Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Pesticides: la boîte de Pandore politique est ouverte » de Mme Emmanuelle Ducros dans l'Opinion

18 Septembre 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Pesticides, #Santé publique

« Pesticides: la boîte de Pandore politique est ouverte » de Mme Emmanuelle Ducros dans l'Opinion

 

Glané sur la toile 396

 

 

« Pesticides: la boîte de Pandore politique est ouverte » – à propos des zones non traitées aux abords des habitations – est une opinion de Mme Emmanuelle Ducros que nous pouvons largement partager.

 

Le journal écrit en chapô :

 

« Le gouvernement a choisi de s’en remettre à l’avis des scientifiques pour déterminer des zones de non-traitement autour des habitations. Il va devoir aller jusqu’au bout. »

 

En fait, il a essentiellement choisi la facilité, aidé en cela par la chienlit de la loi « Egalim » : les règles pratiques devront être établies dans le cadre de chartes départementales produites après consultation de toutes les parties intéressées. Elles devront toutefois être validées par les préfets, ce qui sera susceptible de remettre le gouvernement dans le jeu.

 

Il y a du sport en vue !

 

« Les pesticides sont un poison… politique. Ils contraignent le gouvernement à faire un choix. Quel lièvre suivre ? Emboîter le pas aux écologistes ? Risqué : surfant sur la peur, certains demandent jusqu’à 150 ou 200 mètres de zones de non-traitement autour des habitations, de quoi amputer la surface agricole de la France de centaines de milliers d’hectares. Suivre la science pour mettre fin à une surenchère anxiogène et électoraliste ? »

 

Le gouvernement ferait bien de se poser cette question sur un plan plus général.

 

À propos : « ...surfant sur la peur, certains demandent jusqu’à 150 ou 200 mètres... » ? Non, on en est déjà à 1.000 mètres…

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maître Folace 19/09/2019 08:31

La Seine Saint Denis, département rural s'il en est, vient d'interdire les pesticides (je suppose que le "de synthèse" est implicite) parmi les commentaires yahoo, qui louent cette décision à une très large majorité, l'un d'eux préconise de classer la FNSEA parmi les organisations terroristes. La désinformation a gagné et c'est triste, on va se tirer une balle dans le pied avec l'agriculture et pour faire bonne mesure une autre avec le nucléaire. Mais je continuerai à vous suivre ainsi que les commentaires intelligents de max, il est là et d'autres, même si c'est cause perdue car Cyrano disait "c'est bien plus beau lorsque c'est inutile" quand il fustigeait les mensonges, les compromis, les préjugés, et les lâchetés.

Il est là 21/09/2019 14:27

Maître Folace

Je vous remercie du compliment, vraiment, ca me touche que vous trouviez mes commentaires intelligents :)

j'en profite d'ailleurs pour annoncer à ceux qui pourraient être manqués par mon absence de commentaire qu'effectivement, je serai moins présent sur le site de Seppi. En effet, j'ai repris ma formation d'archiviste et j'aurai moins de temps pour poster des comms, j'essayerai d'en poster le week end mais en semaine ce ne sera pas possible. Par contre je continus de lire les articles de Seppi.

Allez ne perdez pas espoir, le combat pour la rationnalité continu :)

Seppi 21/09/2019 10:32

@ max le jeudi 19 septembre 2019 à 21:34

Bonjour,

Merci pour le compliment !

Non, il y a encore de la marge. Mais le problème est que la visibilité ne va pas aux rationalistes et aux gens rationnels. Et les échanges sur Twitter montrent que les manipulateurs et autres affabulateurs se moquent éperdument de voir leurs cochonneries corrigées.

Maître Folace 20/09/2019 10:06

Certes Max tu as raison, à ta liste j'ajouterai Yann Kindo (qui n'a plus publié depuis quatre mois et semble indésirable à Mediapart), ainsi que les vidéos de Raisonnance et Jordanix, mais c'est du confidentiel, on est dans notre microcosme de gens qui croient encore en la science mais qu'est-ce que ça pèse face au rouleau compresseur des chaînes TV et d'une certaine presse, Télérama entre autres. Qui voit-on, entend-on, lit-on, toujours les mêmes, Veillerette, Dufumier,....+des élus EELV souvent incultes. A part Patrick Cohen et Sylvie Brunel tout le monde tire dans le même sens, te souviens-tu d'avoir vu une seule fois à la télé un Marcel Kuntz? Je suis peut-être trop pessimiste mais je suis triste de voir mon pays s'enfoncer dans l'obscurantisme.

max 19/09/2019 21:34

Il reste encore quelques journalistes rationnelles, même s'ils sont peu nombreux. Et aussi des youtubeurs (astronogeek, tronche en biais, hygiène mental, un monde riant) et des blogueurs (bunkerd, la théière cosmique, Albert Angmar, agriculture environnement, alerte environnement et seppi). Et bien sûr tout ceux qui les suivent et apportent leur petite pierre à l'édifice. On est pas aussi seule qu'on le pense.

Seppi 19/09/2019 18:26

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Oui, c'est désespérant.

Mais ce sera désespéré lorsque la dernière voix rationnelle et rationaliste se sera tue.

fm06 19/09/2019 05:34

Extrait de l'article de l'Opinion; "Didier Guillaume: Nous nous appuyons sur la science, et pour la première fois, il va y avoir un débat public sur le sujet." On croit rêver...

Seppi 23/09/2019 10:15

Bonjour;

Merci pour votre commentaire.

Ici, ils s'appuient sur un avis de l'ANSES (une ANSES superbement ignorée pour le glyphosate…).

Il est là 21/09/2019 14:23

De quelle science parle Didier Guillaume ? Celle des chercheurs reconnus ou celles des activistes des Coquelicots ?

Seppi 19/09/2019 18:23

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Avec M.Didier Guillaume, on ne rêve plus…

Cela dit, comme expliqué dans un autre billet, la "consultation" est légalement obligatoire en matière d'environnement.

Jeremia 18/09/2019 16:22

Après tout, pourquoi ce serait aux agriculteurs d'abandonner leurs terres? Pourquoi la proposition n'est pas faite d'expulser tous les habitants à moins de 150m des cultures pour les reloger en ville? La campagne appartient en premier lieu à ceux qui travaillent la terre non? :-)

Seppi 19/09/2019 18:19

@ Murps le mercredi 18 septembre 2019 à 21:53

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je dois avouer que je n'ai que parcouru le rapport de l'ANSES.

Je n'y ai pas trouvé de recommandation expresse. Mais peut-être ai-je mal parcouru.

En tout cas, "la science a parlé". Mais il reste encore quelques possibilités de réduire la distance… par rapport à la clôture, normalement à quatre mètres au moins du bâtiment.

Murps 18/09/2019 21:53

Je pense que même l'Anses qui propose quelques mètres s'est tiré une balle dans le pied. Il n'y a aucune raison de penser que cela puisse avoir le moindre effet sur la sécurité sanitaire. L'Anses a du céder à des pressions politiques et au principe de précaution.
La bonne distance de sécurité, c'est 0 mètres.
Trop tard pour revenir en arrière : "la science a parlé".

Seppi 18/09/2019 16:50

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

J'ai envie d'y répondre en plaisantant : il y aura des bandes de 150 mètres autour des villes… donc il faudra faire reculer les habitants… donc on finira par expulser tous les habitants.

Il va de soi que la proposition de 150 mètres -- qui stérilise quelque 9 hectares dans le cas d'une maison isolée -- serait un désastre économique, agricole et alimentaire.