Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Thanksgiving : la gratitude est aussi notre affaire

1 Janvier 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Thanksgiving : la gratitude est aussi notre affaire

 

Daniel Kelley*

 

 

Du point de vue de la chronologie, cet article a dépassé la DLUO ; mais pas s'agissant du fond.

 

« ...au lieu de conserver nos marques de gratitude pour une seule journée, nous devrions en faire une habitude toute l'année. »

 

 

 

 

Ce fut une année difficile à la ferme. Un printemps humide a retardé nos semis. Un automne humide a interrompu notre récolte. Nous n’avons terminé que la semaine dernière, alors que, au cours d’une année normale, nous l'aurions fait le mois dernier [en octobre].

 

Je pourrais donc me plaindre.

 

Mais c'est tellement mieux d'exprimer sa gratitude. C’est ce que les Américains feront ce jeudi [28 novembre 2019], lorsque nous célébrerons Thanksgiving.

 

Cependant, au lieu de conserver nos marques de gratitude pour une seule journée, nous devrions en faire une habitude toute l'année. C'est non seulement la bonne chose à faire, mais aussi une bonne chose pour nous.

 

Je suis reconnaissant du fait que 2019, bien qu'ayant posé de nombreux défis, a offert de nombreuses récompenses, en grande partie grâce aux technologies incroyables qui ont amélioré l'agriculture.

 

Cette année, notre rendement en maïs atteindra 200 boisseaux/acre (126 quintaux/hectare). Nous serons un peu en deçà de ce à quoi nous nous attendrions au cours d'une année ordinaire, mais nous sommes beaucoup mieux lotis qu'il y a dix ans. À l'époque, dans des conditions météorologiques similaires, nous aurions été heureux d'obtenir 150 boisseaux/acre (95 quintaux/hectare).

 

Je récolte plus de boisseaux aujourd'hui parce que la science nous a donné une meilleure génétique. De nouveaux hybrides et variétés nous offrent plus de choix pour les semences. Nos cultures sont plus robustes et s'adaptent mieux aux conditions difficiles. À un moment où de nombreux agriculteurs sont confrontés à des difficultés économiques, c'est une aubaine : au lieu de subir une année de pertes dévastatrices, bon nombre d'entre nous restent à flot grâce à la technologie.

 

Nous avons également accès à de meilleurs équipements, tels que les énormes moissonneuses-batteuses qui nous permettent de faire notre travail plus efficacement que jamais.

 

Je me souviens d'une des pires années sur notre ferme, il y a environ un demi-siècle, lorsque nous avons récolté en janvier. Nos champs étaient si humides à l'automne que nous avons dû attendre que le sol gèle avant de pouvoir sortir nos machines. La glace posait un problème particulier car les tracteurs et les camions qui la brisaient pouvaient s'enliser dans la boue en dessous. Aujourd'hui, nous devons encore faire preuve de prudence, mais les interruptions et les dangers ne ressemblent en rien à ce qu'ils étaient autrefois.

 

Certains agriculteurs américains pourraient subir des expériences similaires cette année. J'en connais plusieurs plus au nord, en Iowa et dans les Dakotas, dont les récoltes restent dans les champs. Ils font encore face à tout, du mauvais temps aux pénuries de gaz propane [pour le séchage].

 

Je vais dire une prière pour eux et remercier pour les bienfaits qui nous aident tous.

 

Le développement du transport nous permet de vendre ce que nous produisons dans le monde, même en cette ère frustrante de guerres commerciales et de protectionnisme. L'entreposage moderne nous permet de sécher et de stocker nos récoltes, ce qui signifie qu'il y a peu de gaspillage. Les prix des matières premières sont certes décevants, mais ils pourraient être pires ; et plus tôt cette année, j'avais craint qu'ils ne soient beaucoup plus bas qu'ils ne le sont actuellement.

 

Remercier est bon pour nous aussi. La recherche montre que cela nous rend plus heureux et repousse la dépression et l'anxiété – un état d'esprit à rechercher à tout moment, mais peut-être encore davantage lorsque les taux de suicide augmentent.

 

Ces avantages universels peuvent expliquer pourquoi Thanksgiving n'est pas seulement pour les Américains. Partout dans le monde, les gens en célèbrent leurs propres versions. La fête canadienne de l'Action de grâce, qui a lieu le deuxième lundi d'octobre, ressemble beaucoup à la nôtre, ayant ses racines dans les rencontres de partage de nourriture entre les colons européens et les populations autochtones. Nos voisins du Nord mangent même de la dinde et jouent au football.

 

Les Allemands ont l'Erntedankfest, la fête de la récolte, qui signifie littéralement « fête de remerciement pour la récolte ». Les Japonais ont Kinrō kansha no hi, qui signifie « jour de l'action de grâce pour le travail », honorant la récolte de riz. La Grenade associe sa propre journée de remerciements à l'invasion américaine de 1983, lorsque les troupes américaines ont libéré la nation des Caraïbes d'un gouvernement oppressif. L'Australie, le Libéria, la Corée du Sud et le Vietnam ont leurs propres traditions.

 

Alors que je me réunis en famille ici dans l'Illinois pour célébrer l'Action de grâce, je penserai aux bénédictions dont nous jouissons et je m'attacherai à m'en souvenir toute l'année.

 

_____________

 

Daniel Kelley

Agriculteur, Illinois, États-Unis

 

Daniel (Dan) Kelley produit du maïs et du soja dans une ferme familiale près de Normal, en Illinois, en partenariat avec ses deux frères et son fils. Dan a une longue histoire avec les systèmes coopératifs agricoles, assurant la présidence de GROWMARK et de la CoBank basée à Denver. Dan fait du bénévolat en tant que membre du conseil d'administration du Global Farmer Network (réseau mondial d'agriculteurs) et continue de diriger les conseils d'administration de Nationwide Insurance et de Nationwide Bank. Détenteur d'un baccalauréat en agriculture de l'Université de l'Illinois, il a reçu de nombreux prix et distinctions dans la communauté agroalimentaire, y compris du Conseil National des Coopératives Agricoles.

 

Source : https://globalfarmernetwork.org/2019/11/giving-thanks-is-good-for-us/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Puisqu'il est question de gratitude, MERCI Seppi pour toutes ces chroniques, passées et à venir, et tous mes voeux pour la nouvelle anéée.
Répondre
S
@ un physicien le mercredi 01 janvier 2020 à 11:55<br /> <br /> Bonjour et meilleurs vœux pour 2020.<br /> <br /> Merci pour vos remerciements… Je vais tâcher de rester fermement à la barre.