Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Un poisson d'avril prématuré : le Glyper, produit de Monsanto !

1 Avril 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Activisme, #Monsanto, #Glyphosate (Roundup)

Un poisson d'avril prématuré : le Glyper, produit de Monsanto !

 

 

La guerre des ego froissés contre la saine rationalité continue...

 

 

 

 

 

Passons les premières réactions qui apportent la preuve de cette forte pensée d'Umberto Eco :

 

« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles. »

 

 

 

Notre recherche a été ardue (poisson d'avril !) ... mais nous avons trouvé...

 

 

 

 

 

Mais il faut maintenant bien lire la « défense ». Il faut maintenant comprendre que Monsanto a été le fournisseur du glyphosate qui se trouvait dans le bidon de Glyper...

 

Et il faut maintenant ignorer que les producteurs du « document... » ont instrumentalisé un petit garçon pour une diatribe contre les seuls Bayer et Monsanto. Il faut maintenant ignorer les affirmations faites dans le « document... » et la « défense » opposée dans « "Envoyé spécial" sur le glyphosate : nos réponses aux intox qui circulent sur les réseaux sociaux », qui mettait en cause le Roundup.

 

 

 

- - - - -

 

 

 

Et, franchement, qui peut croire que l'équipe est allée vérifier chez Capiscol que son glyphosate lui a été livré par Monsanto plutôt que par un fabricant chinois ? Et que Capiscol leur a déroulé le tapis vert, sorti les factures des archives, etc. ? Cette défense Chewbacca devient vraiment grotesque.

 

On peut rire de ce nouvel épisode... sauf que France 2 a diffusé un Envoyé Spécial qui relève de l'indignité. Et que, pour suivre l'indignité dans laquelle plonge Envoyé Spécial – et par conséquent France 2, et par conséquent le service public audiovisuel – il faut maintenant un bathyscaphe !

 

 

 

 

 

Emmanuelle, don't give up the fight !

 

Ajout du 3 avril 2019

 

Un gazouilleur est venu au secours de M. Tristan Walecks.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Franchement, c'est vraiment un point de détail. Emmanuelle Ducros semble plus chercher à simplement avoir raison que de démonter les arguments de fonds à ce sujet : à savoir que les malformations oesophagienne ont des causes multiples sans lien avec le glyphosate.<br /> Ça ne me réconcilie pas avec Twitter où il semble plus important d'exister que de débattre.<br /> Ce sujet, c'est un peu savoir si ma voiture est allemande ou française après un accident : ce qui compte, c'est si il y a eu des victimes ou non !!!
Répondre