Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Un poisson d'avril prématuré : le Glyper, produit de Monsanto !

1 Avril 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Activisme, #Monsanto, #Glyphosate (Roundup)

Un poisson d'avril prématuré : le Glyper, produit de Monsanto !

 

 

La guerre des ego froissés contre la saine rationalité continue...

 

 

 

 

 

Passons les premières réactions qui apportent la preuve de cette forte pensée d'Umberto Eco :

 

« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles. »

 

 

 

Notre recherche a été ardue (poisson d'avril !) ... mais nous avons trouvé...

 

 

 

 

 

Mais il faut maintenant bien lire la « défense ». Il faut maintenant comprendre que Monsanto a été le fournisseur du glyphosate qui se trouvait dans le bidon de Glyper...

 

Et il faut maintenant ignorer que les producteurs du « document... » ont instrumentalisé un petit garçon pour une diatribe contre les seuls Bayer et Monsanto. Il faut maintenant ignorer les affirmations faites dans le « document... » et la « défense » opposée dans « "Envoyé spécial" sur le glyphosate : nos réponses aux intox qui circulent sur les réseaux sociaux », qui mettait en cause le Roundup.

 

 

 

- - - - -

 

 

 

Et, franchement, qui peut croire que l'équipe est allée vérifier chez Capiscol que son glyphosate lui a été livré par Monsanto plutôt que par un fabricant chinois ? Et que Capiscol leur a déroulé le tapis vert, sorti les factures des archives, etc. ? Cette défense Chewbacca devient vraiment grotesque.

 

On peut rire de ce nouvel épisode... sauf que France 2 a diffusé un Envoyé Spécial qui relève de l'indignité. Et que, pour suivre l'indignité dans laquelle plonge Envoyé Spécial – et par conséquent France 2, et par conséquent le service public audiovisuel – il faut maintenant un bathyscaphe !

 

 

 

 

 

Emmanuelle, don't give up the fight !

 

Ajout du 3 avril 2019

 

Un gazouilleur est venu au secours de M. Tristan Walecks.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Plouf 02/04/2019 21:25

Franchement, c'est vraiment un point de détail. Emmanuelle Ducros semble plus chercher à simplement avoir raison que de démonter les arguments de fonds à ce sujet : à savoir que les malformations oesophagienne ont des causes multiples sans lien avec le glyphosate.
Ça ne me réconcilie pas avec Twitter où il semble plus important d'exister que de débattre.
Ce sujet, c'est un peu savoir si ma voiture est allemande ou française après un accident : ce qui compte, c'est si il y a eu des victimes ou non !!!