Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Covid-19 : le naufrage de M. Luc Montagnier et de certains médias... une chance

20 Avril 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19, #critique de l'information

Covid-19 : le naufrage de M. Luc Montagnier et de certains médias... une chance

 

On pouvait sauter au plafond à la nouvelle que M. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du VIH avec Mme Françoise Barré-Sinoussi (mais sans M. Jean-Claude Chermann qui a sans doute joué un rôle plus important que lui), a eu l'occasion de s'exprimer dans des médias sur l'origine du SARS-CoV-2.

 

 

Le naufrage de M. Luc Montagnier

 

M. Luc Montagnier s'est en effet illustré depuis quelques années déjà par sa propension à déraper vers le charlatanisme, apportant par exemple son soutien à la « mémoire de l'eau » de Jacques Benveniste (et, partant, l'homéopathie), soutenant que l'ADN émet spontanément des ondes électromagnétiques (ce qui permet de traiter des personnes autistes à l'aide d'antibiotiques), proposant au pape Jean-Paul II de guérir sa maladie de Parkinson à l'aide de gélules à base de papaye fermentée, ou encore participant aux campagnes anti-vaccins de M. Henri Joyeux (avec le concours de Mme Michèle Rivasi).

 

L'Express a publié le 18 avril 2020 un petit – et incomplet – florilège, « Prix Nobel mais conspué par les scientifiques, qui est le professeur Luc Montagnier? »

 

Mme Géraldine Woessner a posé la question sans détour :

 

« Les médias doivent-ils donner la parole aux fous délirants, fussent-ils d'anciens pontes qui conservent dans l'opinion un haillon d'autorité ? La question est posée. Et elle est URGENTE. »

 

 

Comme on le voit ci-dessus et on peut l'entendre, le Dr Laurent Alexandre répond :

 

« Je pense qu'il faut faire taire le Professeur Montagnier. »

 

En l'occurrence, on peut acquiescer si l'objectif est de préserver le haillon d'autorité qui lui reste. Toutefois, les médias irresponsables nous aurons rendu un fier service.

 

 

Complotisme à tous les étages

 

Les réseaux sociaux bruissent depuis des semaines de théories pour partie tenables et pour partie absurdes sur l'origine du virus. Un virus de chauve-souris ayant transité par le pangolin ou fabriqué en laboratoire, y compris pour réduire le nombre d'Humains sur la planète ? Un virus transmis sur un marché de Wuhan ou dans un laboratoire P4 (de haute sécurité) à la suite d'une défaillance ?

 

Tout cela est aussi alimenté par des médias ; et par un Président Donald Trump qui se livre à ses jeux favoris de bras de fer avec la Chine et de désignation de boucs émissaires pour cacher ses propres insuffisances et, pense-t-il, faire avancer ses chances de réélection. Même le Président Emmanuel Macron s'y est mis avec son « Clairement, des choses se sont produites que nous ne savons pas » proféré dans un entretien accordé au Financial Times.

 

 

Le naufrage de Pourquoi Docteur

 

C'est donc dans ce contexte que le site Pourquoi Docteur plastronne le 16 avril 2020 :

 

« EXCLUSIF - Pour le Pr Montagnier, SARS-CoV-2 serait un virus manipulé par les Chinois avec de l'ADN de VIH ! (podcast) »

 

Sur le mode lecture :

 

« Le coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de Covid-19 qui a déjà fait plus de 120 000 morts dans le monde serait un virus manipulé, sorti accidentellement d'un laboratoire chinois à la recherche d'un vaccin contre le SIDA. C'est l'incroyable révélation que le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine en 2008 pour la "découverte" du VIH, fait aujourd'hui à Pourquoi Docteur au micro du Dr Jean-François Lemoine. »

 

Sur le mode écoute, une séquence hallucinante de près de 12 minutes. Hallucinante pas seulement en raison des propos tenus par M. Luc Luc Montagnier, mais aussi de l'attitude sidérante du Dr Jean-François Lemoine qui gobe sans réserve, voire avec délectation.

 

Il a fallu déchanter le lendemain – piteusement, mais tout en tentant de sauver la face. Plutôt que d'admettre qu'on a fait une grosse boulette, Pourquoi Docteur titre :

 

« Podcast : La polémique continue après les affirmations du Pr Montagnier sur le laboratoire de Wuhan ».

 

L'URL est plus tranchant... a-t-on voulu ménager des susceptibilités ?

 

À l'écrit :

 

« Au sommaire de notre rendez-vous quotidien animé par le Dr Jean-François Lemoine : les suites des révélations du Pr Montagnier avec un portrait du chercheur et la réaction du Pr Jean-Paul Stahl qui réfute catégoriquement ses thèse; Philippe Dumas revient sur le port du masque dont il est un ardent promoteur en soulignant la nécessité d'en fabriquer partout où c'est possible. »

 

Et l'invité est présenté comme suit :

 

« Le Pr Jean-Paul Stahl, infectiologue, répond aux révélations du Pr Montagnier en évoquant une posture "complotiste" et en parlant de "dérive" à propos du prix Nobel de Médecine 2008 qui affirme que SARS-CoV-2 serait un coronavirus manipulé sorti accidentellement d'un laboratoire chinois. »

 

 

Le naufrage de CNews et de l'Heure des Pros

 

Dur, dur de meubler le temps sur une chaîne d'information et d'« information » en continu... Dur, dur de s'informer au préalable sur la crédibilité de l'invité – quoique... CNews devait savoir si l'on en croit cet article. Dur, dur, de résister à la tentation de diffuser des propos qu'il va tenir (qu'on lui fera tenir) et que l'on connaît déjà grâce à Pourquoi Docteur . Dur, dur de résister à la tentation de faire de l'audimat, même s'il faut pour cela râcler les caniveaux...

 

M. Pascal Praud a succombé le 17 avril 2020... Une séquence de près de 30 minutes est disponible sur Youtube). Voici la séquence pertinente :

 

 

« Nous en sommes arrivés à la conclusion qu'il y a eu une manipulation sur ce virus. Une partie, je ne dis pas le total. Il y a un modèle qui est le virus classique, venant surtout de la chauve-souris, mais auquel on a ajouté par-dessus des séquences du VIH. Ce n'est pas naturel, c'est un travail de professionnel, de biologiste moléculaire, d'horloger des séquences. Dans quel but ? Je ne sais pas [...]. Une de mes hypothèses est qu'ils ont voulu faire un vaccin contre le sida." »

 

 

Et pourtant... dès le 28 mars 2020, France Culture...

 

…répondait à un sondage qui montrait que plus d'un quart des Français pensaient que le coronavirus avait été fabriqué en laboratoire, et ce, par la voix de M.  Olivier Schwartz, directeur scientifique de l'Institut Pasteur.

 

 

La preuve pourrie de M. Luc Montagnier

 

M. Luc Montagnier appuie ses dires sur « Wuhan Covid-19 synthetic origins and evolution » (origines synthétiques et évolution du Covid-19 de Wuhan) de son compère Jean-Claude Perez. C'est publié dans une revue de série Z, International Journal of Research – GRANTHAALAYAH, qui publie en pay-to-play pour la modique somme de 105 dollars US.

 

Nous avons trouvé une traduction du résumé sur Twitter :

 

 

(Source)

 

 

Ces affirmations et d'autres du même tonneau ont bien sûr été dézinguées.

 

Dans « The proximal origin of SARS-CoV-2 » (l'origine proximale du SARS-CoV-2), publié dans Nature le 17 mars 2020, Kristian G. Andersen et al. écrivent (avec la prudence scientifique coutumière s'agissant de la preuve de l'absence) :

 

« Il est improbable que le SARS-CoV-2 soit apparu par manipulation en laboratoire d'un coronavirus apparenté au SARS-CoV. Comme indiqué ci-dessus, le RBD du SARS-CoV-2 est optimisé pour se lier à l'ACE2 humain avec une solution efficace différente de celles prédites précédemment. En outre, si une manipulation génétique avait été effectuée, l'un des nombreux systèmes de génétique inverse disponibles pour les bêta-coronavirus aurait probablement été utilisé. Cependant, les données génétiques montrent irréfutablement que le SARS-CoV-2 n'est dérivé d'aucune épine dorsale de virus précédemment utilisée. Au lieu de cela, nous proposons deux scénarios qui peuvent expliquer de manière plausible l'origine du SARS-CoV-2 : (i) sélection naturelle chez un animal hôte avant le transfert zoonotique; et (ii) sélection naturelle chez l'homme après transfert zoonotique. Nous discutons également de la question de savoir si la sélection lors du passage aurait pu donner lieu au SARS-CoV-2. »

 

European Scientist a publié le 18 avril un excellent article de M. Philippe Lacoude, « No, SARS-CoV-2 does not contain HIV genetic code! » (non, le SARS-Cov-2 ne contient pas de code génétique du HIV), fondé sur un outil informatique de comparaison de génomes. La conclusion :

 

« Grâce à deux types de raisonnement radicalement différents, les auteurs de l'article de Nature et le logiciel BLAST nous amènent à la même conclusion incontournable que le SARS-CoV-2 est probablement un produit de la nature, né de la sélection darwinienne. »

 

Un gazouilleur a aussi produit un fil intéressant. Extraits :

 

 

 

 

 

 

La théorie du complot pourrie de M. Luc Montagnier

 

Petit aparté : le site Égalité & Réconciliation fondé par M. Alain Soral a produit :« Coronavirus – Des preuves que le Covid-19 trouverait son origine aux États-Unis »... on adore la juxtaposition de « preuves » et d'un conditionnel...

 

Pour M. Luc Montagnier, le complot est moins ébouriffant : des chercheurs indiens auraient été « forcés » de retirer ce qui est en fait une pré-publication postée sur BioRxiv. Il s'agit de « Uncanny similarity of unique inserts in the 2019-nCoV spike protein to HIV-1 gp120 and Gag » (similitude étrange d'inserts uniques dans la protéine spiculaire du 2019-nCoV avec le VIH-1 gp120 et Gag) de Prashant Pradhan et al.

 

Posté le 31 janvier 2020, il a fait l'objet de 126 commentaires, dont certains très critiques, et a été retiré le 2 février 2020 par ses auteurs « qui ont l'intention de le réviser à la lumière des commentaires reçus de la communauté de la recherche ». Le premier auteur de l'article explique aussi les raisons du retrait – y compris le fait de s'être fait déborder sur les réseaux sociaux et par des médias – dans un commentaire.

 

Cela ne suffit évidemment pas pour démonter la théorie du complot auprès des complotistes. La bonne centaine de commentaires (il y a des doublons dans les 126 et même une auto-promotion de M. Jean-Claude Perez) aura été téléguidée par une force obscure... non pas Monsanto...

 

 

Des médias réagissent

 

Les apparitions orales et visuelles de M. Luc Montagnier sur Pourquoi Docteur et CNews auront suscité des réactions dans nombre de médias. Nous en citerons trois, dans le désordre.

 

Le Point a produit une analyse de bonne facture avec « Le virus du Sars-CoV-2 a-t-il été créé par l'homme ? Tous les éléments pour en juger ».

 

Les décodeurs du Monde (M.  William Audureau) ont-ils été à la hauteur avec leur « Le coronavirus, fabriqué à partir du virus du sida ? La thèse très contestée du professeur Montagnier ». Oui, sans conteste, s'agissant du fond. Mais M. Sylvestre Huet est critique, et il a raison :

 

« Parfois, être poli ne permet pas de se faire comprendre. Je corrige donc le titre du Monde "Le coronavirus, fabriqué à partir du virus du Sida ? L'affirmation totalement farfelue, complotiste et scandaleuse de l'ex-Professeur Montagnier ».

 

 

(Source)

 

 

(Dans le même fil)

 

 

Le pire est à venir : l'Agence France Presse a produit une dépêche et un fil Twitter le 17 avril 2020 dans l'après-midi. Devinez qui a repris l'information ?...

 

CNews avec « Le coronavirus issu d'un laboratoire ? Des spécialistes démontent l'hypothèse du Pr Montagnier » !

 

Le même CNews a du reste produit un abominable « Tout savoir sur le Professeur Luc Montagnier, dont les propos sur le coronavirus font polémique » le lendemain matin. Quelle absence de scrupules ! On invite M. Luc Montagnier pour faire de l'audimat... on publie le démontage de l'AFP en faisant preuve d'amnésie sur ce qu'on a fait dans la matinée... on vilipende son invité le lendemain matin...

 

Est-ce là un (simple) problème structurel, M. Sylvestre Huet ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Altair 17/07/2020 07:37

Propagande via les réseaux sociaux relayée par des journalistes qui ont oublié ce qu'est un travail d'enquête, voilà où nous en somme: décisions arbitraires de confiner, de faire porter des masques sans aucune preuve scientifique de leur utilité, tenue de blogs qui donnent l'impression d'exister ...

max 22/04/2020 01:16

Le site pourquoi docteur a fait un article assez particulier sur le vin rouge. Il parle du resvératrol qui aurait des effets bénéfiques sur le vieillissement. Il l'utilise pour faire une sorte de promotion pour le vin rouge qui en contient. Il précise aussi que l'on en trouve dans l'arachide, la pistache, la peau du raisin (donc le raisin) et la framboise. Mais l'article en lui même met l'accent sur le vin rouge (qui contient 12% de cancérigène avéré) au lieu de dire manger des cacahuètes, du raisin et des framboises (qui ne sont cité qu'au début et juste une autre fois mais pas très mis avant).
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32219-Un-compose-present-vin-rouge-permettrait-vieillir-bonne-sante

Coq de France 20/04/2020 15:17

Formateur SST, je vais maintenant former les poisons aux premiers secours et prévention de risques afin qu'il ne décèdent plus des suites des mauvaises pratiques agricoles. (lol)

douar 20/04/2020 10:54

Dans le genre, les médias écrivent n'importe quoi:
https://www.ouest-france.fr/bretagne/romagne-35133/ille-et-vilaine-un-epandage-agricole-pollue-un-cours-d-eau-de-nombreux-poissons-decedent-6811672

Des poissons sont morts. Oui.
Mais que dire du vocabulaire? des poissons décèdent...
Ont ils été en réanimation?, le SAMU est il intervenu?
La prochaine étape: abattoir de Vitré: des bovins décèdent.
Et on recherche les coupables?