Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La Suisse et la France, une histoire de rappels de fromages...

13 Juin 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Albert Amgar, #Alimentation, #Santé publique

La Suisse et la France, une histoire de rappels de fromages...

 

Albert Amgar*

 

 

Après plusieurs rappels précédents (1 et 2) qui avaient fait la promotion des fromages français avec quelques rappels à la clé sur le plan international, voici que nos amis suisses n'ont pas plus de chance avec des fromages français en ce moment.

 

Voici donc ce que rapporte l'OSAV, Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires :

 

 

Du coup, on a avec ces trois exemples la panoplie presque complète des pathogènes rencontrés dans des produits alimentaires...

 

Seul un fromage (Reblochon) sur les trois fromages cités a fait l'objet d'un communiqué d'information de la part des autorités sanitaires françaises.

 

Concernant le fromage de chèvre « Selles-sur-Cher », on apprend qu'« Environ 35 000 fromages [ont été] retirés des rayons. "La nouvelle République" explique ce lundi [11 juin -aa] que la Fromagerie d’Anjouin, dans l’Indre, a rappelé 7 lots d’environ 5 000 fromages Selles-sur-Cher en raison d’une "suspicion de présence de salmonelle"»

 

Ce rappel est lié à une alerte au RASFF de l'UE par l'Allemagne le 8 juin 2018, référence 2018.1589, pour la présence de salmonelles dans du fromage de chèvre de France.

 

En France, le site Oulah! signale ce rappel dès le 8 juin ici.

 

À ce jour, seule les autorités suisses (voir plus haut) ont publié un communiqué de rappel parmi les 11 pays concernés par la distribution de ce produit.

 

Cela étant, le communiqué de la Suisse a mis trois jours avant d'être publié, week-end oblige (?), même si le communiqué indique, selon la formule consacrée :

 

Suite à un contrôle interne effectué chez le fabricant français, des salmonelles ont été décelées dans le fromage « Selles-sur-Cher ». Le système européen d’alerte rapide pour les denrées alimentaires (RASFF) et le laboratoire cantonal de Zurich ont immédiatement informé l’OSAV.

 

On le voit, en Suisse comme en France, la rapidité de l'information n'est pas le point fort de nos autorités, on le savait, mais on le découvre très régulièrement...

 

______________

 

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d'une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n'exerce plus aujourd'hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments. Désormais, je l'accueille avec plaisir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Comme annoncé par avance dans le texte de l'article, les autorités françaises sont encore un peu plus en retard que leurs homologues suisses, voir le communiqué du 12 juin du ministère de l'agriculture, http://agriculture.gouv.fr/retrait-rappel-de-fromages-selles-sur-cher<br /> En fait, mieux vaut tard que jamais, on avance lentement mais on avance ...
Répondre