Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Les « conventions citoyennes », nouvelle forme de démocratie ?

28 Février 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Politique

Les « conventions citoyennes », nouvelle forme de démocratie ?

 

Glané sur la toile 484

 

 

Le hasard a fait se télescoper deux éléments d'information.

 

D'une part, le Monde Idées a publié une opinion de Mme Hélène Landemore, professeure de sciences politiques, « La Convention citoyenne pour le climat pourrait préfigurer une nouvelle forme de démocratie ».

 

En chapô :

 

« La Convention citoyenne pour le climat fait la démonstration qu’impliquer des citoyens ordinaires sur des enjeux politiques complexes au niveau national est possible, observe la politiste Hélène Landemore dans une tribune au "Monde". »

 

Comme on le sait (ou pas), 150 citoyens français tirés au sort, réfléchissent à la meilleure manière de réduire de 40 % (par rapport à leur niveau de 1990) les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici à 2030, dans – est-il dit – un esprit de justice sociale. Ils sont aussi censés formuler des propositions, voire un texte de loi.

 

Lors de sa première rencontre du 10 janvier 2020 avec les membres de la Convention, le Président Emmanuel Macron s'est dit ouvert tant à un référendum législatif qu'à un référendum consultatif sur le ou les produits de la Convention.

 

« Je pense qu'il faut sur quelques mesures en appeler à un référendum, car c'est ce qui permettra de partager avec tout le monde la préoccupation sur le sujet. »

 

Mme Hélène Landemore s'extasie :

 

« La première chose à dire, c’est que cette Convention citoyenne a déjà accompli une tâche historique. Elle fonctionne bien – dans son organisation logistique comme dans ses délibérations – et elle est visible, faisant l’objet d’une couverture médiatique importante en France et, de plus en plus, à l’étranger. Elle fait ainsi la démonstration empirique, symboliquement importante, qu’impliquer des citoyens ordinaires sur des enjeux politiques complexes au niveau national est possible, même dans un pays aussi grand et multiculturel que la France. »

 

Et, pendant ce temps, un gazouillis...

 

« Les centrales nucleaires produisent beaucoup de CO2. Surtout celles qui ont des tours de refroissement dont on voit s'échapper le CO2. Une seule solution sauvera la planète: passer aux energies renouvelables tout en diminuant notre consommation. »

 

 

(Source)

 

 

La dame se présente ainsi sur Twitter :

 

« Parceque nous n'avons qu'une planète luttons pour sa protection. Elue à la Convention Citoyenne pour la Transition Énergétique. #LesVerts ».

 

Elle répondait à l'un de ces gazouillis :

 

 

(Source)

 

 

La conversation se poursuit par une belle série de lazzi :

 

 

(Source)

 

 

Mais la dame insiste :

 

 

(Source)

 

 

C'est plus fort que Sainte Greta Thunberg qui peut voir le CO2 invisible au commun des mortels... ici, il est visible...

 

Mais trève de plaisanteries.

 

Même si Mme Augustine Enitsugua n'est que l'une des 150 « conventionnels », mais alors qu'on a aussi vu passer d'autres âneries gargantuesques sur Twitter, on ne peut que s'interroger : est-ce vraiment une bonne idée, ces « conventions citoyennes » ? Est-ce vraiment une bonne idée que de soumettre leurs propositions à referendum (et, dans le cas des referendums législatifs, court-circuiter la démocratie représentative) ?

 

Sous le parapluie de la bien-pensance, ne s'adonne-t-on pas à une inquiétante dérive vers le populisme ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François Tursan 29/02/2020 22:23

On se souvient de Michel Rocard rendant le "trou d'ozone" responsable du réchauffement de l’Arctique...

Il est là 28/02/2020 21:39

Bona près le problème de ctete convention est que l'on demande à des citoyens non experts de maîtriser en six mois ce que des chercheurs apprennent à maîtriser tout d'abord pendant leurs 5 ans d'études puis toutes leur vie avec leur métier. Sûr qu'il va y avoir un manque de compétence du côté des citoyens.

Bon après il y a quelques experts dans le lot mais bon je ne sais pas si ça va rattraper le niveau... réponse en avril en espérant que ce ne soit aps un poisson :(

max 28/02/2020 14:55

Si ce compte tweeter est apparemment une compte parodique, il y a des exemple de personnes qui sont dans un niveau de complotisme et d'ignorance qui font peur dans cette convention.

https://twitter.com/seirl_/status/1187890121296744449

Sny 28/02/2020 14:13

Les écologistes sont tombés tellement bas qu'on n'arrive plus à savoir s'ils parlent sérieusement où si c'est une blague.

Il est là 28/02/2020 12:12

A tous les amis de Seppi

Après avoir remonté le fil tweeter de cette Augustine (jolie femme au passage) je dois avouer que Simon a raison : c'est bien un compte parodique, cette dame fait semblant de parodier les écologistes déconnectés de la réalité comme Greenpeace. Un indice : regardez son nom de famille Enitsugua c'est Augustine à l'envers.