Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Harcèlement de Mme Emmanuelle Ducros : « Discours pro-science : tout le monde se lâche ! » sur European Scientist

20 Juillet 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

Harcèlement de Mme Emmanuelle Ducros : « Discours pro-science : tout le monde se lâche ! » sur European Scientist

 

Glané sur la toile 374

 

 

« Discours pro-science : tout le monde se lâche ! » est un éditorial de M. Jean-Paul Oury dans European Scientist.

 

C'est une contribution de plus à la dénonciation d'un véritable scandale – l'affaire Emmanuelle Ducros, ou plutôt l'affaire dont elle et en dernière analyse les citoyens français sont victimes. Une contribution dans ce qu'il faut bien qualifier de média périphérique.

 

Les médias nationaux sont curieusement (?) silencieux. On note néanmoins un « Glyphosate et "ménages" d’Emmanuelle Ducros : Laurent Joffrin répond point par point à Nicolas Beytout », dans l'Obs, avec une photo du premier. Le parti pris est évident dès le titre. Cela rappelle les grandes heures de la Pravda qui rapportait les réponses de la nomenklatura sur des sujets dont le lectorat n'avait jamais été informé auparavant...

 

Sud-Ouest a aussi produit – avec AFP – un « Glyphosate : le patron de L’Opinion accuse Libération d’"attaquer" sa journaliste Emmanuelle Ducros » de bonne facture... on ne peut donc pas dire que les médias n'ont pas été mis au courant et n'ont pas eu un article prémâché. Cet article de Sud-Ouest a un intertitre, « Des méthodes "indignes" »... le silence des médias est aussi indigne.

 

Ces articles des médias périphériques n'en sont donc que davantage bienvenus. M. Jean-Paul Oury écrit en ouverture :

 

« L’affaire Emmanuelle Ducros qui agite actuellement la twittosphère francophone est l’illustration de deux nouveautés dans la polémique qui anime la communauté pro-science contre les zélateurs de l’écologisme politique : les langues se délient et les discours se radicalisent. »

 

Et plus loin :

 

« Aujourd’hui, le "combat" a changé de nature : à force d’attaques répétées de certaines ONG qui véhiculent un discours anti-science et de l’écologie politique, il semble bien qu’il faille davantage persuader les citoyens de la valeur de l’innovation scientifique et technique au sein de notre société contemporaine que de les dissuader d’aller se confier à une cartomancienne. Aussi, les chercheurs ne doivent plus seulement chercher et trouver, ils doivent aussi légitimer le bien-fondé de leur action dans son ensemble, car celle-ci est attaquée de toute part : médecine, biotechnologie, nucléaire, ondes, chimie, agro-industrie… sous les coups de boutoir de certains idéologues, la science s’est retrouvée dans l’obligation de défendre son pré carré. C’est donc une toute autre paire de manches. »

 

Il est grand temps que les scientifiques retroussent leurs manches.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article