Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Quand Mme Emmanuelle Ducros se fâche après Mme Élise Lucet

26 Décembre 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

Quand Mme Emmanuelle Ducros se fâche après Mme Élise Lucet

 

 

Secrets d'info ouvre le débat... en fermant l'article sur la toile aux commentaires...

 

 

Mme Élise Lucet s'est exprimée sur France Inter dans un Secrets d'Info intitulé sur la toile « L'investigation : un moyen pour les médias de regagner la confiance ? ».

 

On était entre soi... entre gens du monde des médias qui sont ou se disent journalistes. Des propos hallucinants, d'un monde visiblement hors sol.

 

Sur la toile, les communicants ont notamment retenu ces fortes paroles de Mme Élise Lucet :

 

« Pour Élise Lucet, "la connivence supposée [entre les journalistes et le pouvoir] et le manque de proximité avec les gens 'invisibles'" est à l'origine de ce ressentiment. Pour la journaliste, même si certaines émissions d'informations donnent la parole à une France que l'on ne voit pas, "le sentiment existe de ne pas être écouté et de ne pas être représenté". »

 

Et :

 

« Des États-Unis à la France, un certain nombre de leaders politiques ont appelé en 2018 à la haine des journalistes. "C'est devenu un argument politique de dire que les journalistes ne font pas leur boulot et ne reflètent pas le monde réel, déplore Élise Lucet. C'est inexcusable, car ils savent très bien qu'ils sont en train de monter les citoyens contre les médias.»

 

Il y a – ça ne s'invente pas... – une « Cellule investigation de Radio France. Elle a posté le gazouillis suivant sur Twitter :

 

 

 

 

Il y a quelque 300 réponses sur ce fil, bon nombre d'entre elles peu amènes envers les journalistes – qui n'ont pas besoin des politiques pour se faire déconsidérer – et plus particulièrement envers Mme Élise Lucet. Voici les propos qu'elle a tenus :

 

 

Il en est une qui s'est proprement fâchée : Mme Emmanuelle Ducros. Voici le texte de sa douzaine de gazouillis :

 

« Si vous saviez, @EliseLucet, le mal que vous faites aux autres journalistes. Le temps que je passe à expliquer à mes interlocuteurs que Non, être journaliste, ce n'est pas flinguer les gens dans le dos et les prendre en traitre. 1/

 

Savez vous, @EliseLucet, qu'on peut etre tres critique sur une entreprise sans coincer son dirigeant avec in micro sous le nez ? N'importe qui a l'air coupable comme ca.

 

C'est trop facile. On ne se donne pas la peine de préparer. On bidouille deux questions simplistes et On exige une réponse. Ils ne savent pas répondre ? Coupables.

 

Si vous saviez, @EliseLucet, à quel point vous faites peur. Pas parce que vous êtes une vraie journaliste coriace et incorruptible. Non. Parce que vos reportages racontent n'importe quoi.

 

Si vous saviez, @EliseLucet , à quel point vos reportages sur #Sodiaal ou les #pesticides sont honteux. Pas Parce qu'il n'y a rien à dire. Parce que vous êtes passée à côté du sujet.

 

Je suis passée apres vous, dans la coopérative, dans les vignes du Bordelais. Vous N' ee laisse que rancoeur et méfiance. Vos équipes ont trahi les gens qui leur ont consacré du temps.

 

Des gens se sentent trahis. Ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas mettre les gens devant leurs contradictions. Mais pour ca, On travaille. On ne les piege Pas.

 

Le petit surnom que je vous donne, c'est Attila le Hun. La Ou vous passez, le vrai journalisme trépasse.

 

Les vraies questions, argumentées, basées sur des comptes, des faits, on ne peut plus les poser. Ou Alors, ça prend un temps fou pour convaincre des gens qui n'ont meme rien à se reprocher.

 

Vous faites des dégâts. Vos méthodes de flibustier et leurs faux résultats sensationnalistes décrédibilisent des pans entiers de la profession qui bossent avec honneur et rigueur.

 

J'en ai plus que marre que le public croit que vous seule faite du journalisme, alors que ca n'en a que l'apparence. Une bonne musique flippante, du faux suspense, des témoins interrogés Avec parti pros Comme des criminels, des ressorts populistes faciles... Et roule ma poule

 

Nous ne faisons pas le meme metier, @EliseLucet. Au nom des journalistes qui travaillent, qui recoupent, qui fouillent, je vous demande de ne pas vous exprimer en notre nom

 

Vous faites plus de mal à notre crédibilité que tous les politiques réunis.

 

Fin du coup de colère. Je me suis toujours refusée à le dire publiquement, mais là, ça suffit. »

 

 

 

 

Dans les 400 réponses, dont celle d'un certain Bruno Masure

 

« L opinion, le journal militant du patronat pur (!) et dur »

 

 

 

 

Il est certes rangé des micros, mais sa petite ligne sur la nature du journal l'Opinion ne reflète-t-elle pas ce mal que Mme Emmanuelle Ducros a dénoncé avec une vigueur fort inhabituelle ?

 

Voici une autre opinion sur la « méthode » Élise Lucet :

 

 

 

 

Nous attendons de voir le prochain Envoyé Spécial consacré au glyphosate…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yann 27/12/2018 09:39

Elle commence enfin à être "reconnue" pour ce qu'elle est la lucet !
bravo au réalisme de Emmanuelle DUCROS

Seppi 05/01/2019 11:16

Bonjour,

Merci pour votre commentaire (idem pour Max).

On peut aussi citer Pierre Menes :

Dans l’émission Les incorrectibles diffusée dimanche dernier sur Sud Radio, Pierre Ménès a de nouveau critiqué le travail d’Élise Lucet sur France 2 alors qu’un de ses interlocuteurs lui demandait s’il avait regardé l’enquête d’Envoyé spécial sur les secrets du PSG. «Je ne supporte pas Élise Lucet», a-t-il immédiatement répondu. «Un jour dans TPMP, j’ai eu le tort de dire que j’avais honte de faire le même métier qu’elle. D’aucuns m’ont repris que je ne faisais pas le même métier qu’elle, ce qui est évident. Mais je déteste ses méthodes, son ton, cette façon de se mettre en scène et de se montrer en Zorro de la morale avec que des choses à charge. Je ne vais pas m’infliger cette punition de la regarder.»


http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/anne-nivat-soutient-elise-lucet-apres-les-critiques-de-pierre-menes_c7a38316-fdef-11e8-9e6f-2780937a0622/

Il n'y a qu'à la direction de France 2 qu'on ne l'a pas encore "reconnue" pour ce qu'elle est… Ou peut-être personne n'a le courage de remettre en place un personnage qui s'est rendu suffisamment odieux pour être intouchable.

Max 27/12/2018 12:18

Dommage que les grands médias qui ont un fort impact (France info, inter et tous les autres France, Quotidien etc) non seulement lui donne la parole mais pleure avec elle qu'on est méchant avec elle. Il devrait y avoir plus de journaliste comme Emmanuelle Ducros, mais ce remettre en question et se dire que si les gens ne font plus confiance aux journalistes c'est qu'il y a une bonne raison, est trop difficile pour eux.