Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume s'adresse aux agriculteurs

20 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume s'adresse aux agriculteurs

 

 

 

 

Un message d'encouragement et de reconnaissance sans nul doute vivement apprécié par les destinataires... en tout cas par le tenancier de ce blog.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
je partage le scepticisme de Marc. Il est vrai que Didier Guillaume a tendance à manier le chaud et le froid, d'un côté il dénonce les appels à la haine des paysans et els commandos de veganimalistes, d'un autre, il soutient la byodinamie et dénigre les pesticides de synthèse. Du coup je ne sais jamais ce qu'il pense réellement ni quels sont ses projets.

Mais après je peux comprendre son côté girouette. Après tout, en tant que Ministre, il doit affronter des intérêts contradictoires et doit chercher à plaire au plus grand nombre, je conscois que ce ne soit pas facile et que cela l'oblige à faire des concessions à tout le monde.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Non, ça ne (me) plaît pas.

Il ne s'agit pas d'un pouvoir qui se moque de l'opinion (à définir, vu les manipulations qu'elle subit), mais d'un pouvoir qui a le courage de prendre les bonnes décisions, fussent-elles impopulaires, en les expliquant. François Mitterrand en campagne électorale (extrait) :

"Pas plus sur cette question que sur les autres, je ne cacherai ma pensée. Et je n’ai pas du tout l’intention de mener ce combat à la face du pays, en faisant semblant d’être ce que je ne suis pas. Dans ma conscience profonde, qui rejoint celle des églises, l’église catholique, les églises réformées, la religion juive, la totalité des grandes associations humanitaires, internationales, et nationales, dans ma conscience, dans le for de ma conscience, je suis contre la peine de mort. Et, je n’ai pas besoin de lire les sondages, qui disent le contraire. Une opinion majoritaire est pour la peine de mort. Eh bien moi, je suis candidat à la Présidence de la République, et je demande une majorité de suffrages aux Français, mais je ne la demande pas dans le secret de ma pensée. Je dis ce que je pense, ce à quoi j’adhère, ce à quoi je crois, ce à quoi se rattachent mes adhésions spirituelles, ma croyance, mon souci de la civilisation. Je ne suis pas favorable à la peine de mort."

https://fresques.ina.fr/mitterrand/fiche-media/Mitter00030/francois-mitterrand-se-prononce-contre-la-peine-de-mort.html

Angela Merkel en pleine crise d'émigration de Syriens : "Wir schaffen das !"
S
Bonjour,

Merci pour votre réaction.

"On ne peut pas tout faire à la fois. Gouverner, c'est choisir, si difficiles que soient les choix."

Discours à l'Assemblée nationale, 3 juin 1953 - Pierre Mendès France
I
Yann

Attention, comprendre ne signifie pas approuver. Je n'approuve pas du tout mais bon comment faire autrement ? Après tout c'est la démocratie qui veut qu'une décision soit validée car elle est populaire et approuvée par la majorité. Je suis navré mais si on veut un pouvoir qui se moque de l'opinion de la majorité il faudrait le retour de l'absolutisme ou au moins d'un Empire autoritaire.

Je ne suis pas sûr que ça plairait...
Y
désolé "il est là" mais cette démagogie crasse que vous "comprenez" est la raison qui met le monde agricole dans cette situation de dingue ou la vérité et encore moins celle scientifique compte moins que les like sur facebook. Une connerie ou un mensonge même répétés mille fois n'en deviennent pas pour autant des vérités et ne feront jamais tourner le monde! Nos politiques ne sont plus que des démago pénible sans paire de c....et finiront par nous mettre a terre avec se raisonnement ou seul la communication compte et tampis pour les résultats!
I
C'estvrai, le Physicien. Mais certains choix sont plus difficiles à prendre que d'autres, hélas. Et puis bon si c'est pour qu'il fasse le choix de soutenir les OGM et qu'au prochaines élections les électeurs votent pour un Gouvernement anti-OGM ce qu'il a fait n'aura servi à rien.
M
Le ministre girouette sévi encore. Voila que, maintenant, il se souvient du rôle essentiel de notre agriculture, alors qu'il met des bâtons continuels sur les paysans dits "conventionnels".
Répondre
Y
oui on à apprécié et je l'ai même remercier sur tweeter . Par contre je dis souvent ne pas être rancunier mais ne rien oublier pour autant et j'y vois une grosse différence….
On espère donc que les blabla avant pandémie de Monsieur Guillaume ayant largement contribués a l'agribashing sont finis. Plus de discours "angéliques" sur la biodynamie et l'agriculture du passé et retours à un discours objectif et réellement scientifique et non crassement démagogique sur le dossier du glyphosate . Ce serait un bon début pour arrêter de détruire notre compétitivité, et réellement soutenir le monde agricole! Affaire a suivre...
Répondre