Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La famille mennonite évite les gadgets mais cultive du maïs OGM

5 Janvier 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

La famille mennonite évite les gadgets mais cultive du maïs OGM

 

Rose Mukonyo*

 

 

 

 

Combien de jours pourriez-vous vivre sans votre téléphone portable, votre ordinateur portable ou tout autre outil de communication préféré ? La technologie moderne est devenue une telle partie intégrante de notre vie quotidienne qu'il semble difficile, presque impossible, de passer une journée entière sans jeter un œil à nos gadgets.

 

Pourtant, j'ai récemment rencontré une famille mennonite à Penn Yan, New York, qui évite complètement les téléphones portables, la télévision, la radio et même les automobiles – tout en utilisant la biotechnologie agricole moderne dans leur ferme.

 

Marvin et Maryanne Martin et leurs sept enfants font partie des plus de 400.000 familles mennonites dont la foi ne permet pas l'utilisation de technologies considérées comme une menace pour l'intégrité de leurs communautés.

 

Les mennonites sont des chrétiens qui ne sont ni catholiques ni protestants. Ils croient au « nouveau baptême », rejetant le baptême des jeunes enfants et soutenant plutôt le baptême des personnes mûres qui peuvent professer leur foi en Jésus-Christ. Les mennonites et les Amish partagent une croyance commune dans le rejet des technologies modernes.

 

Mais Marvin Martin et sa famille ont adopté l'utilisation de la biotechnologie agricole, qui, selon lui, sera plus efficace que d'autres technologies pour préserver leur culture.

 

Les Martin et leurs enfants – six filles et un garçon âgés de 6 à 22 ans – élèvent des bovins laitiers et cultivent diverses espèces, notamment des pommes de terre, des patates douces, des haricots, des pois, des poivrons, des petits fruits et du maïs Bt génétiquement modifié. Mes collègues et moi du contingent de boursiers de 2019 du programme de l'Alliance Cornell pour la Science pour le leadership mondial leur avons récemment rendu visite pour en savoir plus sur leur culture et leurs pratiques agricoles.

 

Judson Reid, associé principal en vulgarisation à l'Université Cornell, a travaillé avec des agriculteurs de l'État de New York pour les aider à améliorer leur productivité. Il s’est entretenu avec les boursiers de l'Alliance pour la Science à la ferme Martin et a expliqué qu’un élément clé de la communauté mennonite est la conviction que l’agriculture est le moyen idéal de perpétuer leur foi et leurs traditions. Ainsi, même s'ils évitent certaines technologies, ils considèrent favorablement celles qui peuvent soutenir l'agriculture, en particulier à l'échelle qu'une famille agricole peut utiliser avec succès.

 

« La biotechnologie s'intègre dans le système mennonite, car elle peut idéalement améliorer les rendements et la rentabilité et facilite également le travail ; c'est pourquoi, même s'il s'agit d'une technologie de pointe, elle n'est pas considérée comme menaçant leur culture », a expliqué Reid.

 

Les Martin ne sont pas différents des autres familles mennonites vivant dans la région qui n'utilisent pas d'automobiles pour transporter leurs produits agricoles au marché, mais incitent les acheteurs à venir dans leurs fermes et à s'approvisionner directement auprès d'eux. Cependant, ils utilisent des charrettes attelées avec des roues en acier, dont sont également munis leurs tracteurs.

 

Ces tracteurs sont utilisés pour labourer et récolter les champs de maïs Bt, qui sont cultivés à grande échelle pour produire des aliments pour plus de 50 vaches laitières de la ferme.

 

Le maïs Bt est un type de maïs transgénique qui a été modifié pour accroître sa résistance à des ravageurs et à la sécheresse, améliorant ainsi sa qualité et réduisant le besoin de traitements phytosanitaires. Bt signifie Bacillus thuringiensis, une bactérie commune du sol dont le génome contient des gènes codant pour des protéines toxiques pour les insectes. Il est utilisé depuis des décennies en pulvérisation comme pesticide organique.

 

Les Martin ont expliqué qu'ils ne considèrent pas la technologie comme mauvaise, mais pensent plutôt que la plupart des gadgets modernes peuvent conduire à des décisions qui éloigneraient les gens de leurs croyances traditionnelles.

 

Selon Marvin Martin, ses enfants sont allés à l'école et la famille fait appel à des services médicaux lorsque l'un d'eux tombe malade. Il a souligné qu'ils vivent une vie normale « comme n'importe quelle autre personne ».

 

« Deux de mes filles travaillent actuellement et les autres sont à l'école, cela vous montre donc que nous apprécions l'éducation autant que quiconque », a-t-il ajouté.

 

Maryanne a noté que leurs enfants avaient été habitués à aider à la ferme en faisant de petits travaux comme la cuisine, le nettoyage de leurs propres chambres, le nettoyage de l'enclos à veaux et de l'étable et la cueillette de fruits pour la famille, entre autres tâches qui leur sont assignées.

 

Cela, dit-elle, leur inculque la discipline et les rend responsables dès le plus jeune âge. Cependant, ils ont également le temps de profiter de leur enfance en utilisant le trampoline, les toboggans et les balançoires de la ferme et en jouant au ballon avec leur père. Cela renforce l'unité familiale et renforce leurs croyances religieuses, contrairement à ce qui se passerait si on leur permettait de passer du temps seuls dans leurs chambres à jouer avec des ordinateurs ou des téléphones portables.

 

___________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2019/10/mennonite-family-shuns-gadgets-but-grows-gmo-corn/

 

Ma note : l'article de Wikipedia sur les mennonites d'Alsace – qui jouèrent un rôle important dans le développement de l'agriculture – est très bien fait. Et ceci, plus particulièrement pour ma lectrice historienne. Les mennonites apparaissent aussi dans l'œuvre d'Erckmann-Chatrian (avec quelques invraisemblances).

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article