Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Pour « sauver le climat » : le bétail !

7 Janvier 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #élevage

Pour « sauver le climat » : le bétail !

 

 

 

 

C'est l'excellent Christophe Bouchet de CulturAgriCulturE qui nous a mis sur la voie avec un « Agroécologie - l’élevage pour sauver la planète » dont l'importance nous avait échappé en son temps.

 

Et il y eut la COP 24 – la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques – de Katovice (Pologne) du 2 au 15 décembre 2018. Et tout le tapage médiatique sur l'apocalypse qui pointe à l'horizon... sur les « solutions » dont certaines, comme les énergies renouvelables (solaire et éolien) sont surtout de magnifiques opportunités de profits pour investisseurs avisés et cyniques dans nos pays et de ruineuses pertes pour les finances publiques et privées du plus grand nombre (voir la cata de l'Energiewende allemande)... sur l'impérieuse nécessité (proclamée) de modifier nos régimes alimentaires pour, au mieux (dans l'esprit des rationalistes), réduire la consommation de viande ou, au mieux (dans l'esprit des prédicateurs et des marchands du temple vég... machin-chose), tirer un trait sur la consommation et l'utilisation de produits d'origine animale.

 

Il y eut aussi « Imposer le véganisme ne sauvera pas le monde » sur Contrepoints qui, de fil en aiguille à partir du site Carni Sostenibili nous a remis sur la piste de M. Allan Savory, de son site, et surtout de son message : pour lutter contre la désertification (dans certaines conditions) et par voie de conséquence les changements climatiques, il faut utiliser (intelligemment)... le pâturage.

 

Décoiffant, n'est-ce pas ?

 

On peut voir et écouter son discours sur Youtube (plus de 2,6 millions de visionnages ; 9.350 commentaires). Il s'exprime en anglais (un régal pour amateur de belle langue...), mais on peut faire apparaître des sous-titres en français (et d'autres langues) en cliquant sur la roue dentée.

 

 

On peut aussi lire une traduction ici. Mais vous raterez des images saisissantes.

 

 

Post scriptum

 

Ce billet offre aussi l'occasion d'alerter les utilisateurs de Wikipedia sur ses insuffisances et dérives maintes fois constatées.

 

Dans l'article en français sur M. Allan Savory, il est notamment écrit :

 

« Sa théorie a été popularisée dans une conférence TED2. L'action des troupeaux d'animaux permet d'amender le sol et ainsi augmenter la rétention d'eau, formant ainsi un climat plus propice au développement de végétation sur ces terres. Des voix se sont élevées pour critiquer cette théorie4,5. »

 

[Notes]

 

  1. George Monbiot, « Eat more meat and save the world: the latest implausible farming miracle », The Guardian,‎ 4 août 2014 (lire en ligne [archive])

  2. James E. McWilliams, « All Sizzle and No Steak », Slate,‎ 22 avril 2013 (lire en ligne [archive])

 

Ce texte est manifestement dérivé de l'article en anglais. Que dit celui-ci ?

 

« In contrast, James E. McWilliams described Savory as having "adherence to scientifically questionable conclusions in the face of evidence to the contrary".[8] George Monbiot said of him, "his statements are not supported by empirical evidence and experimental work, and that in crucial respects his techniques do more harm than good."[12] However, this comment has itself been subject to criticism in a later article published in the Guardian by Hunter Lovins entitled "Why George Monbiot is wrong: grazing livestock can save the world".[13] »

 

[Note 13] : Lovins, L Hunter (2014-08-19). "Why George Monbiot is wrong: grazing livestock can save the world". The Guardian. Retrieved 2015-01-28.

 

Pourquoi l'auteur du texte français, apparemment créé en avril 2017, n'a-t-il pas repris la référence à ce dernier article ? Idéologiquement incorrect ? Wikipédia a manifestement un gros problème de sérieux et d'objectivité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Non, Wikipedia n'a pas un gros problème de sérieux et d'objectivité.
Chacun peut corriger ou compléter les articles dans Wikipedia, mais à la condition de disposer de références.
Si l'article que vous citez n'est pas convenable, c'est que personne ne l'avait remarqué avant, mais il vous est loisible de le faire puisque vous avez justement ces références.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Votre logique m'échappe, cependant.
G
Un ami qui a travaillé à l'Institut de l'Elevage, a défendu pendant des années sa thèse : seule la présence de bétail de taille conséquente (bref des bovins) peut permettre de maîtriser la végétation de la garrigue ou du maquis, et de combattre les incendies dans le sud de la France, et plus généralement en zone méditerranéenne.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour ton commentaire.

Un site qui me paraît intéressant :

http://www.pole-gestion.fr/uploads/ged/document/2017-09/Broussaille%20et%20paturage-CERPAM.pdf
D
Dans le même genre, il y avait l'avis de Sara Parisot, directrice du Domaine de la Fage, dans l'Aveyron. "Des travaux menés par l'INRA depuis 46 ans ont montré que la présence de troupeaux favorise de façon évidente la biodiversité."
Lu dans la France Agricole, du 12 octobre 2018.
C'est plutôt contreintuitif mais bougrement intéressant.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire, et surtout la référence.

Je crois que ce n'est contre-intuitif que pour les gens qui ne comprennent rien à l'écologie (la vraie).

Et on a là un vrai travail de l'INRA, pas de la bouillie pour les bobos-écolos.