Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Une question de centimètres dans l'agriculture, la vie – et le football américain

5 Février 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Une question de centimètres dans l'agriculture, la vie – et le football américain
 

Andrew Osmond*

 

 

 

Vous êtes-vous déjà demandé ce que les entraîneurs de football américain de la NFL disent à leurs joueurs lors d'un gros match ? C'est le défi pour Bill Belichick des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et de Doug Pederson des Eagles de Philadelphie, les hommes dont les équipes se rencontreront ce dimanche au Super Bowl [4 février 2018 – les Eagles ont gagné 41 – 33].

 

Peut-être qu'ils se tourneront vers les mots d'un homologue fictif. Dans le film « L'Enfer du dimanche » (Any Given Sunday) de 1999, l'entraîneur vétéran Tony D'Amato [Al Pacino] a prononcé l'un des plus grands discours sportifs inspirants.

 

Pacino défie son équipe de gagner le jeu « centimètre par centimètre, jeu par jeu ».

 

Ceci est un discours de football, dans un vestiaire, à la mi-temps. Pour moi, c'est aussi un discours sur l'agriculture. Et la vie.

 

Écoutez-moi s'il vous plaît sur ce sujet et laissez-moi vous expliquer, l'idée n'est pas aussi étrange que cela puisse paraître.

 

Le personnage de Pacino commence par appeler la partie « la plus grande bataille de nos vies professionnelles ». Puis il exprime une pensée presque philosophique : « Vous découvrez que la vie est ce jeu de centimètres. »

 

C'est la même chose pour l'agriculture.

 

Je cultive environ 600 hectares dans le sud de l'Angleterre, avec diverses productions : blé, orge, graminées, oléagineux (colza), pois et haricots. Ils deviennent de tout : du pain, des biscuits et des aliments pour animaux, de la bière et du whisky, des huiles de cuisson et de la nourriture pour oiseaux ! Nous avons aussi des moutons sur nos terres, de l'herbe et des cultures de couverture.

 

Si gagner et perdre dans le football se résument à ce qui se passe « centimètre par centimètre, jeu par jeu », alors le succès et l'échec dans l'agriculture se résument à ce qui se passe « centimètre par centimètre, récolte par récolte » – et aussi « rang par rang », « champ par champ » et « saison par saison ».

 

Retour à Pacino : « Dans le jeu – que ce soit la vie ou le football –, la marge d'erreur est si faible. Je veux dire, un demi-pas trop tard ou trop tôt, et vous ne réussissez pas tout à fait. Une demi-seconde trop tard ou trop tôt, et vous n'attrapez pas le ballon tout à fait. Les centimètres dont nous avons besoin sont partout autour de nous. »

 

C'est aussi vrai dans l'agriculture!

 

Aujourd'hui, nous vivons dans une ère d'agriculture de précision, ce qui signifie que nous pouvons tout mesurer. C'est un slogan utilisé dans toutes les entreprises prospères – y compris l'agriculture : « Si vous pouvez le mesurer, vous pouvez le gérer.» Nous conduisons des tracteurs qui dépendent des satellites GPS et utilisons des logiciels qui surveillent nos fermes et tous leurs centimètres. Parfois ces centimètres sont réels... d'autres fois, métaphoriques.

 

Au printemps, nous devons attendre le bon moment pour semer. Si nous plantons trop tôt, nos cultures mourront dans le froid. Si nous sommes trop en retard, elles ne prospéreront pas. En cours de campagne, nous devons apporter les quantités exactes d'engrais, d'herbicides et de pesticides. Nous nous inquiétons des niveaux d'humidité, des vagues de chaleur et des vents violents. À la récolte, nous sommes debout ou nous tombons en fonction de notre rendement.

 

Les centimètres sont tout, et partout.

 

Plus de Pacino: « Dans cette équipe, nous nous battons pour ce centimètre. Dans cette équipe ... nous nous accrochons avec nos ongles pour ce centimètre. Parce que nous savons que, quand nous additionnerons tous ces centimètres, cela fera la différence entre gagner et perdre, entre vivre et mourir. »

 

Chaque fois que j'entends ce discours, ça me stimule. Pas seulement au sujet du football et de l'agriculture. C'est aussi à propos de la vie.

 

Le regretté Chuck Noll, le légendaire entraîneur des Steelers de Pittsburgh, l'a exprimé ainsi : « Si vous voulez gagner, faites mieux que quiconque, jour après jour, les choses ordinaires. »

 

Tout tourne autour des centimètres.

 

Je suis peut-être agriculteur au Royaume-Uni, mais je suis impatient de voir le Super Bowl des États-Unis – même si le coup d'envoi aura lieu pour nous au milieu de la nuit.

 

Le football américain n'est pas encore un sport majeur au Royaume-Uni, même si plusieurs matchs de la NFL ont été joués à Londres devant de grands publics, à guichets fermés. Je suis fan depuis des années et je me souviens de l'âge d'or des Bears de Chicago et de leur ligne défensive, ainsi que des attaques foudroyantes des Cowboys de Dallas et des 49ers de San Francisco.

 

J'aime regarder la vitesse et les talents de ces incroyables athlètes, ainsi que les mesures et les statistiques utilisées par les entraîneurs – et je préfère cela au jeu que les Américains appellent « soccer ».

 

Dimanche, cet agriculteur anglais encouragera les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Je suis impressionné par le long parcours d'excellence de l'équipe, sur plusieurs saisons. Quel que soit le score final, le résultat ne sera probablement formé que par quelques centimètres sur une poignée de jeux.

 

La même chose sera vraie pour moi lundi matin, quand je commencerai un autre jour et que je me préparerai pour une autre année en tant qu'agriculteur qui gagnera ou perdra, centimètre par centimètre.

 

Comme Pacino qui termine son discours à ses joueurs : « Maintenant, qu'est-ce que vous allez faire...? » Aujourd'hui, on peut dire la même chose à nous en tant qu'agriculteurs...

 

_____________

 

 

Andrew s'est spécialisé dans les prairies artificielles et l'orge de brasserie. Il cultive plus de 700 hectares de graminées pour la semence et une grande surface d'orge de brasserie de printemps. Sa ferme est un mélange de terres en propriété, louées et sous contrat, en fonction de la demande du marché en travaux à façon.

 

 

Source : http://globalfarmernetwork.org/2018/02/inches-farming-life-football/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article