Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

GMO Free USA attaque le célèbre biochimiste Bruce Ames

2 Décembre 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Alimentation, #Pesticides, #Activisme

GMO Free USA attaque le célèbre biochimiste Bruce Ames

 

Alex Berezow*

 

 

Crédit: Storyblocks

 

Les microbiologistes et les toxicologues connaissent bien le test d'Ames. C'est littéralement de la science des manuels scolaires qui est enseignée aux étudiants du monde entier.

 

Le test d'Ames est brillant par sa simplicité. Il a été conçu pour évaluer à quel point une substance chimique peut être mutagène (et donc potentiellement cancérogène). Le test utilise une souche bactérienne qui a été mutée à dessein afin qu'elle ne puisse pas se développer dans des boîtes de Petri, dans un milieu de culture dépourvu d'un nutriment particulier. De temps en temps, les bactéries mutent spontanément en sens inverse (elles sont appelées « révertants ») et peuvent se développer à nouveau. Cela fournit le taux naturel de mutation.

 

Dans le test d'Ames, ce taux naturel de mutation est comparé à ce qui se passe en présence d'une substance chimique spécifique. Si la substance est un agent mutagène, elle augmentera le taux de mutation ; si ce n'est pas le cas, le taux de mutation ne changera pas. Il est donc facile de voir si une substance chimique est un mutagène : plus de bactéries se développeront. (Voir figure – crédit: Wikipédia)

 

 

 

 

Comme mentionné ci-dessus, ce test est tellement connu qu'il est enseigné aux étudiants et employé dans les laboratoires du monde entier. L'inventeur, le biochimiste Bruce Ames – qui a été un temps conseiller d'ACSH – est un scientifique de renommée mondiale et distingué par de nombreuses récompenses qui a contribué à établir les bases des études de cancérogénicité modernes. En conséquence, il est l'un des scientifiques les plus cités au monde. Il n'a jamais eu le prix Nobel, mais il devrait probablement l'avoir.

 

 

GMO Free USA attaque Bruce Ames

 

Rien de tout cela ne compte cependant pour la meute anti-OGM. Un homme internationalement reconnu pour ses contributions à la science est rayé de la carte. « Nous ne sommes pas impressionnés par les apologistes de l'industrie », a déclaré GMO Free USA.

 

 

Nous ne sommes pas impressionnés par les apologistes de l'industrie, et nous ne sommes pas disposés à minimiser les risques des pesticides

 

 

Apologiste de l'industrie ? Qu'a fait le Dr Ames pour mériter cette injure ? Rien. Il croit que les gens ne devraient pas s'inquiéter des traces de produits chimiques dans leur nourriture ou dans l'environnement. Il a déjà écrit un article soulignant ceci : 99,99 % des pesticides que nous ingérons sont fabriqués par les plantes elles-mêmes.

 

C'est pour ce crime qui consiste à utiliser la science fondée sur les preuves pour dire aux gens de se calmer qu'il a été dépeint comme un scélérat par le mouvement anti-OGM.

 

 

Ne pas discuter avec ceux qui font délibérément les ignorants, mais les défaire

 

C'est une chose de débattre avec des gens qui ne savent pas. Au moins en théorie, ils peuvent être convaincus une fois qu'on leur a montré l'erreur dans leur raisonnement. Mais c'est tout à fait autre chose que de débattre avec une personne qui se met délibérément et malicieusement dans l'ignorance. Comment pouvez-vous discuter avec quelqu'un qui insiste contre toute preuve que 2 + 2 = 17, que les vaccins causent l'autisme et que les OGM causent le cancer ?

 

Je suis malheureusement arrivé à la conclusion que ce n’est tout simplement pas possible. Certaines personnes sont totalement blindées contre les faits et les connaissances. Il est impossible de les raisonner. Ainsi, la solution ne consiste pas à améliorer la communication scientifique ou à accroître le financement de l’éducation, comme on l’affirme généralement.

 

Non, la solution consiste simplement à les défaire. Les défaire politiquement et les défaire financièrement. Dans le domaine des idées, nous devons nous assurer que les activistes anti-OGM, anti-vaccins et plus généralement anti-science soient humiliés de manière retentissante et que leurs mensonges soient jetées dans les poubelles de l'histoire.

 

_____________

 

* Le Dr Alex Berezow a rejoint l'American Council on Science and Health (conseil américain des sciences et de la santé) en tant que Senior Fellow pour les sciences biomédicales en mai 2016. Il est un auteur prolifique dont les articles ont paru dans de nombreuses publications. Il est l'auteur ou le co-auteur de trois ouvrages : The Next Plague and How Science Will Stop It (la prochaine épidémie et comment la science l'arrêtera, 2018), Little Black Book of Junk Science (le petit livre noir de la science poubelle, 2017), et Science Left Behind (la science laissée pour compte, 2012).

 

Source : https://www.acsh.org/news/2018/09/21/gmo-free-usa-attacks-world-famous-biochemist-bruce-ames-13433

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
"Je suis malheureusement arrivé à la conclusion que ce n’est tout simplement pas possible. Certaines personnes sont totalement blindées contre les faits et les connaissances. Il est impossible de les raisonner"

Ou comme le disait très justement le regretté Pierre Desproges : "Parler à un con, c'est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage: beaucoup de souffrance pour peu de résultat."
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Jolie formule.
C
Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.
Répondre