Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Incroyable ! Le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation promeut les charlataneries « biodynamiques »

30 Août 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Politique, #critique de l'information

Incroyable ! Le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation promeut les charlataneries « biodynamiques »

 

 

Nous avons été mis sur la voie par un gazouillis de M. Gil Rivière-Wekstein, de l'excellent Agriculture & Environnement...

 

 

 

 

...lui-même mis sur la voie par M. Valery Rasplus, lequel a produit une série de gazouillis sur la biodynamie.

 

 

(Source)

 

 

(Source)

 

 

(Source et source)

 

 

(Source)

 

 

 

Niché dans un des fils :

 

 

(Source)

 

 

Et niché dans un autre fil :

 

 

 

 

Laissons M. Claude Gruffat à ses... ses quoi donc ? Du dithyrambe de Libération, d'une extravagante complaisance :

 

« Il milite pour "la bio", la vraie, philosophie attentive à préserver les sols, la biodiversité, la saisonnalité et la dignité des hommes qui produisent notre alimentation. La biodynamie, méthode qui suit les cycles de la Lune, trouve aussi grâce à ses yeux : "Ce n’est pas parce qu’on ne l’explique pas scientifiquement que ça n’existe pas !»

 

Laissons... non sans se lamenter sur la qualité de la représentation verte française au Parlement Européen qu'il rejoindra après le Brexit.

 

Laissons aussi, toujours en se lamentant, les autres acteurs de cet effroyable obscurantisme. Mais avec une mention particulière pour 60 Millions de Consommateurs : sa stratégie de défense est lamentable et pour tout dire éthiquement indigente.

 

Le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ? L'article mis en lien dans le premier gazouillis ci-dessus, « Secrets de fabrication : le vin biodynamique, de Terre et de Lune » est daté du 24 mai 2016, donc de l'époque où officiait un certain Stéphane Le Foll, et non ce personnage qui rêve de revenir à l'agriculture de grand-papa et fait l'article pour l'agriculture biologique et la... biodynamie.

 

Attention les yeux ! Extrait :

 

« L’application de préparations vise à améliorer les échanges naturels entre le sol et les racines: la bouse de corne agit sur le système racinaire de la plante, la silice de corne sert à accélérer la photosynthèse. Le compost de bouse active la décomposition des végétaux et des matières organiques et favorise une restructuration rapide des sols. Les cycles lunaires et les positions planétaires ont une influence sur la vie et la croissance des plantes. Le rythme de rotation de la Lune autour de la Terre détermine les périodes les plus favorables au développement des racines, des feuilles, des fleurs et des fruits. Les maladies fongiques, causées à la vigne par des champignons, sont traitées, non plus avec du cuivre, mais par des pulvérisations à base d’ortie, d’achillée, de camomille ou de prêle, en raison de sa richesse en silice. »

 

On y fait tout de même une petite – toute petite – concession :

 

« La vinification

 

Certaines des phases de la vinification (le soutirage, la filtration, la mise en bouteilles) ont lieu de préférence en Lune descendante afin de favoriser l’expression aromatique du vin. On utilise parfois des vasques de dynamisation, destinées à clarifier le vin par sédimentation après le soutirage. On ne recourt ni au levurage, ni à la chaptalisation, ni au collage.

 

Le résultat

 

Pour ses promoteurs, le vin biodynamique permet une meilleure qualité des jus, des vins plus profonds et une plus grande expression du terroir. Cependant, il n’est pas scientifiquement établi que l’emploi de quantités infinitésimales de substances et le principe même de leur dynamisation ont un impact sur la qualité organoleptique des vins. »

 

Ce texte pose question. Comment a-t-il pu être publié sur le site du ministère ? Est-ce l'œuvre solitaire et incontrôlée d'un adepte des charlataneries qui ont retenu l'attention de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) ? Faut-il croire au contraire à l'expression d'une politique ministérielle ?

 

Le Ministre Didier Guillaume avait vanté en ces termes la filière viticole régionale dans un entretien accordé au Dauphiné Libéré :

 

« […] la filière qui est très forte dans notre région, plus de 50 % de la filière viticole est aujourd'hui déjà en biodynamie, en bio, etc. … il n'y a aucun problème... toutes les filières vont avancer et si dans certains secteurs ce n'est pas possible au 1er janvier 2021, alors on donnera un petit délai de plus. »

 

Flot de paroles peu contrôlées ou conviction ? Toujours est-il que l'on trouve sur le site du ministère, depuis le 16 août 2018, un article qui relève du publireportage, « La biodynamie, clé de voûte des domaines Gérard Bertrand ».

 

Aux questions précédentes s'ajoute celles de l'accroc à la nécessaire neutralité ministérielle et du référencement de l'article par les mots clés. « Transition agro-écologique » ? Vraiment ?

 

Au-dessus d'une photo représentant un travail avec une mule, une photo qui devrait nous rappeler que ce mode de production exige aussi de divertir des surfaces agricoles pour la production de l'alimentation des animaux de trait ?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A lire aussi cet article de mai 2019:
https://www.afis.org/Vin-biodynamique-vin-bio-quelle-difference
Bonjour,

Merci pour le lien.

Vous me rappelez que j'ai du retard dans mes lectures...
Les promoteurs de la biodynamie oublie toujours de dire que pour, la croissance des plantes est du à des esprits qui s'appellent gnomes, la pollinisation par les sylphes et que la couleur blanche et jaune vient de Jupiter et la rouge de Mars.

France 5 continue dans la désinformation ésotérique.
https://twitter.com/ValeryRasplus/status/1167745936174583808

Les "preuves" selon les biodynamiste. Des photos sans source, donnée, contexte. C'est comme si je prenais en photo deux mottes de terre au pif. Cela dis, on vois aussi que su le bio devient dominant en France, la biodynamie la dénigreras comme c'est fait avec le conventionnel.
http://vernoux.org/biodynamie/la_biodynamie_l%E2%80%99auto-fertilite_du_sol_et_l'agriculture_durable_de_demain.pdf

Autre image du même gars.
https://pbs.twimg.com/media/EDTp_GuXYAEIltF.jpg

Le gars et son site.
https://twitter.com/UlrichSchreier
http://vernoux.org/ecodyn/agriculture-regenerative/
Bonjour,

Merci pour ce commentaire et les liens.

Quel artiste de la belle photo...
Le gouvernement surfe sur la vague ecolo bio bobo... les dernières élections ont montré que c’etait tendance. Pourquoi se priver? Ce serait comique si ce n’était pas financé par nos impôts... là c’est juste consternant.
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Question intéressante : le gouvernement surfe-t-il sur la vague, donc fait preuve d'un cynisme consternant, d'autant plus consternant qu'il donne ainsi des gages aux conneries ? Ou est-il convaincu des thèses écolo bio bobo débiles ?

En pratique : la sortie du Président Emmanuel Macron sur le glyphosate était-elle le fruit de la démagogie (ou de l'opportunisme politique) ou d'une conviction sincère ?

Comment interpréter la sortie de M.Didier Guillaume sur la biodynamie ?

Que penser de la nomination passée de Mme Françoise Nyssen au ministère de la culture ?

J'aime bien le rasoir d'Hanlon mais je suis quand même interpellé par le mot de Michel Rocard : "Toujours préférer l'hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare." Or nous avons un esprit rare...

Bonjour, Mr Chapoutier ne se vante pas d'acheter des raisins non bio-dynamie lorsque sa récolte est trop faible ! et c'est très souvent !
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je ne me prononcerai pas sur les pratiques commerciales des uns et des autres.

Mais je peux quand même raconter une anectode.

Dans le cadre de mes études, nous avions fait une visite dans une cave. Consigne avait été donnée de ne pas poser de question… C'est que l'année précédente, un élève avait fait un petit calcul et posé une question fort gênante… Quand un quintal de raisins produit plus d'un hectolitre...