Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Un agriculteur réagit : Paul Temple – Royaume-Uni

12 Juin 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM, #Agronomie

Un agriculteur réagit : Paul Temple – Royaume-Uni

 

Paul M. Temple*

 

 

 

Au début du mois de janvier de cette année, Paul Temple, membre du Global Farmer Network (réseau mondial des agriculteurs), a pris la parole à l'Oxford Farming Conference (OFC), le prestigieux événement annuel organisé à l'Université d'Oxford au Royaume-Uni. Vous vous souvenez peut-être que c'est dans le même événement que Mark Lynas a publiquement présenté ses excuses en 2013 pour son activisme anti-OGM :

 

« Je veux commencer par des excuses. Officiellement et publiquement, ici et dès le départ, je m'excuse d'avoir passé plusieurs années à dénigrer les cultures génétiquement modifiées (GM). Je suis également désolé d’avoir contribué à démarrer le mouvement anti-OGM dans le milieu des années 1990, et d’avoir donc contribué à diaboliser une option technologique importante pouvant être utilisée au profit de l'environnement. »

 

Lynas a parlé à nouveau cette année (le discours de 2018 disponible ici [ma note : traduction française ici – un discours remarquable], et le discours de 2013, ici) et il a ajouté une valeur incommensurable à la discussion sur la biotechnologie agricole. Il a également publié un nouveau livre intitulé « Seeds of Science: Why We Got It So Wrong on GMOs » (les semences de la science : pourquoi nous avons vraiment fait tout faux sur les OGM) de son point de vue, celui de quelqu'un qui a complètement changé d'opinion et abandonné son opposition initiale aux OGM.

 

Temple, en tant qu'agriculteur avec une expertise de première main, embraye sur cette discussion – littéralement à partir de zéro. Paul est fermier dans une société familiale qui exploite un peu plus de 300 hectares (environ 750 acres) ; il élève des bovins de boucherie et cultive des céréales, des oléagineux et du pois dans l'Est du Yorkshire. L'exploitation a pris part aux essais d'évaluation à l'échelle des champs au Royaume-Uni et fait partie du programme de gestion de haut niveau (Higher-Level Stewardship Scheme). Paul a été impliqué dans une liste impressionnante d'entités ; il a été vice-président du Syndicat National des Agriculteurs (NFU) et ancien président du groupe des céréales, des oléagineux et des protéagineux du COPA/COGECA à Bruxelles. Il a été l'un des fondateurs du European Biotech Forum. De 2013 à 2015, il a été membre du conseil d'administration du secteur AHDB (Agriculture & Horticulture Development Board) des céréales et protéagineux et membre du conseil d'administration du Centre National des Cultures Non Alimentaires. Il est actuellement membre principal du conseil d'administration de l'AHDB, préside le secteur des céréales et des oléagineux et a récemment pris la présidence de The Voluntary Initiative qui œuvre pour « promouvoir l'utilisation responsable des pesticides agricoles et horticoles ». Temple a beaucoup voyagé pour s'informer sur l'agriculture internationale et a été conférencier invité sur le « Brexit – L'agriculture britannique se lance dans le monde » au 93e Forum Annuel sur les Perspectives Agricoles du Ministère de l'Agriculture des États-Unis en 2017.

 

Mais revenons à l'Oxford Farming Conference de cette année... Temple a participé au panel sur le débat sur « Les oiseaux et les abeilles » et sur ce que pourraient être les politiques et les aspects pratiques du verdissement et de la biodiversité dans les années à venir. Voici une brève vidéo, d'environ 8 minutes, de ses remarques et des réactions lors de la discussion.

 

 

« Mon observation finale sur l'alimentation et les gens, et les médias et la façon dont cela est décrit. J'ai participé aux essais d'évaluation à grande échelle des cultures GM il y a de nombreuses années. J'ai appris autant sur les médias et les défis auxquels ils sont confrontés : produire une histoire qui est un drame, avec deux protagonistes diamétralement opposés. D'une certaine manière, l'éducation se perd dans ce drame. Et j'ai participé à un débat sur le terrain entre un scientifique, un producteur biologique local enthousiaste, un militant de Greenpeace et moi. Et nous avons parlé de certains aliments sur la table qui bénéficiaient du soja transgénique. Nous avons eu cette discussion habituelle sur le fait que cette nourriture allait nous tuer et détruire l'environnement et dans laquelle nous disions de simplement regarder la science. Les caméras ont commencé à pointer vers la table, et puis le producteur biologique et le militant de Greenpeace ont commencé à manger. Et je leur ai demandé pourquoi. Et ils ont dit une chose simple : "Parce que nous avons faim". Et c'est le défi auquel nous sommes confrontés. Nous gérons l'environnement, et nous acceptons cette responsabilité, mais si nous n'obtenons pas le bon résultat pour l'alimentation, nous ne pouvons pas réussir sur l'environnement. »

 

______________

 

* Paul M. Temple exploite 400 hectares de terres arables mixtes – céréales, légumes et 400 têtes de bétail sur pâturage. Il a participé aux essais d'évaluation d'OGM à la ferme (FSE) au Royaume-Uni.

 

Source : http://globalfarmernetwork.org/2018/05/a-farmer-reacts-paul-temple-united-kingdom/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
> L’autre conclusion de Ruffin est que le mal, le nœud du malaise agricole réside dans l’ouverture à tous les vents de la concurrence internationale. Qu’il s’agisse des pays du Nord ou du Sud, tous sont victimes d’une mécanique folle enclenchée dans les années 1970 par les économistes états-uniens, et jamais remise en cause depuis. <br /> A lire sur https://reporterre.net/Francois-Ruffin-et-les-agriculteurs-une-rencontre-tout-en-nuances
Répondre
N
Les liens cités pointent tous vers l'allocution de Lynas de 2013. Celle de 2018 est là :<br /> http://www.marklynas.org/2018/01/mark-lynas-speech-to-the-oxford-farming-conference-2018/
Répondre
S
Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire et pour le lien.<br />