Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Décodons Les Décodeurs du Monde sur le glyphosate » sur Science & Pseudo-sciences

28 Juin 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Glyphosate (Roundup)

« Décodons Les Décodeurs du Monde sur le glyphosate » sur Science & Pseudo-sciences

 

Glané sur la toile 261

 

 

Nous ne sommes pas les seuls à nous étonner des « décodages » des Décodeurs du Monde (voir notamment la série « Ces drôles d'oiseaux du CNRS, du MNHN et du Monde Planète »*.

 

Sur Science & Pseudo-sciences, M. Hervé Le Bars a produit un long – nécessairement long – « Décodons Les Décodeurs du Monde sur le glyphosate ». C'est qu'il y en a à dire sur « Dangerosité, toxicité, utilité : le débat sur le glyphosate résumé en discussion pour/contre ».

 

Le décodage réalisé par M. Le Bars s'articule en 7 parties :

 

  1. Les Décodeurs présentent la controverse de manière trompeuse

  2. Les Décodeurs mélangent les études

  3. Les Décodeurs relaient une fable

  4. Les Décodeurs suggèrent un faux équilibre

  5. Les Décodeurs silencieux sur les « Portier Papers »

  6. Sur les aspects économiques aussi, Les Décodeurs informent à sens unique

  7. Information ou manipulation de l’opinion ?

 

Avouez que ça fait beaucoup... et c'est pertinent sur tous les points.

 

Voici, par exemple, sur le premier point :

 

« Les Décodeurs écrivent à propos du glyphosate : "Cet herbicide, commercialisé depuis 1974, est au cœur d’une controverse entre le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, qui dépend de l’OMS) qui l’a classé 'cancérogène probable' pour l’homme en 2015, et plusieurs autorités européennes..."

 

Contrairement à ce que laisse supposer cette présentation, la controverse ne concerne pas seulement le CIRC contre "plusieurs autorités européennes", mais le CIRC contre toutes les autorités sanitaires du monde ayant évalué le glyphosate, y compris le JMPR, un groupe d’experts administré conjointement par la FAO et l’OMS (Réunion mixte de la FAO et de l’OMS sur les résidus de pesticides). Le glyphosate étant utilisé dans 130 pays, la plupart des agences publiques de sécurité sanitaire du monde l’ont évalué depuis sa mise sur le marché en 1974. Ces agences ont unanimement rejeté l’existence d’un risque cancérogène du glyphosate compte tenu de son utilisation en tant qu’herbicide. [...] »

 

Quelle modération dans le sous-titre ! Était-ce simplement trompeur ou délibérément trompeur, donc délibérément faux, que d'opposer le CIRC à « plusieurs autorités européennes » ? Qu'importe, le décodage est là et mérite lecture, pas seulement parce qu'il s'agit d'un article sur le glyphosate, mais parce qu'il met en lumière une inquiétante dérive.

 

La conclusion est tout aussi modérée dans sa rédaction, mais la chose est dite :

 

« Information ou manipulation de l’opinion ?

 

Finalement, cette infographie des Décodeurs sur le glyphosate nous montre que la manipulation de l’opinion peut aussi s’inviter dans un média de référence, y compris dans le cadre d’une importante mission de vérification des faits. »

 

_____________

 

* On lira aussi avec grand intérêt sur Agriculture et Environnement « Polémique autour des oiseaux » et « La biodiversité de nos campagnes en question ».

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article