Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Dix messages sur les OGM étayés par la science

13 Février 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

Dix messages sur les OGM étayés par la science

 

Stephan Neidenbach*

 

 

Depuis bien des années, la machine anti-OGM produit de la propagande mettant en scène des chercheurs effrayants qui injectent de l’eau et un colorant alimentaire dans des tomates avec des seringues. Mais il s'est produit quelque chose plus récemment : les scientifiques et les passionnés de science ont commencé à riposter. La montée en puissance des réseaux sociaux leur a permis de partager leur amour de la science et leur espoir pour l'avenir avec les masses. Voici quelques-uns de mes exemples préférés.

 

 

1.

 

Crédit : Chuck Lasker

 

 

C'est l'un des premiers sur lequel je suis tombé. Je ne me souviens pas si quelqu'un me l'a envoyé après que j'ai commencé We Love GMO and Vaccines parce que Chuck pensait la même chose, ou si cela a contribué à forger le nom de la page. De toute façon, cela résume notre propos. Les deux mouvements s'opposent à la biotechnologie et font commerce avec l'idée que le « naturel » est préférable et que tout ce qui est fabriqué par une entreprise est automatiquement pervers.

 

 

2.

 

Crédit : Ryan Megan

 

 

C’est un autre exemple qui circule sur les réseaux sociaux depuis quelques années. À gauche, le téosinte, ancêtre génétique du maïs moderne. Ceux qui craignent la biotechnologie diront souvent que la sélection artificielle est naturelle, mais que le génie génétique ne l’est pas. Mais cela dépend de votre définition de « naturel ». La sélection artificielle implique que les êtres humains sélectionnent des caractéristiques qui sont bénéfiques pour les humains, et non celles qui favorisent la survie de l’organisme dans la nature. Le maïs n’aurait jamais évolué sans l’intervention de l’homme, il n’y a rien de naturel à cela. D'autre part, des chercheurs ont récemment découvert que des transferts à partir de bactéries ont contribué naturellement à la création de la patate douce.

 

Cela signifie-t-il que le génie génétique utilisant cette technique est encore plus naturel ?

 

 

3.

 

Crédit : Art Canfill

 

Le Riz Doré a été la tête d'affiche pro-OGM bien avant que j'entre en scène. Grâce à la technologie offerte par Syngenta pour ce projet du secteur public, l’espoir était d’utiliser un régime de base (riz) dans les pays en développement pour prévenir la cécité causée par une carence en vitamine A. Greenpeace fait la guerre contre lui depuis les années 1990 ; ils avaient alors un agent infiltré travaillant sur le projet qui avait fait fuiter des informations leur ayant permis de voler des semences lors d'un transit. Depuis lors, ils ont la mauvaise habitude de faire détruire les essais sur le terrain et de déplorer bruyamment le manque de tests. Si on permet à un projet comme le Riz Doré de réussir, alors le mouvement anti-OGM perdrait son principal argument de vente, les « entreprises » honnies.

 

 

4.

 

 

 

L'infameuse étude Séralini, publiée puis rétractée, a été rétractée pour une bonne raison. La figure ci-dessus résume cela magnifiquement. Elle a ensuite été republié sans contrôle par les pairs et Séralini a récemment gagné en justice en France parce qu'un journaliste avait déclaré [censuré]. Quelque chose que le premier amendement me donne le droit de faire aux États-Unis.

 

 

5.

 

Crédit : Casey Miller

 

Les croisés anti-OGM pensent que Monsanto est si puissant qu'il possède tout et tout le monde est à sa botte. Des juges de la Cour Suprême à la campagne de Hillary Clinton, ils voient Monsanto partout. Pour mémoire, Clarence Thomas [juge à la Cour Suprême] n’a travaillé que quelques années pour Monsanto à la fin des années 1970, et il a tellement détesté cela qu’il s'est précipité dans le secteur public. La campagne de Clinton, telle que révélée par Wikileaks, avait en fait des liens étroits avec le biobusiness. Gary Hirschberg, dirigeant de Stonyfield et fondateur de Just Label It, a eu beaucoup d'influence dans sa tentative de revenir à la Maison-Blanche.

 

 

6.

 

Crédit : Kevin Folta

 

 

La figure ci-dessus montre à quel point les produits fabriqués (ou partiellement fabriqués) par génie génétique sont équivalents en substance aux versions conventionnelles. Le sucre ne contient plus d’ADN à la fin du processus de production. Pourquoi diaboliser les agriculteurs familiaux du nord qui ne cultivent de la betterave à sucre que parce que cette technologie en rend la production économiquement viable alors que les barons du sucre de canne du sud sont en train de détruire les Everglades ?

 

 

7.

 

Crédit : Kevin Folta

 

 

Une fois de plus, le professeur Folta a pu démontrer de façon éloquente l'hypocrisie du mouvement anti-OGM. Dans les années 1970 et jusque dans les années 1980, des leaders anti-OGM tels que Sheldon Krimsky se sont en effet prononcés contre la fabrication d'insuline à partir de bactéries génétiquement modifiées, et des activistes allemands ont forcé la fermeture d'un site de production. Mais cette crainte semble s'être dissipée au profit de la peur des gens face aux cultures tolérantes à un herbicide. Le seul problème est que vous n’avez pas besoin de cette technologie pour créer des cultures tolérantes à un herbicide. La mutagenèse et la sélection artificielle fonctionnent tout aussi bien [ma note : tout comme la sélection naturelle].

 

 

8

 

 

 

C'est plus une capture d'écran qu'un mème, mais cela résume tout de même parfaitement la chose. Comme nous l’avons déjà mentionné, les betteraves à sucre génétiquement modifiées ne sont pas suffisamment reconnues pour leur contribution à la protection de l’environnement. Les barons de la canne à sucre ont adopté le label « Non-GMO Project », faisant officiellement des groupes promoteurs du non-OGM des porte-voix pour les Fanjul Bros.

 

 

9

 

Crédit : Biofortified

 

 

Il y a de nombreuses façons de modifier génétiquement les cultures. C'est pourquoi la FDA déclare que le terme « non-OGM » est très trompeur. Le terme « non-GE » (non engineered) serait honnête.

 

 

10

 

Source : Biofortified

 

Saviez-vous que de nombreuses vitamines utilisées pour fortifier nos aliments sont produites à partir de levures et de bactéries génétiquement modifiées ? Le Non-GMO Project est si idéologiquement opposé à la biotechnologie qu'il ne permettra pas que ce type de vitamines entre dans les aliments munis de son logo. Leur page Web parle de supprimer de notre approvisionnement alimentaire les cultures tolérantes à un herbicide, mais semble ignorer cette vérité qui dérange.

 

____________

 

* Stephan Neidenbach est un enseignant de collège et habite à Annapolis, dans le Maryland. Il est titulaire d'une licence en administration des affaires de l'Université de Salisbury et d'une maîtrise en technologie de l'enseignement du Collège Universitaire de l'Université du Maryland. Il a lancé et gère le groupe Facebook We Love GMOs and Vaccines. Suivez-le sur Twitter @welovegv.

 

Une première version de cet article a été publiée par le Genetic Literacy Project le 30 mai 2017. Il a été publié pour la première fois dans Medium sous le titre « 10 Best GMO Memes ».

 

Source : https://geneticliteracyproject.org/2018/12/21/10-gmo-memes-backed-up-by-science/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Excellent :-)
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Et merci au nom de l'auteur que je n'ai fait que traduire.