Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Enquête : la plupart des Américains ne discutent pas de l'impact environnemental de leur alimentation

22 Avril 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Alimentation

Enquête : la plupart des Américains ne discutent pas de l'impact environnemental de leur alimentation

 

AGDAILY Reporters*

 

 

Image Michael Vi, Shutterstock

 

 

Ce n'est un secret pour personne que de plus en plus de gourmets américains se sont tournés vers des régimes à base de plantes au cours de la dernière décennie – ou, du moins, ont réduit la quantité de viande qu'ils consomment. Et, alors que les points de vente agricoles et alimentaires semblent discuter souvent de ces changements de préférences, une enquête de l'Université de Yale suggère qu'une grande majorité de personnes ne parlent jamais de ces types de régimes ou des impacts environnementaux de leur alimentation.

 

Le rapport, intitulé « Climate Change and the American Diet », a révélé que 51% des Américains interrogés ont déclaré qu'ils mangeraient plus d'aliments à base de plantes s'ils avaient plus d'informations sur les impacts environnementaux de leurs choix alimentaires. Cependant, 70% parlent rarement ou jamais de ce problème avec des amis ou la famille. Près des deux tiers des Américains interrogés déclarent n'avoir jamais été invités à manger plus d'aliments à base de plantes, et plus de la moitié entendent rarement ou jamais parler du sujet dans les médias.

 

La recherche a été menée par le programme de Yale sur la communication sur les changements climatiques et le Earth Day Network.

 

« De nombreux consommateurs américains sont intéressés par une alimentation plus saine et plus respectueuse du climat », a déclaré Anthony Leiserowitz, directeur du programme de Yale sur la communication sur le changement climatique. « Cependant, beaucoup ne savent pas encore quels produits sont meilleurs ou pires – une énorme opportunité de communication pour les producteurs, distributeurs et vendeurs de produits alimentaires. »

 

Les 1.043 Américains interrogés ont identifié plusieurs obstacles à la consommation d'aliments à base de plantes, notamment le coût perçu, le goût et l'accessibilité. Les obstacles liés aux coûts et à l'accès, notamment la distance par rapport aux épiceries et l'accès aux produits frais, affectent en particulier les ménages à faible revenu. Près de la moitié des Américains pensent qu'un repas avec un plat principal à base de plantes est plus cher qu'un repas avec un plat principal à base de viande.

 

Bien que quatre pour cent des Américains s'identifient comme végétaliens (végans) ou végétariens, 20 pour cent choisissent des alternatives laitières à base de plantes environ deux à cinq fois par semaine ou plus souvent. À peu près le même pourcentage choisit de ne pas acheter de produits d'entreprises alimentaires qui ne prennent pas de mesures pour réduire leur impact environnemental.

 

Le programme de Yale sur la communication sur les changements climatiques mène des recherches sur les connaissances, les attitudes, les préférences et les comportements publics en matière de changements climatiques, ainsi que sur les facteurs psychologiques, culturels et politiques sous-jacents qui les influencent. Il est basé à la Yale School of Forestry & Environmental Studies.

 

____________

 

Source : https://www.agdaily.com/insights/americans-discuss-environmental-impact-food/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Il est là, c'est pas Seppi 22/04/2020 13:10

Du coup que doit-on conclure de cette étude ?
(non parce que je vois pas où Agdaily veut en venir)