Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Faites cuire seulement de la viande crue n’est pas bonne réponse : nouvel épisode avec Salmonella au Royaume-Uni

30 Octobre 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Albert Amgar, #Alimentation, #Santé publique

Faites cuire seulement de la viande crue n’est pas une bonne réponse : nouvel épisode avec Salmonella au Royaume-Uni

 

Albert Amgar*

 

 

En août 2009, James Marsden écrivait un article, à propos de steaks hachés contaminés, « Pourquoi "Faites le juste cuire" ne marche pas ». Il récidivait en septembre 2015 avec un autre article, « Faites le juste cuire, ce n’est encore pas la réponse ! ».

 

Vous lirez les constats faits, ils sont édifiants, et cela se poursuit comme le montre cet article de Doug Powell du barfblog du 29 octobre 2018, « Cuire seulement ne suffit pas ! 238 personnes malades à cause de Salmonella présent dans de l’agneau britannique ».

 

L’histoire en hygiène des aliments ne serait-elle qu’un éternel recommencement ?

 

« Conseils de cuisson pour de la viande crue à la suite d’une augmentation de cas à Salmonella typhimurium », source Food Standards Agency du 19 octobre 2018.

 

La Food Standards Agency ainsi que la Food Standards Scotland, la Public Health England (PHE) et la Health Protection Scotland rappellent aux personnes de prendre des précautions lors de la manipulation de la viande crue et de la cuire correctement.

 

Ceci intervient alors que nous investiguons sur une augmentation du nombre de cas liés à une souche particulière de Salmonella typhimurium liée à de l'agneau et du mouton. Nous avons d’abord constaté une augmentation du nombre de cas de ce type particulier de salmonelles en juillet 2017. Un certain nombre de mesures de maîtrise ont été mises en place, ce qui a entraîné une baisse significative du nombre de cas à la fin de cette année. Un total de 118 cas a été rapporté jusqu'en mai 2018.

 

Depuis juin 2018, 165 autres cas ont été rapportés (jusqu'au 19 octobre), ce qui nous a amenés à mettre en place des mesures de maîtrise. Cela n'a pas entraîné la même diminution du nombre de cas qu'en 2017 et nous rappelons donc maintenant au public comment cuire et manipuler de la viande crue.

 

Colin Sullivan, directeur opérationnel à la Food Standards Agency, a déclaré : « Nous conseillons de faire attention lors de la préparation de toutes les viandes, y compris l'agneau et le mouton, afin de réduire les risques de maladie par Salmonella typhimurium. Nous vous conseillons d’acheter des aliments normalement, mais de prendre des précautions lors de la conservation, la manipulation et la cuisson de la viande crue. »

 

« Les personnes devraient se laver les mains après avoir touché de la viande crue, éviter de contaminer d'autres aliments de la cuisine en la rangeant séparément dans le réfrigérateur, en utilisant des planches à découper et des couteaux différents, et veiller à ce que la viande, en particulier l'agneau tranché et haché, soit bien cuit. »

 

Nick Phin, directeur adjoint du Service national des infections au PHE, a déclaré : « La cause probable de l'augmentation du nombre de cette souche spécifique de Salmonella typhimurium est considérée comme étant de la viande ou une contamination croisée avec de la viande de mouton affectée. Les personnes peuvent être infectées par Salmonella typhimurium de différentes manières, par exemple en ne cuisant pas correctement leur viande, en ne se lavant pas bien les mains après avoir manipulé de la viande crue ou par contamination croisée avec d'autres aliments, des surfaces et des ustensiles dans la cuisine. »

 

 

Détails de l'épidémie

 

Avant juillet 2017, seuls 2 cas de cette souche (polymorphisme d'un nucléotide simple) avaient été détectés en Angleterre.

 

Entre juillet 2017 et novembre 2017, la première augmentation de cette souche a été observée avec 95 cas rapportés en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. Des mesures de maîtrise ont été mises en œuvre, entraînant une diminution du nombre de cas.

 

Le nombre de cas était faible entre décembre 2017 et juin 2018 (23 cas pendant cette période).

 

En juin 2018, le nombre de cas a encore augmenté et depuis juin 2018, 165 cas ont été rapportés.

 

_______________

 

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d'une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n'exerce plus aujourd'hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments. Désormais, je l'accueille avec plaisir.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ange et demon 30/10/2018 13:40

et si on cherchait du coté de l'abattage Halal?
la contamination bactérienne avec l'abattage halal a été déjà prouvée pour d'autres bactéries avec de la viande de boeuf!