Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le ministre zambien de l'enseignement supérieur : « Tout est modifié »

13 Octobre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Le ministre zambien de l'enseignement supérieur : « Tout est modifié »

 

Lenganji Sikapizye*

 

 

 

 

M. Brian Mushimba, ministre zambien de l’enseignement supérieur, a déclaré qu’il n’existait aujourd’hui rien qui n’ait été modifié d’une manière ou d’une autre.

 

« La perception qui existe est que les OGM (organismes génétiquement modifiés) ont été interdits par le président Levy Mwanawasa et qu'il n'y a pas d'OGM en Zambie », a-t-il déclaré. « J'ai eu du mal à comprendre cette ligne de pensée car aujourd'hui, il n'y a rien qui ne soit pas modifié d'une manière ou d'une autre. Même les cultures résistantes à la sécheresse ont été modifiées de manière conventionnelle pour augmenter la productivité afin de nourrir la population mondiale d'environ 7 milliards de personnes. »

 

Le ministre a fait ces commentaires au cours de sa récente visite à l’Autorité Nationale de Biosécurité de la Zambie (NBA), selon une déclaration du responsable des communications de l’agence. Il a exhorté l'agence à sensibiliser davantage le public et à améliorer ses opérations tout en garantissant la sécurité des humains, des animaux et de l'environnement.

 

La NBA réglemente la recherche, le développement, l'application, l'importation, l'exportation, le transit, l'utilisation confinée, la dissémination et la distribution commerciale de tout OGM ou organisme vivant modifié (OVM) – qu'il soit destiné à être utilisé en tant que produit pharmaceutique, produit alimentaire destiné à l'alimentation humaine ou animale ou à sa transformation – et tout produit d'un OGM.

 

La NBA veille également à ce que toute activité impliquant l'utilisation ou la production d'un OGM n'ait aucun impact socio-économique négatif ou ne porte aucun préjudice à l'homme, à la santé animale et à l'environnement naturel.

 

Mushimba s'est engagé à aider la NBA à familiariser les responsables gouvernementaux et les membres du Parlement avec le statut actuel des OGM en Zambie.

 

« Nous vivons dans un monde d'ingénierie où les technologies avancent chaque jour », a-t-il déclaré. « Par conséquent, nous ne pouvons pas ignorer ce qui se passe. Il faut vivre avec son temps. »

 

Mushimba a également exhorté le ministère de l'enseignement supérieur à proposer une feuille de route pour la révision de la politique du pays en matière de biotechnologie et de biosécurité, ainsi que de ses réglementations.

 

Il a assuré la NBA de son soutien et de son aide pour améliorer le développement de ses infrastructures et le recrutement de son personnel et a félicité l'agence pour avoir identifié des moyens de collaborer avec d'autres agences gouvernementales zambiennes afin de garantir le respect de toutes les activités liées aux OGM.

 

_____________

 

Lenganji Sikapizye est un journaliste zambien et membre du Leadership Mondial de l'Alliance pour la Science 2019.

 

Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2019/09/zambias-minister-higher-ed-everything-modified/

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Il est là 13/10/2019 16:47

Seppi

Je viens de voir sur le site de l'Académie d'Agriculture que l'Académie fait de la promotion pour un Festival Vivant /2019 je regarde la liste des invités et parmi eux il y a ... Corinne Lepage.

Que se passe-t-il dans l'Académie d'Agri ?

https://www.weezevent.com/festival-vivant-2019