Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Il y a slime et slime…

6 Mai 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Albert Amgar, #Santé publique

Il y a slime et slime…

 

Albert Amgar*

 

 

Un communiqué de presse du 4 mai de l’Anses et de la DGCCRF rapporte « Le Slime, une pâte très prisée mais pas sans risque ».

 

L’Anses et la DGCCRF alertent les consommateurs sur les risques liés à la fabrication et à la manipulation du Slime. Le Slime, une pâte à malaxer gluante et élastique, est actuellement très prisé des enfants et adolescents. Il se trouve dans le commerce sous forme prête à l’emploi ou en kits. Le Slime peut également être fabriqué à la maison, pour en faire varier l’aspect et la texture (couleur, paillettes…). Les tutoriels de fabrication de Slime se multiplient sur Internet et de nombreuses recettes sont proposées, à base de constituants comme la colle à papier et la lessive. Plusieurs cas d’atteintes cutanées en lien avec la fabrication et la manipulation de Slime « maison » ont été rapportés à l’Anses, par les Centres antipoison, le réseau de vigilance en dermato-allergologie Revidal-Gerda et le réseau AllergOS. Dans ce contexte, l’Anses et la DGCCRF attirent l’attention sur les risques liés au contact avec des produits toxiques, détournés de leur usage, lors de la fabrication puis de la manipulation de Slime « maison ». Concernant les coffrets vendus en magasins de jouets, elles appellent par ailleurs les utilisateurs au respect des précautions d’emploi des kits.

 

Vous lirez la suite du communiqué si vous êtes intéressé…

 

Cela étant, à ma connaissance, c’est la première fois que l’évaluateur du risque (Anses) et le gestionnaire du risque (DGCCRF) s’associent pour publier un tel communiqué.

 

Un avis de rappel a bien été publié le 16 avril 2018 de pâte slime de marques Kim’play et Mom Fun, mais cela ne suffit pas car comme le rappelle le communiqué précité,

 

Le Slime est un loisir créatif très populaire chez les enfants et adolescents, qui apprennent à le fabriquer eux-mêmes à partir de recettes à base de constituants très différents trouvées via des tutoriels sur Internet. 

 

Là s’arrêtera la recommandation de l’Anses et de la DGCCRF… et ne cherchez pas d’information sur les sites du ministère de la santé ou de ses satellites, on est aux abonnés absents…

 

J’avoue n’avoir jamais tenté de fabriquer du slime mais j’ai déjà, comme tout un chacun été confronté aux dégâts du slime, oui mais du vrai slime, celui formé par des micro-organismes … bactéries, champignons, levures…

 

Ainsi pour ce site universitaire,

 

Le glycocalyx est un feutrage de fibres polysaccharidiques (exopolymère) présent à la surface des bactéries dans leur milieu naturel. Chez certaines espèces bactériennes des quantités importantes de glycocalyx sont synthétisées (cas de Pseudomonas aeruginosa ou de Streptococcus mutans) et engluent les cellules bactériennes. Le glycocalyx est alors appelé « slime ».

 

La production de glycocalyx favorise l'adhésion de la bactérie, par exemple aux matériaux étrangers (prothèse...). Celui qui est produit par Streptococcus mutans est responsable de la formation de la plaque dentaire, indirectement responsable des caries.

 

Ça y est, vous voyez ce peut être l’« autre » slime…

 

Quelques photos ci-dessous pour mieux vous éclairer sur le slime… peut-être présent dans votre salle de bains… bref dans votre vie quotidienne…

 

 

Le problème rencontré est que même après nettoyage méticuleux le slime revient…

 

Dans ce contexte, on lira avec intérêt, Le slime qui sourit !

 

______________

 

* Albert Amgar a été pendant 21 ans le dirigeant d'une entreprise de services aux entreprises alimentaires ; il n'exerce plus aujourd'hui, car retraité. Au travers de son blog il nous a livré des informations dans le domaine de l’hygiène et de la sécurité des aliments. Désormais, je l'accueille avec plaisir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
On lira sur le sujet du slime et de la vigilance des produits chimiques, "Slime : évitez le « fait maison » !", bon très article paru dans le bulletin des vigilances de l'Anses, Vigil'Anses - n°6 du 31 octobre 2018, https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/VigilansesN6_Slime_0.pdf
Répondre