Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Accusé agriculteur, présentez-vous à la barre! » dans le Figaro

22 Août 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

« Accusé agriculteur, présentez-vous à la barre! » dans le Figaro

 

Glané sur la toile 387

 

 

Nooon ! Seuls les agriculteurs sont des pollueurs...

 

« Accusé agriculteur, présentez-vous à la barre! » est une tribune publiée dans le Figaro et sobrement résumée comme suit :

 

« Un déluge de sermons s’abat chaque jour sur les agriculteurs, s’irrite Anne-Cécile Suzanne. »

 

Mme Anne-Cécile Suzanne est agricultrice en polyculture élevage dans l’Orne et diplômée de Sciences Po Paris. Elle explique avec justesse que l'agriculture est enfermée entre quatre murs : tout d'abord vert et blanc :

 

« Le mur vert et le mur blanc se font face, si nous en choisissons un, la réalité de l’autre nous rattrape et le résultat est une impasse. Soit on est durable, mais pas rentable, soit on est performant, mais détesté. Alors on essaie de faire un pas de côté, mais à gauche et à droite, on est enfermé. »

 

Et puis, sur les côtés, rouge et noir. On en découvrira la signification en lisant la tribune.

 

Mme Suzanne écrit aussi :

 

« ...Il est peu de métiers où l’on ne reçoive tant de leçons sans jamais considérer notre rôle dans sa globalité... »

 

Les commentaires sont largement positifs. Mais il en est qui montrent – une fois de plus – qu'il est peu de métiers qui reçoivent tant de mépris et de haine... par des gens bien nourris par ce métier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
J'ai lu cette tribune et je témoigne tout mon soutien à Madame Suzanne. Si elle lit ce blog, qu'elle sache qu'il existe des citadins comme moi qui sont reconnaissants envers les agriculteurs et la soutiennent dasn ses démarches de valorisation de ce métier et dans son ambitieux d'améliorer les pratiques agricoles quand nécessaire.
Répondre