Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Julia Glöckner plaide pour le génie génétique... et vous, Didier Guillaume ?

27 Avril 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #CRISPR, #Politique

Julia Glöckner plaide pour le génie génétique... et vous, Didier Guillaume ?

 

 

« Klöckner wirbt für mehr genverändertes Saatgut auf dem Acker », autrement dit, Mme Julia Glöckner, Ministre Fédérale allemande de l'Alimentation et de l'Agriculture, plaide pour davantage de semences génétiquement modifiées dans les champs... un titre déconcertant puisque, pour le moment en Allemagne, ces semences sont absentes du paysage agricole.

 

Mais n'empêche, die Welt rapporte des propos sans ambiguïtés et frappées au coin du bon sens.

 

Face à la pénurie mondiale de denrées alimentaires, « nous ne pouvons pas nous permettre d'ignorer les avancées technologiques ». Cela peut sembler une réaction pessimiste, mais il faut savoir que la FAO a annoncé que la récolte céréalière mondiale ne pourrait pas répondre à la demande cette année. Une pénurie n’est pas à craindre pour le moment en raison des stocks bien garnis, mais rien ne dit qu'il en sera toujours ainsi.

 

« Nous avons besoin de plantes résistantes aux caprices de la météo et au changement climatique » a-t-elle encore dit.

 

S'agissant des nouvelles techniques de sélection (NBT) et plus particulièrement de CRISPR/Cas9, elle rappelle qu'« on peut influencer le matériel génétique des plantes de manière plus ciblée et plus rapidement par rapport à la sélection classique ».

 

L'arrêt de la Cour de Justice de l'Union Européenne qui interprète la réglementation européenne sur les OGM en ce sens que les produits des NBT sont soumis au carcan des procédures paralysantes est ce qu'il est, à notre sens malheureux, et Mme Julia Glöckner semble avoir également pris ses distances : « Nous devons faire face à ce jugement », a-t-elle dit.

 

L'eurodéputé vert et expert – paraît-il – en agriculture Martin Häusling a été vivement critiqué ces déclarations. Il a accusé la Ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture sur Twitter de répandre des « fumigènes de l'industrie des biotech ». Et il serait « absurde » de croire que l’utilisation de plantes éditées par CRISPR rendrait l’agriculture plus respectueuse du climat.

 

Ce n'est en tout cas pas l'opinion de l'Institut Flamand pour la Biotechnologie (VIB) qui vient d'être autorisé à poursuivre sa culture expérimentale d'un maïs modifié par édition du génome : « Le VIB affirme que les modifications génétiques, telles que le permet la technique CRISP/Cas9, sont nécessaires pour développer des plantes qui soient plus résistantes aux conditions climatiques extrêmes. »

 

C'est aussi à se demander qui, parmi les Verts qui sévissent au Parlement Européen, décroche le pompon de l'absurdité...

 

Mais cela pose une autre question : et vous, M. Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, qu'en pensez-vous ?

 

 

« On est responsable de ce qu'on fait, mais aussi de ce qu'on empêche au mépris des meilleures connaissances »

J'ajouterais : « que l'on empêche activement ou par passivité et, pire, petit calcul politicien ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jp 27/04/2019 10:34

je suis tout a fait d' accord avec vous on a pas beaucoup entendu les verts et les écolos sur les bébés OGM CHINOIS