Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Demeter Agriculture Biodynamique v. cellule Déméter de la Gendarmerie Nationale pauvres choux !

24 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Demeter Agriculture Biodynamique v. cellule Déméter de la Gendarmerie Nationale : pauvres choux !

 

 

Sortez vos mouchoirs ou vos lacrymatoires... Demeter Agriculture Biodynamique a produit le 18 février 2020 un communiqué de presse, « Création de la cellule Demeter en France : la réponse de la marque Demeter ».

 

En voici le début :

 

« Nous, représentants et adhérents des 19 associations nationales Demeter, de l’association Demeter-International ainsi que de l’IBDA (International Biodynamic Association), nous sommes émus dès le 20 novembre 2019 de l’usage illégitime de notre marque Demeter par le Ministère de l’Intérieur français pour identifier une "cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole". Notre première réaction a été de prendre attache avec les partenaires du monde agricole revendiqués de cette opération, à savoir la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs pour leur demander de relayer notre crainte d’un risque de confusion, tout en croyant par ailleurs sur la base des premiers échos que la cellule allait dans le sens de la protection de TOUS les agriculteurs. LA FNSEA et les JA n’ont jamais daigné répondre à cette première demande (ni aux suivantes), la suite nous éclairant sur leur silence.

 

La suite est tout aussi larmoyante. Notons que pour défendre ses intérêts allégués, Demeter Agriculture Biodynamique a commencé par demander à la FNSEA et aux JA de faire le garçon de courses... très efficace...

 

Ce n'est que le 20 décembre 2019, alors que la cellule Déméter avait été publiquement annoncée, qu'une « demande amiable mais ferme de retrait » de la dénomination « litigieuse » a été directement transmise au Ministère de l’Intérieur. Comme elle est restée sans réponse, on est passé à l'étape suivante, qui s'est soldée par un simple accusé de réception. Et maintenant :

 

« L’attentisme du Ministère, manifestement justifié par une confusion volontairement orchestrée autour de notre marque, nous contraint à répondre publiquement aux innombrables sollicitations reçues de nos adhérents et à saisir la Justice française pour voir respecter nos droits. »

 

Affaire à suivre, donc... Quoique...

 

Le droit des marques est ainsi fait qu'une marque est enregistrée pour une liste limitative de produits et de services, eux-mêmes rangés dans des classes. Une même désignation peut donc faire l'objet de plusieurs marques, détenues par des titulaires différents – les marques « notoires » constituant une exception. C'est ainsi qu'il y a aussi une marque Demeter pour des produits de l'imprimerie, etc..

 

La marque Demeter pour des produits de l'imprimerie, etc.

 

Déméter, nom de la cellule de la Gendarmerie Nationale, enfreint-il les droits de l'Association Demeter France, association de droit local d'Alsace-Moselle » sur la marque semi-figurative « demeter Agriculture Bio-Dynamique » ? Voici la liste des produits et services couverts :

 

« 1 Réactifs chimiques autres qu'à usage médical ou vétérinaire ; produits chimiques destinés à l'industrie, aux sciences, à la photographie, ainsi qu'à l'agriculture, l'horticulture et la sylviculture. Terreaux, paillis, engrais et composts pour les terres ; biostimulants, biorégulateurs, starters, activateurs de fumiers et composts issus de l'agriculture biologique ou destinés à l'agriculture biologique.

 

5 Produits pharmaceutiques et vétérinaires ; produits hygiéniques pour la médecine ; substances diététiques à usage médical ; aliments pour bébés issus de l'agriculture biologique ou élaborés à partir de produits qui en sont issus. Produits pour la destruction d'animaux nuisibles ; fongicides, herbicides, parasiticides : tous ces produits étant issus de l'agriculture biologique ou destinés à l'agriculture biologique. Herbes médicinales ; tisanes ; potions médicinales issues de l'agriculture biologique ou élaborées à partir de produits qui en sont issues.

 

35 Gestion de fichiers informatiques. Services d'abonnement à des services de télécommunication pour des tiers ; présentation de produits sur tout moyen de communication pour la vente au détail. Publicité en ligne sur un réseau informatique. Location de temps publicitaire sur tout moyen de communication ; publication de textes et vidéos publicitaires ; location d'espaces publicitaires ; diffusion d'annonces publicitaires. Conseils en organisation et direction des affaires. Organisation d'expositions à buts commerciaux ou de publicité.

 

Un autre Déméter...

 

42 Services de contrôle, de vérification et de certification de conformité à des règlementations, normes, cahiers des charges et référentiels, privés ou publics, de produits tels que produits agricoles bruts ou transformés, produits végétaux et animaux, produits de la mer, produits pour l'alimentation humaine et animale, boissons alcooliques et non-alcooliques, produits chimiques, produits minéraux et d'extraction, produits manufacturés, matériaux de construction, matières premières utilisées pour l'habillement, tissus, produits d'habillement, produits de maroquinerie, produits d'hygiène et de santé, produits pharmaceutiques, détergents, fertilisants, amendements des sols, engrais, activateurs de compost, produits cosmétiques, maquillage, parfums, parfums d'ambiance, machines-outils, machines agricoles, équipements pour la transformation de produits agricoles, équipements pour l'industrie agro-alimentaire ; services de contrôle, de vérification et de certification de conformité à des réglementations, normes, cahiers des charges et référentiels, privés ou publics, d'organisations à but lucratif ou non lucratif dans les secteurs de l'industrie, de l'artisanat, du commerce, de l'extraction et transformation de matières premières, de la production et transformation de produits agricoles végétaux et animaux, de l'éducation, de la santé, des services aux personnes et aux entreprises ; services de contrôle, de vérification et de certification de conformité à des règlementations, normes, cahiers des charges et référentiels, privés ou publics, de systèmes, de systèmes de management, de services et de personnels issus des organisations précitées ; délivrance de certificat de conformité pour tous ces produits, organisations, systèmes, services et personnes ; services de contrôle, de vérifications et de certification de pratiques éthiques respectueuses de la nature et des êtres vivants, de pratiques socialement responsables en matière d'investissements financiers, d'économie sociale et solidaire et de commerce équitable. Audits en matière d'énergie. Logiciel en tant que service (SaaS). Stockage électronique de données.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Analyse un peu tronquée quand même, voir notamment la notion de parasitisme. Rappelons qu'Yves-Saint-Laurent n'a jamais pu sortir un parfum dénommé "Champagne", pourtant, il s'agissait bien de deux classes de produits différentes. Travaillant dans le monde de la bio, l'utilisation de Demeter pour la cellule d'agri-bashing me choque, non seulement par rapport au CC de la biodynamie mais je ne vois vraiment pas au nom de quoi on convoque la déesse grecque dans cette histoire...
Répondre
S
@ Le Guillou le mercredi 25 mars 2020

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je vois mal comment la notion de parasitisme peut s'appliquer à l'utilisation de "Déméter" par le Ministère de l'Intérieur pour un programme d'action par rapport à la marque "Déméter" pour un programme de labellisation de produits agricoles.

De plus, la marque Déméter de la biodynamie ne me semble pas suffisamment notoire pour que l'on puisse plaider le parasitisme.

Très franchement, si les milieux dirigeants de la biodynamie s'étaient vraiment inquiétés d'une utilisation inappropriée de "Déméter", ils se seraient pris autrement, avec une procédure en référé notamment. Cette communication, c'est de l'opportunisme et du panurgisme.

S
Taper encore sur l'agriculture biodynamique ! Vous avez vraiment que ça a faire. L'agriculture biodynamique est certes basé sur des pensées ésotérique mais elle est surtout peu polluante. Il ne faut pas s'étonner de ne plus trouver personnes pour reprendre les exploitations agricoles en France. Vous ferez mieux communiquer sur la richesse et la diversité de notre agriculture plutôt que de taper sur une partie d'entre elle certe ultra minoritaire.
Répondre
S
@ max le jeudi 26 mars 2020

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Les charlataneries de la biodynamie ne me créent pas autant de préoccupations que celles qui touchent à l'enseignement et à la médecine.
S
@ Il est là le mercredi 25 mars 2020

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Non, cette agriculture n'est pas "impossible", puisqu'elle existe.

Et elle a le droit d'exister dans une société de libre-entreprise dans la mesure où les charlataneries ne présentent pas de dangers pour la société -- dans le domaine de l'agriculture et pour autant que ses pratiquants respectent les règles sanitaires d'ordre public (c'est différent pour l'enseignement par exemple). Il y a des gens qui sont prêts à produire, et il y a des gens qui sont prêts à acheter.

Le problème commence quand le sinistre ministre et le ministère en font la promotion.

Enfin, je ne suis pas sûr que les tenants de la biodynamie soient très actifs dans le dénigrement de l'agriculture conventionnelle.
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Détrompez-vous ! Je ne fais pas que taper sur la charlatanerie biodynamique, qui est effectivement ultra-minoritaire, mais jouit d'une audience bien plus importante dans les médias (et chez le sinistre ministre…).

Dans ce cas précis, j'ai tapé sur une communication délirante (et opportuniste).

Je suppose que "communiquer sur la richesse et la diversité de notre agriculture" signifie notamment dire du bien de la biodynamie. Et bien, non ! Soyons rationnels ! Pas d'éloge de la charlatanerie !
M
La biodynamie étant une branche de l’anthroposophie, ce n'est pas un simple modèle d'agriculture inoffensive et minoritaire. Sachant que ces rendement sont au mieux au niveau de ceux du bio (20% inférieur en moyenne) et que son efficacité et son utilité n'est donc pas prouvé, il faut aussi rajouté que les moyen revendiqué par ce mouvement peuvent représenter un véritable risque pour la population. L'école Rudolf Steiner d'Alsace la encore prouvé récemment en publiant un remède contre le coronavirus qui ne tient que de la magie.
https://twitter.com/ValeryRasplus/status/1242932004116729857
Ce mouvement est certes ultra minoritaire dans la pratique, mais il bénéficie d'une publicité qu'il ne mérite clairement pas. Elle ne fait pas partie de la diversité de notre agriculture, c'est une plaie qu'il faut désinfecter d'urgence avant qu'elle n'infecte le reste de notre agriculture.
I
Sylvain Martel

Elle est peu polluante (quoi que), moins productive, rempli de pensées ésotériques donc des escroqueries qui marche que dalle (à moins que pour vous la lune influence les forces arimanhiques) et surtout impossible à grande échelle. Non si Seppi critique cette agriculture c'est parce qu'elle est juste impossible. Célébrer la richesse et la diversité du genre humain ne veut pas dire accepter n'importe quelle connerie non plus. D'autant plus que les tenants de la byodinamie ne sont pas les derniers à diaboliser les autres formes d'agriculture.
M
Bonjour, je ne vais surtout pas plaindre cette association ! leurs avocats doivent savoir ce qu'il doit être fait. Les agri en biodynamie n'ont jamais défendu notre agriculture, et sont les champions d'un obscurantisme patenté. C'est une secte et ne discute pas avec une secte.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Que leurs avocats savent, ou ne savent pas, m'est complètement égal ! Mais la réponse est implicitement dans mon billet.