Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Le goût des pesticides dans le vin » ? selon l'œnologue André Fuster, c'est « PestiCid : une tragi-comédie »

9 Mars 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Pesticides, #Recension, #Gilles-Éric Séralini, #Activisme

« Le goût des pesticides dans le vin » ? selon l'œnologue André Fuster, c'est « PestiCid : une tragi-comédie »

 

Glané sur la toile 235

 

 

 

Je découvre le blog Vitinéraires et voilà que dans son « Les ravages de l'alcool ... », l'auteur annonce qu'il tire le rideau. Enfin, peut-être pas ;

 

« J'arrête ce blog qui va, comme son animal totémique, la marmotte, entrer dans une profonde hibernation dont je doute - sans pouvoir en être totalement sûr - qu'il sorte un jour. »

 

Dommage, car il avait des articles intéressants en chantier.

 

En tout cas, M. Fuster aura pu nous gratifier d'un « PestiCid : une tragi comédie ». C'est une recension – par un œnologue féru par ailleurs de littérature – de « Le goût des pesticides dans le vin » de MM. Jérôme Douzelet et Gilles-Éric Séralini.

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que, s'il nous instruit, les auteurs dégustent...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Andre Fuster 10/03/2018 11:24

Merci de ce billet qui sera probablement l’epitaphe de mon blog.
Je vous remercie d’autant plus que je vous lis de longue date, trop irrégulièrement mais avec un plaisir sans cesse renouvelé.

Je tiens cependant à rectifier une légère erreur : mon truc a moi ce n’est pas vraiment la littérature, mais plutôt la musique.
La musique baroque.
J’avoue une faiblesse coupable pour Vivaldi et Purcell.
Mais rien au dessus de Bach (jean-Seb) dont l'étendue de l’oeuvre peut rendre bien des services. Surtout quand on en vient aux fondements de la biodynamie.
La preuve :

http://vitineraires.blogspot.com/2017/03/ich-hage-genug.html

Seppi 29/03/2018 14:01

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Mais je n'aime pas la perspective d'avoir écrit une épitaphe. Les blogs rationalistes sont si peu nombreux...