Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

M. Yann Kindo n'a pas souhaité voir M. Pierre Rabhi dans son lycée

5 Février 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

M. Yann Kindo n'a pas souhaité voir M. Pierre Rabhi dans son lycée

 

Glané sur la toile 469

 

 

(Source : La France Agricole)

 

 

M. Yann Kindo a écrit « Pourquoi je ne souhaite pas voir Pierre Rabhi dans mon lycée » en version longue sur son blog sur Mediapart et en version courte dans la France Agricole du 24 janvier 2020.

 

Voici le début de la version courte :

 

« J’ai failli tomber de ma chaise en voyant passer un message qui propose à des établissements scolaires, dont le mien, d’accueillir Pierre Rabhi pour – d’après ce que j’ai compris – une semaine d’interventions filmées devant les élèves. On est face à un projet piloté par le "CLEMI/France TV" et dont la description est la suivante : "Il s’agirait d’accueillir sur la semaine du 27 au 31 janvier (Semaine de l’éducation de France TV) Pierre Rabhi pour une rencontre avec une ou plusieurs classes.»

 

Il y a de quoi tomber de sa chaise, en effet : le Centre pour l'Éducation aux Médias et à l'Information

 

« ...est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif. L'éducation aux médias et à l’information (ÉMI) permet aux élèves d'apprendre à lire, à décrypter l'information et l'image, à aiguiser leur esprit critique, à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie . L'ÉMI a également pour objectif d’accompagner la parole des élèves dans le cadre scolaire, pour les former à la responsabilité et à l’exercice de la liberté d’expression. L’essentiel de la formation de terrain, formation initiale et formation continue en éducation aux médias et à l’information, est pris en charge par les académies. »

 

M. Pierre Rabhi était-il le meilleur intervenant pour parler de l'environnement, à partir de «  la projection d’un magazine (supplément du JT Week-end de France 2) sur la pollution (plastique) des fleuves (dont le Rhône) en Europe » ?

 

M. Yann Kindo écrit :

 

« Si on comprend pourquoi France TV veut mettre en scène Pierre Rabhi, qui est ce qu’on appelle un "bon client", on ne comprend pas pourquoi un organisme chargé de l’éducation aux médias – que l’on peut espérer un minimum critique – se fait le relais de la promotion d’un gourou médiatique. […] Le problème est que M. Rabhi n’est compétent en rien, et que son discours est d’ordre spirituel et non scientifique. Et qu’il n’a donc pas sa place dans un établissement laïc d’enseignement public. C’est aussi simple que cela. »

 

Le mot « laïc » est sans doute de trop.

 

Le projet a finalement été abandonné, peut-être grâce à M. Yann Kindo et M. Jean-Paul Krivine, président de l'AFIS, et on peut s'en réjouir.

 

 

(Source)

 

 

(Source)

 

 

On peut s'en réjouir, certes, mais il n'empêche que deux institutions ont, pour le dire crûment, merdé, que ce soit par bêtise et manque de jugement ou par suite d'une infiltration, ou encore par une combinaison des deux. France 2 (et les chaînes publiques en général)... le diagnostic est préoccupant... Mais le CLÉMI, « chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif » ? Est-il vraiment outillé pour cette mission ? Peut-il vraiment apprendre aux enfants « à lire, à décrypter l'information et l'image, à aiguiser leur esprit critique » si son propre esprit critique est à ce point émoussé ?

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Pierre Rabhi invité dans des lycées.<br /> Vandana Shiva invitée dans des universités.<br /> Et il y en a d'autres...<br /> https://www.afis.org/Les-gourous-dans-l-ecole
Répondre
S
@ fm06 le mercredi 05 février 2020 à 18:25 <br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire et le lien.<br /> <br /> On peut aussi ajouter Géné Futures et Cie qui investit les écoles, par enseignants interposés, lors de la semaine de,gesticulation contre les pesticides.
I
Et beh à croire que les agronomes sont tous en grève si les lycées agricoles n'en trouvent plus poiur faire une conférence devant leurs élèves et doivent faire appel à Pierre Rhabi. Triste France.
Répondre
I
@Seppi<br /> Ne vous inquiétez pas, j'ai consciencequ'il existe de drôles de phénomènes chez les agronomes, quand j'en vois à Europe Ecologie les Verts ou dans les associations types Nicoles Hulot ou Génération Future, je comprends que beaucoup d'agronomes sont acquis aux thèses biotausaurus.
S
@ Il est là le mercredi 05 février 2020 à 12:49<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Je crois qu'il faut en quelque sorte vous déniaiser. Dans les agronomes -- ceux qui en ont le titre et ceux qui l'usurpent -- il y a aussi de sacrés numéros. S'ils n'ont pas le déguisement de PR, ils véhiculent le même genre de discours.
S
@ Daniel le mercredi 05 février 2020 à 14:19 <br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Est-ce de la fatigue mentale ou une faillite sociétale, pas seulement française du reste, mais nous sommes particulièrement atteints ?<br /> <br />
D
Certains polémiquent sur le port du voile. Quid du port de chapeau de paille et chemise à carreaux sur sourire d'humble d'aimable papy présentant des aubergines cueillies à la rosée pour faire attirer les gogos comme mouches sur miel ? Presque le même en France, Grèce et sûrement ailleurs. Naguère on ne voulait croire que ce qu'on voyait (donc pas grand chose). Maintenant on croit à ce qu'on voudrait voir. Fatigue mentale ?