la qualité actuelle. Les poulets nourris à la spiruline produisent une viande dont la couleur et la saveur sont plus intenses. « Dans l'ensemble, ces deux types d'aliments s'avèrent être des alternatives potentielles à la farine de soja dans la recherche de nouvelles sources de protéines pour l'alimentation animale », comme l'explique le Dr Brianne Altmann, chercheure principale de l'étude.

 

Les microalgues sont actuellement produites dans le monde entier pour les biocarburants, l'alimentation animale et la consommation humaine ; elles restent cependant beaucoup plus chères que le tourteau de soja. Actuellement, dans l'Union Européenne (UE), les insectes ne sont autorisés que pour la consommation humaine et l'alimentation des poissons ; ils seront probablement autorisés pour l'alimentation des volailles dans un avenir proche. Dans l'UE, tous les insectes doivent être produits à partir d'aliments pour animaux certifiés. Cependant, « la durabilité nécessite l'incorporation de déchets dans la production d'insectes », explique le professeur Daniel Mörlein, professeur pour la qualité des produits animaux.

 

____________

 

* Source : https://www.agdaily.com/livestock/poultry/researchers-explore-insect-and-microalgae-feeds-on-meat-quality/

 

Ma note : les informations concernant l'Union Européenne ne sont peut-être pas à jour. Voir ici et ici pour l'initiative d'Auchan de commercialiser des poulets nourris (en partie) aux insectes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article