Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Food Evolution, le film qu'il faut voir, si on peut...

5 Juillet 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Food Evolution, le film qu'il faut voir, si on peut...

 

 

Food Evolution, nous l'avons présenté ici en novembre 2018, pour sa sortie sur les écrans français... enfin les écrans qui acceptent de le programmer et qui ne le déprogramment pas sous les « aimables » injonctions et menaces de groupes de pression anti-OGM.

 

 

Les distributeurs, avec qui j'avais communiqué par le passé, m'ont envoyé un courriel, « Seul contre tous, seul contre la propagande ! ». Le voici sous forme de captures d'écran ci-dessous.

 

C'est ma modeste contribution pour qu'ils se sentent un peu moins seuls... et pour inciter des lecteurs à faire quelques démarches s'ils ont les bonnes connections.

 

Et n'oubliez pas Well Fed (bien nourri), un documentaire de 52 minutes néerlandais disponible sur la plate-forme Vimeo avec un sous-titrage français (analyse ici)

 

 

 

 

 

 

 

La séquence sur le bananier en Ouganda (en anglais) :

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
Franchement <br /> <br /> Je tire mon chapeau à ceux qui ont le courage de diffuser ce film, ce n'est vraiment pas facile en ces temps de défendre les OGM et l'agriculture scientifique. <br /> <br /> Mais bon me font rire ces gauchistes qui cherchent à censurer ce film et y parviennent avec succès, après ce sont les mêmes qu'on voit venir pleurer comme des pitits bébés sur les plateaux télés pour dénoncer la censure et dire que les médias sont corrompus par les pro-OGM, que les journalistes sont majoritairement contre eux ...<br /> <br /> Mais surtout le plus drôle, ce sera de les voir dire qu'ils défendent la liberté d'expression et le débat. Mon Dieu, ce monde part en couille.
Répondre
S
Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Je ne suis pas sûr qu'ils pleurent souvent pour dénoncer la censure : ils/elles pratiquent l'étouffement avec la bénédiction des directions (et des sociétés de journalistes). Cf la lamentable saga de l'infameux Envoyé spécial sur le glyphosate.