Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Huit mythes sur l'élevage laitier

1 Décembre 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Huit mythes sur l'élevage laitier

 

Michelle Miller*

 

 

 

 

Dans un monde où la personne moyenne est éloignée de six générations de la façon dont sa nourriture est produite, il peut être parfois difficile de distinguer les faits de la fiction sur internet. Combien de personnes vivant dans les zones urbaines ont visité des fermes laitières ou connaissent un vrai agriculteur ? Pas beaucoup, malheureusement.

 

Il est vraiment important de parler aux vrais producteurs laitiers pour obtenir les faits réels sur l'élevage laitier, comme on parle de sa voiture avec un mécanicien ou de ses dents avec son dentiste. La réalité est que le sensationnalisme des médias se vend, que les entreprises agroalimentaires envoient des messages de marketing trompeurs pour gagner des parts de marché et que les extrémistes des droits des animaux veulent effrayer les gens sur des produits laitiers parfaitement sains afin d'obtenir des dons et d'inciter les gens à abandonner les produits laitiers et devenir végans. Cela conduit à une tornade de non-sens sur Internet.

 

 

 

 

Voici les huit principaux mythes, déboulonnés avec les faits réels:

 

  1. Le lait biologique est meilleur pour nous et pour les vaches. Slogan de marketing ! Tous les producteurs laitiers se soucient de leurs vaches, c'est leur moyen de subsistance après tout. Vous pouvez être sûrs que les vaches sont traitées avec le plus grand soin étant donné que les vaches heureuses et en pleine santé produisent le plus de lait, ce qui est dans le meilleur intérêt des agriculteurs. Peu importe que le lait soit ou non bio, les qualités nutritionnelles sont équivalentes. Continuez à lire pour en savoir plus.

 

  1. Les vaches sont bourrées d'hormones. Les hormones de croissance ne sont pas utilisées chez les vaches laitières, car elles sont utilisées pour le lait, pas pour la viande. Pas besoin d'engraisser une vache qui ne va pas à l'abattoir. La BST est une hormone que les vaches sécrètent naturellement et qui les aide à produire du lait ; la BSTr (recombinante) est un stimulant synthétique mais elle n'est actuellement utilisée que sur environ 10 pour cent des vaches laitières [aux États-Unis]. Il n'y a pas de différence nutritionnelle entre les vaches qui ont ou n'ont pas été traitées avec la BSTr et tout ce que nous mangeons contient naturellement une quantité d'hormones qui est sans danger.

 

  1. Les vaches sont bourrées d'antibiotiques. Depuis le 1er janvier de cette année, une grande majorité d'antibiotiques ne sont plus autorisés dans l'élevage à moins que ce soit médicalement nécessaire, auquel cas vous avez besoin d'une prescription de vétérinaire. Tout comme avec votre propre famille, il serait cruel de ne pas traiter un animal malade. Mais si une vache est traitée avec des médicaments, tout son lait est jeté jusqu'à ce que le médicament aura été éliminé de son corps, ce qui signifie que tout le lait et les produits laitiers sont exempts d'antibiotiques. Le lait est testé plusieurs fois avant d'arriver à nos tables pour garantir cela.

 

  1. Le lait GM. Peu importe ce qu'on donne aux vaches, cela ne rend pas le lait « OGM » ou non. Il n'y a pas de différence nutritionnelle entre les aliments GM et non GM et dire que vous obtenez du lait OGM en alimentant les vaches avec des OGM, c'est comme si vous obteniez du lait au chocolat en donnant du chocolat aux vaches ! Ce n'est pas comme ça que ça marche et, encore une fois, c'est juste un slogan de marketing de la part des sociétés agroalimentaires qui faire plus de profit et à gagner des parts de marché.

 

  1. Il y a du pus ou du sang dans le lait. Que dites-vous maintenant ? Absolument pas ! Le lait est testé à de nombreuses reprises pour la qualité, la pureté, les antibiotiques, etc. Le nombre de cellules somatiques est le nombre total de globules blancs par millilitre de lait qui permet aux agriculteurs de suivre la santé de la vache. Le sang et le « pus » ne peuvent pas finir dans le lait.

 

  1. Les vaches sont forcées et violées dans des usines à lait cruelles. Pouah ! Ces mythes sont perpétués par les extrémistes des droits des animaux comme PETA, HSUS, Mercy for Animals, etc. Leur but est d'amener les gens à abandonner les produits laitiers et de demander des dons, ce qui signifie qu'ils feront tout pour susciter des manchettes surdimensionnées pour faire avancer leur agenda. Demandez à n'importe quel agriculteur, il n'y a pas de « ferme-usine » cruelle et 97 pour cent des fermes sont familiales. L'insémination artificielle est aujourd'hui très populaire dans les élevages laitiers pour l'efficacité et pour la sécurité des travailleurs, mais elle n'est nullement cruelle pour la vache.

 

  1. Les veaux mâles sont immédiatement séparés de leurs mères et tués. Ce mythe est une pure propagande, présentée une fois de plus par les extrémistes des droits des animaux et du « Go Vegan ». La réalité est que les vaches produisent beaucoup plus de lait que ce que peuvent consommer leurs veaux et beaucoup d'élevages modernes sont à stabulation libre ; les vaches vont se faire traire à leur guise. Une fois que les veaux sont à l'aise, qu'ils ont été séchés par la mère et qu'ils ont reçu suffisamment de colostrum, ils sont placés dans d'autres cases où leur santé et leur sécurité sont assurées en priorité et où ils peuvent être surveillés de près. Puisque les veaux mâles ne sont pas utilisés pour le lait, ils finiront par devenir du bœuf, comme pour n'importe quelle autre race de bétail.

 

  1. Les produits laitiers causent des problèmes de santé. Il est vrai que les produits laitiers sont l'une des sources d'allergies et de sensibilités alimentaires les plus courantes, avec les allergies aux arachides. Pourtant, moins de 1 pour cent de la population est intolérante au lactose et les produits laitiers sont une source de nutriments, de vitamines et de minéraux de grande qualité. Les produits laitiers sont riches en calcium, protéines, glucides, phosphore, potassium, riboflavine, niacine, vitamines A, D et B12, pour n'en nommer que quelques-uns.

 

Une majorité de gens rationnels se rendraient compte que ces mythes qui succombent à l'exagération ne sont que cela : des mythes. Le bon sens dirait que les producteurs laitiers sont de vraies gens qui consomment leurs propres produits et que plus les agriculteurs traitent bien leurs vaches, mieux les vaches les traitent ! La prochaine fois que vous entendrez un mythe ou que vous aurez une question sur l'élevage laitier, assurez-vous de visiter une ferme laitière ou de traquer un agriculteur pour obtenir les faits réels.

 

_____________

 

* Michelle Miller, Farm Babe (@thefarmbabe), élève des moutons et des bovins de boucherie, tout en aidant son compagnon sur 800 hectares de cultures dans le nord-est de l'Iowa. Elle est une « agvocate » passionnée et croit qu'il est important de combler le fossé entre les agriculteurs et les consommateurs. En plus d'alimenter son blog, www.facebook.com/IowaFarmBabe, elle fait des piges et donne des conférences.

 

Source : https://www.agdaily.com/features/farm-babe-top-8-myths-about-dairy-farming-debunked/

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Excellent article. J'aime beaucoup le passage sur le lait au chocolat :-D
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour le commentaire flatteur. J'en suis d'autant plus flatté que je ne suis que le traducteur.