Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La fille du fermier : Monsanto/Bayer vient de perdre deux procès... et si Bayer cessait de produire du Roundup ?

12 Mai 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #Glyphosate (Roundup), #Monsanto

La fille du fermier : Monsanto/Bayer vient de perdre deux procès... et si Bayer cessait de produire du Roundup ?

 

Amanda Zaluckyj*

 

 

 

 

Le tintamarre des activistes et des forces anti-OGM est devenu de plus en plus fort au fil des ans. Leur cible a toujours été les plantes génétiquement modifiées. Mais quand ils n’ont pas réussi à imposer l’argumentaire anti-OGM, ils ont décidé de s’attaquer au Roundup. L'herbicide bénin est extrêmement efficace et sûr. Mais il est si étroitement lié aux plantes Roundup Ready génétiquement modifiées qu’il s’agissait d’une cible plus facile.

 

Ils ont donc commencé à affirmer que le glyphosate était cancérogène. Ce n’est pas vrai. Mais les « études » falsifiées et les scientifiques achetés-vendus étaient heureux de l'affirmer. Et puis vint le CIRC. L’agence internationale a déclaré que le glyphosate, l’ingrédient actif du Roundup, est un cancérigène probable.

 

Il n’a pas fallu attendre longtemps après la conclusion erronée du CIRC pour voir s'engager des poursuites judiciaires. Plus de 5.000 plaignants [ma note : plus de 11.000 à ce jour] ont poursuivi Monsanto au motif que leur cancer avait été causé par le Roundup. Le premier procès a pris fin avec un verdict du jury en faveur du plaignant en août 2018, à hauteur de millions de dollars. Le second s’est terminé récemment de la même manière : verdict en faveur du demandeur avec des millions à la clé. Et maintenant, un tribunal français a statué que Monsanto avait sciemment empoisonné un agriculteur [ma note : c'est l'interprétation ollé ollé du Guardian et cela ne concerne pas le Roundup].

 

Que se passerait-il si Bayer, qui a acheté Monsanto, décidait de cesser de fabriquer et de distribuer du Roundup ?

 

L’hypothèse n’est pas totalement invraisemblable. À un moment donné, Bayer pourrait calculer que les poursuites sont trop onéreuses. Et la meilleure façon d'y mettre fin est de simplement arrêter de produire du Roundup. Ensuite, tous les activistes pourront hurler et crier, et se réjouir de leur victoire.

 

Et les agriculteurs ?

 

Eh bien, ce serait un inconvénient, c’est certain. Le Roundup est sûr, efficace et relativement bon marché. Nous avons eu du succès en produisant des cultures modifiées pour résister au Roundup. Nous avons donc augmenté nos rendements et réduit notre empreinte carbone. Perdre cet important outil de protection des plantes serait un coup dur.

 

Mais je pense que nous nous en accommoderions très bien. D'autres plantes sont bio-modifiées avec une résistance à des herbicides, et elles pourraient facilement remplacer les variétés Roundup Ready. En fait, cette année, nous sèmerons du maïs et du soja résistants au Roundup et à un autre herbicide. Les semences sont plus chères, mais nos calculs le justifient. (Remarque : nous les avons choisis sans égard au fait que Bayer pourrait renoncer au Roundup.)

 

Par ailleurs, Bayer/Monsanto n'est plus la seule entreprise à produire du Roundup. Le Roundup est hors brevet. Donc, d'autres entreprises sont libres de le produire et de le vendre. Et, peut-être, sans la marque de Monsanto, les risques de litiges liés au Roundup seraient beaucoup plus faibles. Ces autres sociétés pourraient ne pas avoir les mêmes problèmes que Bayer.

 

Et même si, d'une manière ou d'une autre, toutes les plantes transgéniques étaient interdites, nous utiliserions d'autres herbicides comme nous le faisions auparavant. Nous retournerions au travail du sol. Nos rendements en souffriraient. Nous produirions plus de gaz à effet de serre. Et cela coûterait plus cher. Mais il faudrait y passer. Pas parce que nous aurions un certain plaisir à utiliser des produits chimiques. Nous devons plutôt protéger nos cultures et en prendre soin.

 

Donc, en conclusion, si Bayer calculait qu'il lui fallait cesser de produire du Roundup, ce serait une victoire de courte durée pour ces militants. Honnêtement, ce serait tout à fait dénué de sens. Cela nuirait aux agriculteurs, à l'environnement et aux consommateurs. Mais nous nous adapterions et irions de l'avant.

 

Et la seule chose qu’ils auraient accomplie serait de limiter la production d’un herbicide sûr, efficace et relativement abordable. Allez-y et faites la fête, les amis !

 

_____________

 

Amanda Zaluckyj blogue sous le nom The Farmer's Daughter USA. Son objectif est de promouvoir les agriculteurs et de lutter contre la désinformation qui tourbillonne autour de l'industrie agroalimentaire américaine.

 

Source : https://www.thefarmersdaughterusa.com/2019/04/monsanto-bayer-just-lost-two-more-glyphosate-cancer-trials-what-if-bayer-stops-making-round-up.html

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article