Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

FranceTVInfo : encore une histoire d'eau et de pesticides débile

23 Février 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

FranceTVInfo : encore une histoire d'eau et de pesticides débile

 

 

On se lâchera à cette occasion : plus con, tu meurs !

 

Dans « Yonne : un village privé d'eau potable à cause des pesticides », FranceTVInfo annonce que « France 3 s'est rendue dans l'Yonne où une petite commune se retrouve sans eau potable » et nous propose des « Explications ».

 

 

Le journaliste interroge évidemment un habitant et prend ses paroles pour argent comptant :

 

« "C'est très difficile surtout d'empêcher les enfants de boire de l'eau du robinet. Et rien que les douches, je trouve ça galère parce que non seulement l'eau n'est pas potable, mais en plus il y a des périodes où elle est marron", note une habitante. L'eau est contaminée par un pesticide utilisé par les agriculteurs locaux. Il faudrait la filtrer, mais la commune de 650 habitants n'en a pas les moyens. »

 

L'eau est marron... c'est la faute à un pesticide... C'est ça l'« information » !

 

On pourra me rétorquer que je suis de mauvaise foi, qu'aucun lien de ce genre n'a été fait dans ce paragraphe.

 

Oui, mais il y a des moyens simples de vérifier. On peut s'adresser à quelqu'un qui connaît le dossier plutôt que quelqu'un qu'on a rencontré dans la rue ou qui a pris l'initiative de proposer sa propre version des faits.

 

On peut aussi aller sur le site spécialisé du Ministère des Solidarités et de la Santé sur la qualité de l'eau distribuée et vérifier pour la commune d'Étais-la-Sauvin.

 

 

 

 

Ou encore sur celui de Que Choisir.

 

 

Verdict : pas de problème de pesticides !

 

Correction du 28 mars 2018

 

Un lecteur attentif a pointé mon nez vers la capture d'écran du Ministère de la Santé : "L'interdiction de consommer l'eau à cause des pesticides est maint enue (sic)".

 

Je m'étais limité à la lecture de la ligne "conformité physico-chimique"... Pan sur les doigts.

 

Du coup, j'ai vérifié les bulletins antérieurs. Celui du 7 décembre 2017 donne une conformité physico-chimique négative -- et pourtant une évaluation positive pour le respect des références de qualité. C'est à ne rien y comprendre...

 

Il y a aussi une très longue liste de substances recherchées. La très grande majorité se situent en-dessous de la limite de quantification. Le total des pesticides est de 0,955 µg/L. Le double en gros de la norme de qualité. En cause, essentiellement : métazachlore et quimerac.

 

Lors de l'analyse du 16 octobre 2017, l'eau était conforme pour le prélèvement de 10h51, impropre à la consommation pour les femmes enceintes et les nourrissons pour les prélèvements de 10h31 et 11h10...

 

Pour celui du même jour, mais de 10h46, il est noté : "La teneur en ESA METAZACHLORE et en Dimethachlore CGA dépasse la limit e (sic) de qualité fixée à 0,1 µg/l par molécule." Le premier est dosé à 0,537 µg/L. Le second est inconnu au bataillon, mais il y a un CGA 3698730 à 259 µg/L. Aucune interdiction de consommation sur cette page...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Astre Noir 24/02/2018 06:46

D'accord pour souligner la contradiction...
En revanche, on peut prévoir du lourd dans pas longtemps :
https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-27-fevrier-2018_2620746.html

Seppi 28/03/2018 18:05

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Ce fut du lourd, en effet.

Gart 24/02/2018 16:07

Ouh là en effet... Ça va probablement essayer de "valider" l'ignominie du cash investigation par un bis répétita et plus si affinités... En plein salon de l'agriculture.. comme par hasard !

Cultilandes 23/02/2018 19:58

Il semble qu'il y a contradiction entre les deux captures d'écran, ministère et Que choisir !

Seppi 28/03/2018 18:03

Bonjour,

Merci pour votre commentaire et votre lecture attentive.

J'ai produit une correction.

Gart 23/02/2018 21:29

Oui enfin entre une information du service officiel de qualité des eaux et une infographie d'un magazine ...

Gart 23/02/2018 19:38

Bonjour,

Peut-être les normes sont-elles très strictes, mais il n'empêche que sur ce coup là, et je cite votre propre capture d'ecran du site qualité du ministère : "l'interdiction de consommer l'eau en raison des pesticides doit être maintenue".

Si j'aime beaucoup votre regard critique et sourcé en temps normal, ici c'est plus que limite de conclure "pas de problème de pesticides"..

Bien cordialement

Seppi 28/03/2018 18:09

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

C'est aussi la lecture des bulletins successifs qui est incohérente.

Seppi 28/03/2018 18:02

Bonjour,

Merci pour votre commentaire et votre lecture attentive.

J'ai produit une correction.

fm06 24/02/2018 20:36

Le doc du ministère est incohérent. La turbidité est causé par des impuretés (terre et débris végétaux) et en aucun cas par des pesticides.