Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La génération Y se tourne vers la technologie pour résoudre les défis agricoles africains

29 Janvier 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Afrique

La génération Y se tourne vers la technologie pour résoudre les défis agricoles africains

 

Pacifique Nshimiyimana*

 

 

 

 

Pendant des générations, on a dit à nos agriculteurs qu'ils seront les prochains les plus riches du monde, en raison d'une population croissante qui deviendra certainement le meilleur et le plus grand marché qui ait jamais existé. Avec plus de 70 % de notre continent pratiquant l'agriculture, notre fierté et notre éducation africaines nous ont préparés à nous attendre à ce qu'un agriculteur soit le prochain Mansa Musa.

 

Au lycée, nous étions toujours prêts à répondre dans notre examen national à la question : «Quels sont les principaux problèmes et défis auxquels est confrontée l'agriculture africaine ? » Parfois, le jury d'examen essayait d'amener les élèves à sortir des sentiers battus, en modifiant la question pour inclure les pêcheries. Notre réponse apprise par cœur a toujours été une liste qui commençait par des outils archaïques – le manque d'accès à la mécanisation – et se poursuivait par des objectifs – main-d'œuvre qualifiée, semences améliorées et technologie, pour n'en nommer que quelques-uns.

 

Ma génération – et celles qui l'a précédée et qui la suivra – a été formée pour comprendre les facteurs limitant notre développement agricole, même si, à l'époque, le changement climatique n'était en quelque sorte pas détecté. Peut-être que le programme d'aujourd'hui devrait inclure l'éco-modernisme et certains chapitres du livre de Mark Lynas, « Six degrés ». Bien que nous en comprenions les raisons, l'agriculture africaine reste non rentable et son échec a envoyé nos jeunes en mission suicide à travers la Méditerranée dans l'espoir désespéré d'atteindre le monde occidental.

 

En même temps, on nous a présenté une solution supposée évidente et efficace : obtenir des financements et mécaniser la ferme africaine. Avec un bon plan de financement, cela pourrait fonctionner, mais qu'en est-il de la légionnaire d'automne, de la foreuse des gousses et d'autres ravageurs qui infestent nos cultures ? Ne vous inquiétez pas, nous dit-on, retravaillez votre financement, prenez peut-être un prêt et nous vous fournirons les pesticides. Et n'oubliez pas d'acheter un équipement de protection...

 

Comment pouvons-nous sauver l'agriculture, améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs, sans tomber dans le piège de l'emprunt et des traites, en revenant à la même litanie que nous avions récitée en tant quelycéens sur les limites apparemment insurmontables de la transformation de notre agriculture ?

 

Oui, nos agriculteurs ont besoin de mécanisation. Mais surtout, nous avons besoin d'une agriculture de précision qui utilise des semences de qualité – des variétés résistantes aux maladies, aux ravageurs et aux sécheresses provoquées par le changement climatique. Des variétés issues de la science de la biotechnologie offrent des avantages similaires à la mécanisation ; mais elles sont développées en Afrique, contrairement aux tracteurs. Les semences biotechnologiques ont certes été impliquées dans la politique mondiale et les guerres commerciales, mais l'accès à elles témoigne du droit fondamental de nos agriculteurs d'avoir des choix, d'être rentables et de gérer des communautés prospères.

 

Attendez, il y a plus ! Donner aux agriculteurs africains l'accès aux cultures biotechnologiques est également une clé pour construire une société saine, sans malnutrition, grâce à la bio-fortification, comme le Riz Doré enrichi en vitamine A, qui peuvent lutter contre la faim cachée et le retard de croissance chez les enfants. Les cultures biotechnologiques peuvent aider à nourrir notre population croissante tout en réduisant la pollution causée par l'utilisation de pesticides en agriculture. Le cas de l'aubergine Bt au Bangladesh, où la quantité globale de pesticides utilisés a diminué de 39 %, est une réussite dont nous devons tous tirer des enseignements.

 

Nous savons déjà comment la technologie a changé nos vies récemment – les téléphones portables et M-pesa ont changé nos vies pour le bien. Aujourd'hui, on nous demande d'adopter la biotechnologie agricole. Alors que notre génération instruite essaie de transformer nos fermes et nos communautés par le biais de FinTech perturbatrices, la biotechnologie va être la pierre angulaire de l'agriculture de précision qui garantit que nos cultures seront une entreprise viable et bancable, ce qui permettra d'utiliser les bénéfices pour continuer à mécaniser nos fermes.

 

Les milléniaux africains sont unis pour la technologie. La biotechnologie, CRISPR et l'édition des gènes est un langage que nous comprenons comme des outils technologiques. Pour résoudre les défis persistants auxquels est confrontée l'agriculture africaine et assurer la sécurité alimentaire et la prospérité, nous choisissons la biotechnologie afin que même les entreprises d'assurance-récolte et les institutions financières, longtemps défaillantes, puissent travailler avec nous pour mécaniser nos cultures.

 

La finance et le commerce sont des outils pour faire passer la valeur vers le client. Nos valeurs sont toujours avec nous – nous apprécions le droit pour nos peuples d'avoir le choix. Nous défendons une Afrique saine et prospère avec suffisamment de nourriture pour nous tous. Vous devez vous joindre à nous ou contester notre choix, mais pas prendre la position injuste de remettre en question notre capacité de faire nos propres choix en répondant à l'urgence d'aujourd'hui.

 

____________

 

Pacifique Nshimiyimana est un agro-entrepreneur du Rwanda qui a fondé et dirige actuellement Real Green Gold Ltd. Il a été boursier du programme de leadership mondail de l'Alliance pour la Science en 2019.

 

Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2019/12/millennials-turn-to-tech-to-solve-african-farming-challenges/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

max 29/01/2020 14:09

Face à l'acceptation des biotechnologies et du progrès en générale dans le monde, l'Europe va se retrouver de plus en plus isolé sur la scène mondiale.