Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Un entretien avec Mme Sylvie Brunel : « Contre les mirages de l'écologie doctrinaire »

30 Décembre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

Un entretien avec Mme Sylvie Brunel : « Contre les mirages de l'écologie doctrinaire »

 

Glané sur la toile 454

 

 

La Revue du Praticien a ouvert ses colonnes à Mme Sylvie Brunel pour un « Entretien : "Contre les mirages de l'écologie doctrinaire" ». Pour avoir la totalité de l'entretien, allez ici.

 

C'est toujours un plaisir de lire et, quand on en a l'occasion, de partager.

 

Petit extrait :

 

« Nous ne savons plus que la faim a été un problème chronique pendant des siècles, et qu’encore récemment nous dépendions de nos importations pour notre nourriture. En quelques dizaines d’années, nos agriculteurs ont réalisé un travail considérable, grâce auquel la France fait aujourd’hui partie du petit nombre des pays exportateurs de produits agricoles. Les décourager en les accusant de tous les maux est extrêmement grave.

 

Nous avons aussi oublié la sévérité des toxi-infections alimentaires qui ont fait des milliers de morts jusque dans les années 60-70. Aujourd’hui, nos produits sont sûrs, nos organismes de sécurité sanitaire excellents. L’oubli des risques de contamination bactériologique nous conduit à interdire un nombre croissant de molécules, à détester la chimie. Pourtant, il existe aujourd’hui une recrudescence des toxi-infections alimentaires liées notamment au fait-maison, voire à l’agriculture biologique : listérioses, ergot du seigle, mycotoxines, alcaloïdes liés à la présence de datura... »

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Vingt de Dieux je suis d'accord avec 95% de son propos, sauf quand elle parle du réchauffement climatique. C'est le souci de Sylvie Brunel : quand elle parle d'agronomie et de géographie elle est géniale mais quand elle parle de réchauffement climatique elle est moins crédible je trouve, surtout que sa proximité avec les climato-dénialistes n'arrange pas les choses :(

Et puis une petite critique : elle a oublié l'histoire comme matière principale au côté de la géo, de la médecine et de l'agronomie, sans l'histoire on ne peut comprendre le monde d'aujourd'hui (je sais je prêche pour ma paroisse).
Répondre
I
La par contre je suis d accord.

Vous aurez compris que je suis soucieux de ces enjeux ecologiques mais l hysterie autours me fait vraiment peur.... du coup j essaye d agir en écoutant les specialistes de chaque domaine en fonction du domaine mais c est difficile avec cette cacophonie ambiante
S
@ Il est là le mardi 31 décembre 2019 à 09:59

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Il faut lire son "Toutes ces idées qui nous gâchent la vie".

Je partage au moins son avis qu'il faut mettre un terme à l'hystérie, poser les bonnes questions et s'employer à apporter les bonnes réponses.