Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Plastiques toxiques : encore une alerte du Monde Planète en toc

28 Septembre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Article scientifique, #critique de l'information

Plastiques toxiques : encore une alerte du Monde Planète en toc

 

Glané sur la toile 403

 

 

(Source)

 

 

Le Monde, rubrique Planète a publié un article anxiogène de Mme Stéphane Horel – aux compétences scientifiques largement reconnues puisqu'elle est diplômée du Centre de Formation des Journalistes – « Pots de yaourt, flacons, éponges de bain : des chercheurs ont mesuré la toxicité des plastiques ». En chapô :

 

« Une équipe de scientifiques a détecté des substances chimiques toxiques dans trois objets en plastique de consommation courante sur quatre. »

 

Article journalistique mis en ligne le 17 septembre 2019 à 11h50... article scientifique – « Benchmarking the in Vitro Toxicity and Chemical Composition of Plastic Consumer Products » (évaluation de la toxicité in vitro et de la composition chimique des produits de consommation en plastique) de Lisa Zimmermann, Georg Dierkes, Thomas A. Ternes, Carolin Völker et Martin Wagner – publié par Environmental Science and Technology le 5 août 2019 selon plusieurs sources, ou le 16 septembre 2019 selon les données bibliographiques, ou encore le 18 septembre 2019 selon le communiqué de presse de la Goethe Universität de Francfort-sur-le-Main (celui de l'Université Norvégienne de Science et Technologie est ici)...

 

Un communiqué de presse également très anxiogène qui semble avoir servi de base pour l'article du Monde... c'est comme cela que fonctionnent de larges pans du journalisme) :

 

« L'étude a fourni plusieurs résultats importants aux scientifiques. "Nous avons trouvé que trois des quatre produits testés contenaient des substances nocives, y compris des produits toxiques pour les cellules ou qui causent des troubles du système endocrinien", déclare Lisa Zimmermann, premier auteur de l'étude. Elle résume : "Nous avons observé des effets négatifs importants lors des tests en culture cellulaire. De tels produits chimiques ne devraient pas être dans les plastiques en premier lieu, même si nous ne savons pas s'ils affecteront notre santé". »

 

Très anxiogène et militant :

 

« Ce que les consommateurs doivent savoir

 

"Les produits plastiques testés ne contenaient pas tous de toxicité. Ainsi, des alternatives plus sûres sont déjà sur le marché", déclare Carolin Völker, responsable du projet PlastX. "Comme le montre notre étude, un gobelet à yaourt peut contenir des substances toxiques, tandis que d’autres en sont exempts." Toutefois, comme cela n’est pas évident pour le consommateur, il est important que la question des plastiques sûrs figure au nombre des priorités politiques. "Les fabricants de plastiques devraient être légalement tenus de rendre les ingrédients transparents et de garantir la sécurité de leurs produits", demandent les scientifiques. »

 

L'équipe de chercheurs suggère aussi aux consommateurs d'éviter les plastiques.

 

Très militant, donc... de quoi ravir la ligne éditoriale du Monde Planète et alimenter l'hostilité envers l'industrie.

 

Pourtant, il suffit de lire le titre de l'article scientifique pour s'apercevoir qu'il y a un loup : la toxicité in vitro ne dit encore rien de la toxicité in vivo des substance trouvées – de surcroît grâce à une méthode d'extraction puissante, elle-même non représentative des conditions réelles de la vie courante.

 

 

(Ce n'est que le début… Source)

 

 

Une gazouilleuse signant Kako, « Scientifique, femme de convictions et fière de l'être. Je travaille dans le Génie Civil #sciences #femmes #féminisme #énergie #climat #nucléaire #plastiques » a produit un fil de commentaires qui explique tout.

 

Il y a un loup avons-nous écrit ? Une meute...

 

Voir aussi, ci-dessous, les commentaire de Mme Annette Lexa (PhD en toxicologie) et, pour le fun, le blabla.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hbsc Xris 28/09/2019 21:46

C'est marrant les préoccupations des riches européens qui ne connaissent ni la faim, ni la soif, ni l'histoire de leurs ancêtres. Dans les pays du 1/3 monde où l'eau potable est un luxe inouï, on récupère les bouteilles plastiques vides pour y mettre de l'eau, préalablement filtrée plus ou moins sommairement. Et on expose ces bouteilles d'eau au soleil jusqu'à 2 jours d'affilée pour tuer de dangereux pathogènes.

Seppi 04/10/2019 14:05

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

"Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons" ! (Louis Pasteur) Parce que l'eau était dangereuse...