Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Délires antispécistes : pour protéger les chevaux de la pollution... exposons-y les enfants !

15 Janvier 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #élevage, #Activisme

Délires antispécistes : pour protéger les chevaux de la pollution... exposons-y les enfants !

 

 

L'illustration du Parisien ne pouvait être que flatteuse.

 

 

Tout est bon en ce moment pour racoler des voix pour les prochaines municipales... À Rouen, les élus ont proposé de mettre en place à la prochaine rentrée scolaire un « équibus », un ramassage scolaire en calèche tractée par un cheval... mais aussi muni d'une assistance électrique. Cela fait suite à un appel à projets citoyens et est soutenu notamment par les élus Verts.

 

« Seulement voilà », écrit le Parisien dans "A Rouen, la calèche de ramassage scolaire s’attire les foudres des antispécistes", « pour Manu Tritz et sa compagne Stessy, habitants de la ville voisine de Sotteville, "cette mesurette qui fait bien sur le papier oublie simplement de poser la vraie question : celle du bien-être animal" ».

 

Ils ont donc lancé une pétition sur Mes Opinions. Elle approche des 35.000 signatures, sans doute en partie grâce à l'écho que lui ont procuré des médias pour qui ce genre d'« information » relevant de la rubrique des chiens écrasés est pain bénit.

 

 

L'illustration de la pétition ne pouvait être que dramatique.

 

 

Les lanceurs de pétition écrivent notamment :

 

« Même si nous comprenons et partageons la volonté de proposer un modèle alternatif pour réduire la pollution, nous invitons les différents partenaires à revoir leur position en prenant en compte l’ensemble des paramètres.

 

Parmi ceux-ci, l’un fait cruellement défaut : c’est la prise en compte du bien-être animal.

 

Comment peut-on simplement imaginer un seul instant que les deux chevaux prévus puissent s’épanouir dans un environnement urbain, au milieu de la circulation ? En dehors de l’aspect accidentogène (rappelons si besoin que le cheval ne sera pas protégé par un habitacle), mettre ces animaux sur le bitume pour les obliger à fournir un effort au milieu des gaz d’échappement revient à nier leurs besoins fondamentaux et à mettre en péril leur santé mentale et physique. Ceux-ci n’ont pas vocation à sacrifier leur bien-être au nom d’un marketing "écolo" à moindre coût.

 

Nous nous épargnerons la peine de citer les considérations « philosophiques », quoiqu'elles valent leur pesant de cacahuètes. Il faut sauver ces pauvres chevaux... donc :

 

« Il existe d’autres solutions non-polluantes mises en place d’ailleurs dans d’autres communes (pédibus, vélobus,…). »

 

Résumons : pour ne pas obliger les chevaux « à fournir un effort au milieu des gaz d’échappement », exposons-y les enfants ou, à la rigueur, le pédaleur d'un vélobus...

 

Outre les quelque 35.000 signatures – dont Mes Opinions produit une liste avec juste les prénons... ou rien du tout – il y a quelque 1.850 commentaires.

 

Le hasard a toutefois fait que nous avons trouvé celui-ci en tête de liste lors de notre visite :

 

« Retournons à l’âge des cavernes ! Pas d’école, pas d’élève à transporter. »

 

Pas sûr qu'il faille compter la signature correspondante, préalable à la possibilité d'écrire un commentaire, comme un soutien...

 

On se consolera en se disant que les signataires représentent quelque 0,05 % de la population française à protester contre « l'asservissement » de l'animal et à souscrire à l'asservissement éventuel de l'animal humain chargé de pédaler.

.

 

Mais le Parti Animaliste a fait 2,16 % aux dernières élections européennes.

 

Mais on peut aussi frémir en lisant sur le Mail Online britannique : « Aggressive' animal rights activists target blind man, 30, for keeping a guide dog that they claim should be 'running free in the fields' » (des militants "agressifs" des droits des animaux s'en prennent à un aveugle de 30 ans parce qu'il a un chien-guide qui, selon eux, devrait "courir librement dans les champs"). En résumé :

 

  • Jonathan Attenborough, 30 ans, de Fife, compte sur son labrador Sam hautement qualifié

     

  • Des gens qui prétendent être des défenseurs des droits des animaux ont dit qu'il ne devrait pas avoir de chien-guide

     

  • Il a prétendu qu'on lui avait dit que les chiens devraient courir librement dans les champs et non rester assis dans les cafés.

     

  • Lors d'un deuxième incident dans un bar de Portsmouth, une femme "agressive" l'a qualifié de "cruel"

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
RWAS sur google ne me fait pas rire du tout.<br /> Ce sont des bouffées délirantes, une perte de repères.
Répondre
M
Cet événement me fait pensée que ça fait longtemps que je n'ai pas mangé de cheval.<br /> <br /> Les personnes qui ont agressé cet aveugle ne doivent pas côtoyer beaucoup de chien et encore moins connaître leurs habitudes avec l'être humain. Un chien d'aveugle bien traité par son maitre sera ravi d'aider celui-ci. La plupart des personnes ayant un chien savent à quel point ils aiment nous faire plaisir (même si c'est des fois maladroit) et avoir des activité avec nous.<br /> J'imagine ce pauvre chien effrayé de voir son maitre se faire agresser par une bande de débiles. Mais la considération de ce que ressent vraiment cet animal n'a pas du leur sembler importante.
Répondre
S
@ Il est là le mercredi 15 janvier 2020 à 12:53<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> "Si un jour vous avez du temps à perdre et que vous voulez rire un bon coup tapez RWAS sur le net, vous allez mourrir de rire." ? C'est déjà fait ?
S
@ max (email) le mercredi 15 janvier 2020 à 13:22<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour ce commentaire. RWAS... rien qu'à voir la recherche Google, ça promet de grands moments...
M
Il est là<br /> Exemple d'un individue qui veut réduire la souffrance animal comme les RWAS mais qui n'ayant aucune connaissance sur le fonctionnement d'un écosystème causerais un catastrophe écologique et beaucoup de souffrance animal. Les anti-spécistes ne se soucie pas des animaux, seulement de le l'image fantasmé et anthropomorphisé qu'ils en ont.<br /> <br /> http://alerte-environnement.fr/2018/05/21/quand-les-vegans-veulent-empecher-les-lions-dattaquer-les-gazelles-et-les-pucerons-de-sen-prendre-aux-feuilles/
I
@Max<br /> <br /> je suis sûr que si on les interroge ils diront "Oui mais il y a avait bien des esclaves qui se prenaient d'affection pour leur maître, on va pas rétablir l'esclavage pour autant". Voilà comment ce genre de logique va vraiment finir par nous séparer des autres animaux. Ou pire encore à devenir RWAS.<br /> <br /> @Seppi<br /> <br /> Si un jour vous avez du temps à perdre et que vous voulez rire un bon coup tapez RWAS sur le net, vous allez mourrir de rire.
M
Je ne résiste pas au plaisir pervers de poster le copier-coller du commentaire de l'une des pétitionnaires; j'ai un moment cru à du second degré mais ça semble sérieux.<br /> "Mettre le même système mais utiliser un vélo et un adulte pour pédaler au lieu de tirer la remorque on la pousse,réfléchissez un peu les élus municipaux mon mari en avait fabriqué un on l'avait utiliser durant une fête pour transporter de la nourriture et assez grands pour des enfants"<br /> Un autre veut supprimer la garde républicaine à cheval.<br /> Quant aux insultes aux aveugles utilisant des chiens-guides il me vient à l'esprit une citation de Michel Audiard, vous devinez laquelle.
Répondre
S
@ Il est là le mercredi 15 janvier 2020 à 12:52<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Demander la suppression des animaux de compagnie ? C'est déjà en cours !<br /> <br /> Pour les chats qui attrapent les oiseaux, il y a des programmes de conversion au véganisme...
S
@ RAYMOND GABRIEL le mercredi 15 janvier 2020 à 16:01<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire et votre "tuyau".<br /> <br /> Si vous pensez aux escadrilles, vous avez faux pour les RWAS : ce serait plutôt une pluie d'étoiles filantes tellement ils sont perchés.
I
De toute évidance, Raymond, vous n'étiez pas prêt pour cette révélation :)
R
Ah non c'est pas sympa les gars, j'ai tapé RWAS sur Google je ....euh....euh.....
I
Peut-être un jour demanderont-ils la suppression des animaux de compagnie, après tout, c'est une forme d'exploitation et de surcrît pesant dans la nature (n'est-ce pas les chats qui tuent trop d'oiseaux dont des espèces en voix d'extinction). <br /> <br /> Et encore, Seppi vous n'avez pas parlé du pire. Le pire est cette femme vegan de l'Ohio a poignardé une femme qui portait de la fausse fourrure en pensant que c'était une vrai.<br /> <br /> https://www.msn.com/fr-ch/actualite/monde/elle-poignarde-une-femme-car-elle-porte-de-la-fausse-fourrure/ar-BBXiRCa?li=BBqiVh2.
U
La même calèche, un jour de pluie en hiver ...
Répondre
S
@ un physicien le mercredi 15 janvier 2020 à 09:48<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Mais non, la calèche sera bâchée. Et s'il y une assistance électrique, on pourra aussi prévoir un chauffage électrique… yaka ajouter 100 kg de batteries de plus...<br /> <br /> Cherchez "calèche + Ungersheim" et vous pourrez mesurer la puissance des torrents de bêtise "écolo".
M
Bonjour, il ne faudra plus calculer la puissance de tel ou tel moteur en cv ! mais en quoi ? en HV mais il y a humain et surtout Watt (mais watt c'est électrique et pas écolo ! ) . La connerie frappe à tout âge; Brassens le chantait il y a 40 ans.
Répondre
S
@ Marc le mercredi 15 janvier 2020 à 08:43<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Excellent ! Militons pour la suppression du cheval-vapeur, symbole de l'esclavagisme animal !