Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le Nigeria autorise le niébé Bt à l'usage des agriculteurs

18 Décembre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Afrique, #OGM

Le Nigeria autorise le niébé Bt à l'usage des agriculteurs

 

Joan Conrow*

 

 

 

 

Le Nigeria a franchi une étape importante en matière de sécurité alimentaire avec la commercialisation d'un niébé résistant à un insecte – sa première culture vivrière génétiquement modifiée (GM).

 

Le niébé, également connu en anglais sous le nom de « viande du pauvre », est un aliment de base important et une source de protéines pour des millions de personnes au Nigeria et en Afrique de l'Ouest. Mais les producteurs de niébé peuvent perdre jusqu'à 90 pour cent de leur récolte à cause des ravages du foreur des gousses (Maruca vitrata) et appliquer des pesticides typiquement six ou sept fois au cours d'une saison pour tenter de contrôler le ravageur.

 

Cette nouvelle variété a été génétiquement modifiée pour offrir une résistance intégrée à l'insecte. Selon les chercheurs, cela réduira considérablement l'utilisation des pesticides à seulement deux applications par cycle de culture, principalement pour lutter contre d'autres insectes nuisibles. La variété est également résistante au Striga et à l'Alectra [une sorte d'orobanche], deux mauvaises herbes parasites qui contribuent aux pertes de rendement.

 

La variété résistante au foreur des gousses augmentera également les rendements d'environ 20 %, aidant le Nigeria à réduire sa dépendance à l'égard des importations et à atteindre la sécurité alimentaire. Le Nigeria, premier producteur et consommateur mondial de niébé, importe actuellement environ 500.000 tonnes de niébé par an pour répondre à la demande.

 

Plus tôt cette année, l'Agence Nationale de Gestion de la Biosécurité (NBMA) a rendu une décision autorisant la dissémination du niébé GM dans l'environnement, ce qui a confirmé la sécurité de la culture. Maintenant que le Comité National d'Homologation des Variétés a approuvé l'enregistrement et la commercialisation de Sampea 20-T, les semences peuvent être mises à la disposition des agriculteurs.

 

Sampea 20-T – la première variété de niébé GM au monde – a été développée après près d'une décennie de recherches par des scientifiques nigérians qui ont introduit un gène de Bacillus thuringiensis (Bt), d'une bactérie naturelle vivant dans le sol et longtemps utilisée en agriculture biologique, dans les variétés locales de niébé. Leurs études sur le terrain ont confirmé qu'il conférait une protection presque complète contre le foreur des gousses.

 

Le Dr Abdourhamane Issoufou, directeur national de la Fondation pour la Technologie Agricole en Afrique (AATF), a déclaré que des scientifiques nigérians ont travaillé avec des institutions au Ghana, au Burkina Faso et au Malawi pour développer le niébé Bt. Les scientifiques du Ghana ont achevé des essais sur le terrain sur le niébé PBR et devraient bientôt chercher à le commercialiser.

 

Cependant, avec l'annonce du 12 décembre, le Nigeria a continué d'afficher son leadership régional en biotechnologie agricole. Étant donné qu'il est le premier pays africain à commercialiser une variété GM de cette importante légumineuse indigène, les actions du Nigeria sont susceptibles d'avoir une grande influence à travers le continent. Il a également approuvé des cotonniers Bt résistant à des parasites.

 

Le niébé GM a le même goût que les variétés conventionnelles et a la même teneur en protéines et en nutriments, a déclaré le professeur Mohammad Ishiyaku, chercheur principal du projet niébé à l'Institut de Recherche Agricole (IAR) de l'Université Ahmadu Bello de Zaria. « La légumineuse n'a pas de gène tueur », a-t-il dit, et les agriculteurs peuvent ressemer les graines s'ils le souhaitent.

 

La recherche a également déterminé que la protéine Bt, que l'on trouve dans le sol, est inoffensive dans le système digestif des humains et du bétail, a-t-il déclaré.

 

« Le niébé Bt a subi des essais en champ confiné nécessaires, pertinents et vigoureux depuis 2009 », a déclaré Ishiyaku. « Il a fait l'objet d'essais de multiplication pour vérifier la stabilité des gènes dans d'autres zones écologiques, d'essais de démonstration sur le terrain pour que les agriculteurs apprécient ses performances et d'essais multilocaux. »

 

Ishiyaku a souligné que le niébé Bt offrira aux agriculteurs une alternative aux traitements insecticides coûteux et dangereux et réduira les coûts d'application des pesticides dans leurs exploitations.

 

« En essayant de faire face à l'infestation de Maruca, les agriculteurs sont obligés d'utiliser de fortes doses d'insecticides, qui sont chères et présentent une multitude d'inconvénients, comme être inabordables pour les agriculteurs pauvres, mobiliser de précieuses réserves de devises, être dangereuses pour la santé et l'environnement, causer la mort, la maladie, l'invalidité, tuer des organismes utiles, laisser des résidus sur les cultures, etc. »

 

SAMPEA 20-T a été développé grâce à un partenariat qui a réuni l'Institut de Recherche Agricole (IAR) du Nigeria, l'Agence Nationale de Développement des Biotechnologies (NABDA) et le Conseil de Recherche Agricole du Nigeria (ARCN); l’agence scientifique nationale australienne, le CSIRO, et le Danforth Plant Science Center. Bayer CropScience a fourni le gène Cry1Ab (Bt) sur une base humanitaire, libre de droits, pour garantir que les semences sont abordables pour les petits exploitants agricoles. Le partenariat a été coordonné par la Fondation pour la Technologie Agricole en Afrique (AATF) avec un financement fourni par l'USAID.

 

_____________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2019/12/nigeria-clears-bt-cowpea-for-farmers-use/

 

[Ma note] Enfin une bonne nouvelle !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article