Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Promouvoir « la » bio par l'indigence intellectuelle, éthique et morale

18 Octobre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Agriculture biologique, #Alimentation

Promouvoir « la » bio par l'indigence intellectuelle, éthique et morale

 

 

Un consortium d'entreprises de transformation et de distribution – vous pouvez aussi dire : « un nouveau lobby » – du biobusiness vient de se lancer dans une opération publicitaire de grande envergure pour promouvoir « la » bio (« la » est l'article préféré des thuriféraires de ce mode de production).

 

Comment ? Comme d'habitude...

 

Non, pas en vantant les mérites de ses produits de manière positive, style : « la bio c'est plus mieux ». Comme d'habitude, en dénigrant les produits de la filière agroalimentaire qui n'arborent pas le sigle AB et l'eurofeuille.

 

En pleine page dans des hebdomadaires et en gros pavé dans des journaux, en titre : « Pour mieux manger, apprenez cette liste par cœur – et évitez ces additifs dans votre assiette... » Et en conclusion : « Sinon, il y a la bio. En plus d'interdire ces additifs, la bio interdit aussi l'utilisation d'OGM et de pesticides de synthèse. La bio nous défend tous. Par nos achats, défendons la. »

 

De quoi donc la bio nous défendrait-elle ? N'est-ce pas, comme d'habitude, le procédé du dénigrement de la concurrence. La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) se réveillera-t-elle un jour pour y mettre bon ordre ?

 

Entre le titre et la conclusion, une liste interminable de noms de substances dont beaucoup sont des défis pour dyslexiques... Si vous ne pouvez pas le prononcer, ne le mangez pas ! C'est une des variations d'un thème que les marchands de peur états-uniens ont exploité à outrance. Le message de ce lobby du bio qui se se présente comme « les entreprises bio engagées » est fondamentalement le même : « ...évitez ces additifs dans votre assiette... »

 

Avec en conclusion « Par nos achats, défendons la [bio] », ce qui signifie en clair qu'il faut acheter leurs produits pour leur plus grand profit...

 

Les choses se corsent quand on essaie de lire la liste des quelque 250 « additifs » qu'il faut éviter dans nos assiettes.

 

Ça commence super-bio bien : Riboflavines... autrement dit : vitamine B2.

 

Évitez les anthocyanes, des pigments naturels des feuilles, des pétales et des fruits, dont l'activité anti-oxydante laisse supposer que leur apport par l'alimentation pourrait jouer un rôle bénéfique dans la santé humaine, notamment dans le domaine des risques cardiovasculaires.

 

Évitez les chlorophylles et chlorophyllines, de dangereuses (ironie) substances présentes dans les plantes vertes.

 

Évitez les extraits de paprika, dont la capsanthine et la capsorubine, des pigments rouges du poivron, et des antioxydants.

 

Évitez la lutéine, présente dans tous les légumes verts, antioxydant, précurseur de la vitamine A, important pour prévenir la DMLA.

 

Évitez le lycopène, un pigment rouge de la tomate et antioxydant.

 

Évitez certains tocophérols, autrement dit la vitamine E.

 

Même les glycosides de stéviol, ce succédané du sucre cher aux consommateurs attentifs à leur ligne...

 

Même le caramel ordinaire, cher aux consommateurs pas attentifs à leur ligne...

 

Même l'acide acétique, cette dangereuse (ironie) substance que l'on met dans la vinaigrette...

 

Quel a été le procédé ?

 

La réglementation alimentaire autorise quelque 300 additifs (les E...), et la réglementation de l'agriculture biologique 54 (dont quatre, horresco referens, sont d’origine chimique, produits par synthèse). Quelque 300 moins 54, cela donne les quelque 250 évoqués ci-dessus...

 

Et donc, comme « pas bio, c'est pas bon », c'est franchement mauvais pour la santé et à éviter...

 

Difficile de faire pire dans l'indigence intellectuelle, éthique et morale. Quoique... le pire n'est jamais certain... Surtout dans la promotion du bio par le dénigrement de l'agriculture qui nous nourrit.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yeyo 04/11/2019 21:42

Difficile de faire montre d'autant de mauvaise foi considérant un peu plus de 10 additifs alors que la liste en comporte 250...

Seppi 10/11/2019 14:07

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

J'avoue ne pas l'avoir compris.

Il est là 20/10/2019 17:04

Merveilleux

Des entreprises bio qui disent défendre le bien être des gens demander qu'on ne consomment plus des nutriments... indispensables à notre bien être. Non sérieusement c'est un complot des médecins homéopathes pour nous rendre malade à cause de sous-nutrition pour nous emmener en masse dans leur cabinet ?

max 19/10/2019 15:32

Vu le nombre de pub faisant la promotion des produits bio, entre nourritures, cosmétiques et produits d’hygiène, sachant que la production bio en France est d'environ 5%, on se demande d’où provient toute cette production locale éco-responsable tant vanté (surtout pour les fruits et plantes exotiques). A moins que ce ne soit de la pub mensongère ? Mais non, le bio ne ferait jamais ça.

douar 18/10/2019 14:30

ça me rappelle furieusement un épisode de SuperDupont du dernier RAB, sauvons la nouille française.
SuperDupond rend son rapport sur la composition de la nouille française par rapport à ses concurrents étrangers: Nouille française: 99% rien que du bon, 1 % sel, Nouille italienne: 99% goudron, 1% sel (je cite de mémoire).
Sauf que c'était parodique.
Ici, même pas.

Seppi 18/10/2019 14:43

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Ces gens n'ont vraiment aucun scrupule. Mais le plus inquiétant est que personne ne répond, ni dans les médias qui pouvaient refuser, ni dans la profession agricole et agroalimentaire, ni dans les services de l'Etat.