Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La science malade du militantisme et de l'idéologie une tribune de M. Marcel Kuntz

2 Juin 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

La science malade du militantisme et de l'idéologie une tribune de M. Marcel Kuntz

 

Glané sur la toile 543

 

 

M. Marcel Kuntz, directeur de recherche au Laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de Grenoble enseignant à l'Université Joseph Fourier est une des peu nombreux chercheurs en activité à s'exprimer sur des sujets qui agitent la société et à s'investir pour des démarches rationnelles.

 

Il vient de le faire encore dans une tribune dans le Figaro, « Marcel Kuntz: "Le coronavirus révèle une science malade du militantisme et de l’idéologie" ».

 

Le Figaro a résumé en chapô :

 

« Le chercheur Marcel Kuntz s’irrite des scientifiques qui lient la pandémie aux enjeux écologiques en plaquant leur grille idéologique sur les faits. »

 

Il y a de quoi s'irriter, en effet. Et encore plus quand la « science » dévoyée suggère ou dicte des politiques, dont certaines nous mènent droit dans le mur.

 

L'analyse de M. Marcel Kuntz est cependant bien plus sereine que ne le laisse entendre le chapô. Elle est surtout très pertinente.

 

En voici le début :

 

« Beaucoup d’analystes ont noté la propension des idéologues à greffer leur vision du monde sur la crise du Covid-19, ses causes et sur le "monde d’après". D’un autre côté des spécialistes, de la médecine notamment, tiennent dans les médias, sauf exceptions, des propos rationnels et ouverts au doute face à un virus dont on ne sait pas tout. Les scientifiques seraient-ils naturellement immunisés contre l’idéologie? La réalité du monde scientifique est en fait bien plus inquiétante. »

 

Pour en savoir plus, allez sur site. Mais dévoilons tout de même que les maux incriminés dans le titre tirent en partie leur origine d'un mal bien plus fondamental : celui de l'organisation et du financement de la recherche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un physicien 02/06/2020 21:39

Oui, la recherche française est malade de son mode de financement qui exige de se faire mousser, souvent jusqu'à la fraude .

Il est là, fils spirituel de Seppi 02/06/2020 20:29

Excusez moi mon cher Seppi mais cette tribune me laisse un peu sur ma faim. J'ai l'impression que Marcel Kuntz dit qu'il a raison et que les agences de recherche sont corrompues si elles ne sont pas de son avis, un peu comme les biotausaurus. Après je peux me tromper et mal comprendre, mais c'est l'impression que j'ai.

max 02/06/2020 13:48

Au même moment Paris Match nous pond un article qui fait la promotion de la biodynamie. Article qui commence d'autant plus mal qu'il présente Eugène Meyer (viticulteur biodynamique, que je qualifierait de honte pour l'Alsace) qui se serait guéris d'une cécité avec de l'homéopathie. Je sais que c'est Paris Match, mais quand même, un telle niveau de fakenews au moment ou ces même journaliste prétendent les combattre. Et bien sur aucun d'entre ne relèveras la connerie.
https://www.parismatch.com/Vivre/Gastronomie/La-biodynamie-une-ode-a-la-vie-1687846