Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Sur Médiapart : « les propos du Pr. Raoult sont au mieux malhonnêtes et au pire totalement irresponsables »

23 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19

Sur Médiapart : « les propos du Pr. Raoult sont au mieux malhonnêtes et au pire totalement irresponsables »

 

Glané sur la toile 499

 

 

 

 

Non, ce n'est pas le titre de l'article, mais un propos tenu par M. Olivier Belli, doctorant au Laboratoire d'Ingénierie Biologique de l'École Polytechnique de Zurich, dans « Le Pr. Raoult et la Chloroquine : les failles » sur Médiapart.

 

Ce petit article est à lire, ainsi que certains commentaires qui abondent le propos général. C'est une des analyses les plus simples et les plus convaincantes des insuffisances de « Hydroxychloroquine and azithromycin as a treatment of COVID-19: results of an open-label non-randomized clinical trial » (hydroxychloroquine et azithromycine comme traitement du Covid-19: résultats d'un essai clinique ouvert non randomisé).

 

La « brévitude » occulte cependant un élément à notre sens important. L'auteur écrit :

 

« Nous ne parlerons pas ici du troisième groupe, traité par une combinaison d'hydroxychloroquine et d'un antibiotique, sa taille étant de toute façon trop faible pour en tirer des conclusions. »

 

Erreur ou maladresse rédactionnelle ! Le titre de l'article critiqué n'est-il pas « hydroxychloroquine et azithromycine comme traitement [...] » ?

 

De plus, précédé par des annonces par vidéo et diapositives, il a été publié dans une revue, International Journal of Antimicrobial Agents, dont l'éditeur en chef et l'un des éditeurs sont des auteurs de l'article. Ce n'est pas interdit, mais cela pose de sérieuses questions supplémentaires du point de vue de l'éthique. Bien entendu, les auteurs ont déclaré une absence de conflits d'intérêts...

 

L'article a été reçu le 16 mars 2020, accepté le 17 et publié le 20... On peut aussi lire un fil Twitter ici (en anglais), ainsi que des commentaires ici et ici.

 

Résumons : cet article est une bouse qui jette le discrédit sur ses auteurs (sauf dans les médias et sur les réseaux sociaux hypnotysés) et sur la science en général.

 

Cela ne veut pas dire que le traitement préconisé est inefficace, voire dangereux, simplement que la travail « scientifique » qui a été produit est indigent. Et, par conséquent, que le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a entièrement raison d'organiser des études cliniques en bonne et due forme.

 

Quant à l'évaluation des propos de M. Didier Raoult, on peut aussi être en désaccord : ils peuvent être à la fois, malhonnêtes et totalement irresponsables.

 

 

La dernière phrase est particulièrement trompeuse – voir ci-dessous la déclaration du Ministre Olivier Véran (Source)

 

 

Ce gazouillis est chronologiquement antérieur au précédent (Source)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
8
Une 2ème étude du Pr Raoult vient d'être publiée et celle-ci indique que les ¾ des patients traités au moyen du protocole associant l'hydroxychloroquine à l'azithromycine sont guéris ou en passe de l’être.Que demande le peuple ? Le peuple demande le strict respect du serment d’Hippocrate et non pas l’adhésion aveugle et servile au dogme de la recherche d’un hypothétique et sans doute fort lucratif vaccin.Le médecin se doit avant tout de soigner ses patients : c’est ce que fait avec brio le Pr Raoult.Dès lors comment peut-on expliquer cette querelle d’un autre âge?J’y vois,pour ma part,une sorte de pétainisme,de renoncement,de défaitisme nauséabond dont les abjectes caricatures d’un certain plantu sont l’expression.L’actuelle crise sanitaire que nous traversons révèle cruellement l’état de délabrement avancé de notre système de soin littéralement abandonné par les pouvoirs publics depuis au – 15 ans au nom précisément de ce pétainisme moral & intellectuel.Cette crise sanitaire révèle aussi l’étrange et inquiétant état moral de certains d’entre nous,un état moral fait de fatalisme,de repli sur soi et de mauvaiseté.
Répondre
M
Bonjour, il faut raison garder, même si la situation est grave. L'homologation des médicaments suit une règle depuis des années et à juste titre. je fais confiance aux chercheurs et personnel médical pour nous dire ce qui est bon pour notre santé. Ce n'est pas à moi à commenter leurs résultats, sinon c'est l'anarchie et je soufre pas d'un obscurantisme criminel. Les compétences de Mr Raoult sont évidentes, mais s'il a des résultats de cette m. a. depuis des années, pourquoi ne l'a-t-il pas publié ? Je me souviens d'un éminent chercheur en agronomie qui avait travaillé le phosphore pour son utilisation agricole durant 35 ans à l'Inra puis au Cea, et qui a publié ses résultats une fois qu'il était à la retraite. De plus, il faisait payer ses interventions alors qu'il avait travailler aux frais de l'état. J'aimerai un peu plus d'honnêteté de la part de tout le monde. Et ne pas céder à la panique. restons calme et protégeons nous et les autres.
Répondre
S
@ Marc le mercredi 25 mars 2020 à 12:03

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Pour ce qui me concerne, la science n'a pas encore parlé, tout au moins de manière claire. Les gesticulations de M.D.R. devraient nous rendre suspicieux, et c'est bien la circonspection qui prévaut dans les milieux scientifiques. M. Axel Kahn a eu une réaction édifiante, mais polie, sur les derniers résultats publiés :

https://twitter.com/axelkahn/status/1243903894134165506

Quant à la dernière phrase, c'est bien l'attitude qu'il faut adopter.
S
erratum : Il fallait lire "pas mal de résultats" et non "pas de résultats"
Répondre
S
Tout d'abord il y a un truc que j'aimerais comprendre : les Chinois ont fait déjà fait des tests au mois de février avec ce médicament. Donc depuis le temps ils ont dû récolter pas de résultats pour savoir si ce médicament a une certaine efficacité, non ? Or je n'ai absolument rien lu là-dessus, et aucun journaliste se poser la question. Même le professeur Raoult, à ma connaissance, n'en parle pas.

Ce qui me choque, ce n'est pas les défauts de l'étude de Raoult, mais le fait qu'on préfère prendre son temps pour explorer cette piste pendant que des gens crèvent les uns après les autres.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

La perte de temps alléguée, c'est le fait de ne pas avoir rebondi immédiatement après la publication de l'article sur la micro-étude dans International Journal of Antimicrobial Agents. On pourrait tout aussi bien dire : ce qui choque, c'est que M.Didier Raoult n'ait pas suggéré lui-même d'entreprendre une étude de plus grande ampleur et fiabilité.
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Pour la littérature chinoise, il y a des réponses dans des billets plus récents, notamment des traductions d'articles de Josh Bloom de l'ACSH.

On peut effectivement regretter que l'on ait pris du temps pour rebondir sur les allégations de D.R. Mais on peut aussi comprendre que le peu de sérieux de l'individu n'ait pas été suffisamment incitatif.
S
Je pense que vous m'avez mal lu.
Z
Ce qui me choque, ce n'est pas les défauts de l'étude de Raoult, mais le fait qu'on préfère prendre son temps pour explorer cette piste pendant que des gens crèvent les uns après les autres.


>>> Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que "cette piste" est une perte de temps?
S
essai
Répondre