Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Déclaration latino-américaine sur la biotechnologie agricole et les nouvelles techniques d'amélioration des plantes

15 Février 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM, #CRISPR, #amélioration des plantes

Déclaration latino-américaine sur la biotechnologie agricole et les nouvelles techniques d'amélioration des plantes

 

Luis Ventura Martinez*

 

 

 

 

La ville de Guanajuato, au Mexique, a récemment accueilli le deuxième Sommet Latino-américain des Jeunes Leaders de la Biotechnologie, organisé par Allbiotech. Plus de 100 jeunes leaders en biotechnologie, représentant 17 pays de la région, se sont réunis à l'Université de Guanajuato pour une réunion de trois jours afin de discuter de l'importance de promouvoir l'adoption de la biotechnologie agricole, ainsi que du processus de prise de décision fondé sur des bases scientifiques.

 

Ils ont conclu comme suit :

 

« Les scientifiques, les producteurs, les agriculteurs et les citoyens considèrent la biotechnologie comme un outil fondamental pour accroître la productivité et la durabilité de l'agriculture en Amérique latine. Le potentiel complet de la biotechnologie ne sera atteint que si les gouvernements adoptent des politiques favorables au développement et à l'application des nouvelles technologies. Pour cette raison, nous affirmons que :

 

  • La biotechnologie agricole offre des outils permettant d'augmenter la productivité agricole et de réduire les impacts sur l'environnement causés par l'agriculture elle-même.

     

  • Les particuliers, ainsi que les organisations signataires du présent document, s’opposent aux mesures d'interdiction mises en œuvre par certains pays en ce qui concerne l’utilisation des organismes génétiquement modifiés et des techniques d’innovation en matière d'amélioration des plantes, sans tenir compte des preuves scientifiques à l'appui de leur sécurité et de leurs avantages.

     

  • Les variétés de plantes améliorées grâce à l'édition du génome et ne possédant pas une nouvelle combinaison de matériel génétique ne doivent pas être réglementées selon la même optique que les organismes génétiquement modifiés (OGM), car ces variétés sont substantiellement équivalentes aux variétés améliorées par les méthodes conventionnelles.

     

  • Il est essentiel d'éviter les distinctions arbitraires et injustifiées entre les produits finaux des techniques d'innovation pour l'amélioration des plantes.

     

  • Il faut garantir aux producteurs l'accès aux nouveaux outils disponibles pour améliorer la productivité, la santé des plantes et des animaux, ainsi que la durabilité environnementale ; car ce sont eux qui font face aux défis mondiaux, tels que le changement climatique, et aux conséquences des parasites et des maladies.

     

  • Nous nous opposons aux pratiques mises en œuvre par des organisations qui s'opposent aux innovations biotechnologiques en agriculture. Plus précisément, celles qui ont présenté de manière erronée leurs risques, avantages et impacts et ont soutenu l'interdiction des cultures génétiquement modifiées dans les pays en développement ; ainsi que la destruction criminelle d'essais sur le terrain et de projets de recherche.

     

  • Il est fondamental de promouvoir l'utilisation de tous les outils fournis par la biotechnologie agricole ; y compris l'utilisation de produits biologiques tels que les biofertilisants, les biopesticides et d'autres intrants biotechnologiques pour une agriculture plus durable.

     

  • Nous ratifions la déclaration signée par 141 lauréats du prix Nobel dans laquelle un appel est lancé aux gouvernements du monde entier pour qu'ils rejettent les campagnes existantes contre le Riz Doré, ainsi que contre les cultures améliorées grâce à la biotechnologie végétale.

 

Nous appelons les pays d'Amérique Latine et du monde à ce que leurs gouvernements prennent des décisions fondées sur des preuves scientifiques et non sur des mythes ou la désinformation.

 

Nous soutenons fermement l'élaboration de politiques publiques en faveur de la science, de la technologie et de l'innovation ; et nous appelons les pays de la région à promouvoir la recherche et le développement dans le secteur public et les petites et moyennes entreprises.

 

Nous exhortons les gouvernements à établir des canaux de communication avec les agriculteurs et la communauté scientifique afin de permettre et d'accélérer l'accès à tous les outils de la biotechnologie.

 

Nous estimons qu'il est indispensable d'atténuer les obstacles inutiles à l'entrée de produits biotechnologiques dans le secteur productif de la région ; de réduire le retard technologique et tirer parti des avantages des nouvelles technologies.

 

NOUS RATIFIONS LA DÉCLARATION

 

Guanajuato, Mexique, le 10 novembre 2018

 

Les 100 jeunes leaders de la biotechnologie en Amérique Latine, ainsi que les organisations ayant participé au sommet, ont ratifié cette déclaration le 10 novembre 2018 dans l'espoir d'inclure de nouveaux alliés scientifiques dans le monde.

 

Pour en savoir plus sur cette déclaration, envoyez un courriel à cmasamx@gmail.com or lav64@cornell.edu.

 

____________

 

Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2018/12/latin-american-declaration-agrobiotechnology-new-breeding-techniques/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article