Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Covid-19, complotistes, « Coquelicots » : au-delà de la honte !... en bonus : Vandana Shiva

22 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Covid-19, #Activisme

Covid-19, complotistes, « Coquelicots » : au-delà de la honte !... en bonus : Vandana Shiva

 

 

Alors qu'en France, on pédale lamentablement dans la choucroute, les Espagnols s'organisent (Source)

 

 

La crise du Covid-10 et du SRAS-CoV-2 est un magnifique tremplin pour les tarés et les illuminés sur les réseaux dits sociaux et les médias.

 

 

France 2 démonte une vidéo complotiste devenue virale

 

Dans son journal de 20 heures du 19 mars 2020, France 2 a eu la bonne idée de proposer un démontage d'une vidéo devenue... virale qui prétend que le virus a été inventé par l'Institut Pasteur il y a 17 ans.

 

 

Ce fut utile, mais un peu léger. On aurait se plonger un peu plus dans la littérature, certes un peu compliquée. Le premier paragraphe de la description de l'invention a la teneur suivante (c'est nous qui graissons) :

 

« La présente invention est relative à une nouvelle souche de coronavirus associé au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), issue d'un prélèvement répertorié sous le n° 031589 et prélevé à Hanoi (Vietnam), à des molécules d'acide nucléique issues de son génome, aux protéines et peptides codés par lesdites molécules d'acide nucléique ainsi qu'à leurs applications, notamment en tant que réactifs de diagnostic et/ou comme vaccin. »

 

 

Les décodeurs du Monde s'attaquent à une vidéo qui fait du coronavirus une « arme biologique militaire »

 

C'est le côté positif et apprécié du Monde : « Non, cette vidéo virale ne prouve pas que le coronavirus est une "arme biologique militaire » est un article très fouillé et référencé de M. William Audureau. En chapô :

 

« Un faux journal télévisé, réalisé par un site conspirationniste suisse, tord la réalité dans le sens qui l’arrange en s’appuyant sur de pseudo-expertises. »

 

 

En Italie, le coronavirus, c'est la faute aux OGM !

 

Le 12 mars 2020, Il Manifesto, un quotidien communiste (oui, ça existe encore...), a publié « Il virus degli Ogm nel "salto di specie" » (le virus des OGM dans le « saut d'espèce »).

 

Pour bien assaisonner la chose, le chapô précise :

 

« Pandémies. Le rôle des modifications génétiques dans le "débordement" du Covid-19. En plus de l'agriculture intensive et du changement climatique. »

 

Trois scientifiques ont réfuté cette thèse dans « SARS-CoV-2: la bufala degli Ogm e il salto di specie » (SARS-CoV-2 : le bobard des OGM et du saut d'espèces). Le texte a été en partie traduit en anglais par Genetic Literacy Project. Dans son titre : « c'est scientifiquement absurde »

 

 

Le coronavirus et les « coquelicots »

 

 

(Source)

 

 

« ...c'est scientifiquement absurde » ? Plus le mensonge est gros... n'est-ce pas les « coquelicots », ou plutôt M. Fabrice Nicolino ?

 

Prenons-le de Mme Géraldine Woessner puisqu'elle exprime parfaitement notre sentiment :

 

« Le mouvement @coquelicots_ , qui distille depuis des mois de la haine pure dans la complaisance générale, notamment des médias, franchit une ultime étape, en corellant usage de pesticides (de synthèse) et #coronavirus. #AuDelàDeLaHonte »

 

 

(Source)

 

 

Qu'ont-ils écrit de « beau », en plus de la nécessaire minute d'anticapitalisme biolchévique ?

 

« Nous voyons sans surprise, mais avec dégoût, les parallèles évidents entre la crise du coronavirus et l’expansion sans fin des pesticides. Tous les deux sont de puissants toxiques. Tous les deux circulent d’un bout à l’autre du monde, tous les deux sont invisibles, tous les deux sont omniprésents. Il nous faut décider ensemble d’une organisation meilleure.

 

Le mouvement des Coquelicots est fier d’être aux avant-postes. Oui, nous sommes pour la mesure, le contrôle, la confiance, la production locale. Oui, nous sommes pour repenser en totalité un modèle agricole qui mène fatalement au désastre. Vous parle-t-on sérieusement de la pesta porcine africaine (PPA), qui flambe d’un bout à l’autre du monde sur fond d’élevage industriel? Certes, ce virus-là n’est pas transmissible à l’homme. Mais le SRAS, mais la grippe aviaire, mais le coronavirus? »

 

Il y aurait des parallèles, et ce serait évident ? Entre un virus qui tue et fauche, et des pesticides qui ne tuent, pour certains, que quand ils sont très mal employés, à l'instar de nombreux produits d'usage courant ? Décidément, ces gens ne reculent devant rien.

 

« ...tous les deux sont invisibles » ? Nous n'avons pas encore trouvé de bidons de Covid-19...

 

Oui, parlons « sérieusement de la pesta (sic) porcine africaine (PPA) […] sur fond d’élevage industriel ». Pour cela, nous avons une référence : l'Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) – vous savez, les « coquelicots », ou plutôt M. Fabrice Nicolino, l'agence que vous insultez et vilipendez, dont vous réclamez qu'elle vous écoute et dont vous refusez les invitations à participer à des dialogues...

 

Les meilleurs vecteurs de la maldie sont les animaux en liberté – les sangliers et les porcs élevés en plein air. La meilleure protection de la filière porcine, au-delà des mesures de prévention, ce sont des élevages... « industriels » confinés et protégés.

 

Parlons aussi du SRAS. C'est un coronavirus dont le réservoir naturel est la chauve-souris et qui a été transmis, après mutation, à l'homme par une civette. Rien à voir – les « coquelicots », ou plutôt M. Fabrice Nicolino – avec l'agriculture et l'élevage que vous poursuivez de votre haine.

 

Les grippes aviaires ? Nous partageons des virus avec les oiseaux, domestiques et sauvages (et les porcs). Et là encore, ce sont les élevages que vous qualifiez d'« industriels » qui offrent une protection du fait du confinement et du nombre limité de personnes en contact avec les volatiles.

 

« ...le coronavirus » ? Enfin, le Covid-19 ? Origine chauve-souris et transmission à l'Homme vraisemblablement par un pangolin.

 

En résumé, les « coquelicots », ou plutôt M. Fabrice Nicolino, vous avez tout faux.

 

Mais l'essentiel, pour vous, n'est-il pas d'agiter la peur, de se saisir de tout événement susceptible de produire des « parallèles » aptes à alimenter la propagande anti-pesticides* (de synthèse) et pro-biobusiness ?

 

Oh ! Encore un mot sur « l’irresponsabilité sociale des transnationales ». Qui, en France fournit de l'alcool voire du gel hydro-alcoolique, en partie gratuitement ? Certainement pas le biobusiness, mais des acteurs comme les coopératives agricoles, LVMH ou encore Pernod-Ricard. Qui fournira les médicaments quand on aura identifié ceux qui marchent et les vaccins ?

 

La bêtise est décidément sans limite !

 

 

(Source)

 

 

Bonus : coucou, voilà Vandana Shiva

 

La petite collecte d'ordures du cyberespace français nous a incité à chercher « coronavirus + Vandana Shiva ».

 

Bingo ! L'écodéesse – celle qui assimile le viol des femmes à la culture des OGM – a produit un long texte sur son blog, « Ecological Reflections on the corona virus » (réflexions écologiques sur le corona virus – visiblement, elle ne sait pas que coronavirus s'écrit en un seul mot...).

 

Nous avons l'embarras du choix pour les citations gratinées, pour autant que nous arrivions à lire jusqu'au bout cette prose indigeste. Voici donc deux paragraphes qui semblent résumer la « pensée » :

 

« De nouvelles maladies sont créées parce qu'un modèle alimentaire et agricole mondialisé, industrialisé et inefficace envahit l'habitat écologique d'autres espèces et manipule les animaux et les plantes sans aucun respect pour leur intégrité et leur santé. L'illusion de la terre et de ses êtres en tant que matière première à exploiter pour le profit crée un monde connecté par la maladie.

 

L'urgence sanitaire à laquelle le virus corona nous réveille est liée à l'urgence de l'extinction et de la disparition des espèces, et elle est liée à l'urgence climatique. Toutes les urgences sont enracinées dans une vision du monde mécaniste, militariste et anthropocentrique d'humains en tant que séparés et supérieurs aux autres êtres que nous pouvons posséder, manipuler et contrôler. Elle est également enracinée dans un modèle économique fondé sur l'illusion d'une croissance illimitée et d'une cupidité illimitée qui viole systématiquement les frontières planétaires et l'intégrité des écosystèmes et des espèces. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bingo! dans votre petite collecte d'ordures du cyberespace français vouous avez oubier la plus grosse de toutes le fameux http://seppi.over-blog.com/
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Ben oui ! C'est tout ce qui reste aux fanatiques comme argument.
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire (si, si).

Il est des insultes qui, venant d'où elles viennent, sonnent comme des compliments.
E
Vous avez raison il est là, à son stade il est aussi bien le contenu que le contenant.
I
Sûr que parfois on se demande si Seppi ne devient une sorte de poubelle pour emmagasiner autant de propos ordurieux dont les biotausaurus l'abreuvent à chaque fois qu'ils postent un commentaire sur son blog.
M
Le coronavirus est activé par les ondes électromagnétiques des portables.
Le coronavirus est la conséquence de l'usage immodéré du glyphosate qui affaiblit nos défenses immunitaires.
Le coronavirus est la preuve qu'il faut s'en remettre au développement durable.
Le coronavirus ne serait pas aussi virulent si nous n'avions pas empoisonné nos organismes avec des vaccins douteux.
Le coronavirus démontre que notre système agroalimentaire actuel est dans une impasse.
Le coronavirus nous démontre que la "mobilité douce" est possible.
...
Répondre
S
Bonjour;

Merci pour votre commentaire.

J'aime bien le dernier : nous sommes confinés...
F
Quel florilège! Les anti-x (chacun mettra ce qu’il veut à la place de x) voient x comme origine évidente du covid-19. Et ils invoquent la science pour ça... Ce n’est même plus du biais de confirmation c’est de l’obsession pathologique. Le virus attaque les neurones?
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Le média a au moins fait l'effort de démonter le bobard.
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je réponds avec une semaine de retard… le florilège s'est bien agrandi !
M
Je me répond a moi même, lorsque j'ai écrit le post précédent, j'ignorais cette information :
https://www.lci.fr/population/la-5g-est-elle-responsable-du-declenchement-de-l-epidemie-de-covid-19-en-chine-2148795.html
La connerie humaine dépasse mes propres fictions....