Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glyphosate : le député européen Patrick Le Hyaric censure les commentaires

28 Novembre 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Glyphosate (Roundup), #Politique

Glyphosate : le député européen Patrick Le Hyaric censure les commentaires

 

Correction de 18 heures: Faux !  avec toutes mes excuses à M. Le Hyaric

 

 

 

 

Déjouant les pronostics, les États membres de l'Union Européenne ont voté le 27 novembre 2017, ric-rac en termes de majorité de la population, le renouvellement de l'autorisation du glyphosate pour cinq ans. Mais l'affaire ne se termine pas là, bien au contraire. Les manœuvres vont continuer, surtout en France où le Président de la République vient d'annoncer une sortie du glyphosate dans les trois ans, et le cirque va recommencer à Bruxelles d'ici 2022.

 

J'avais des articles en attente. Ils ont perdu un peu de l'actualité, mais ne sont pas totalement obsolètes. En voici un.

 

 

J'ai eu l'audace, un jour de poster un commentaire sur le site politique du député européen Patrick Le Hyaric, par ailleurs directeur du groupe L'Humanité.

 

Moyennant quoi, M. Le Hyaric m'a inscrit sur sa liste de distribution. Ce en quoi je lui suis très reconnaissant car c'est une source d'informations précieuse sur un groupe politique du Parlement Européen, le Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique, dont la communication institutionnelle est un peu pauvrette.

 

Et j'ai eu l'audace de répondre à son compte rendu de la session plénière du 22 au 26 octobre 2017. Bien sûr, sur le glyphosate. Mon commentaire :

 

« Non, le glyphosate n'a pas été "classé comme substance cancérigène", mais comme "cancérigène probable" – comme par exemple la viande rouge, les émissions des fritures à haute température, la combustion du bois en intérieur, particulièrement dans les cheminées, le métier de coiffeur et le travail posté... et aussi l'eau chaude (dans les boissons).

 

Non, ce n'est pas l'OMS qui a classé ainsi le glyphosate, mais le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). L'OMS, de concert avec la FAO a conclu que le glyphosate n'est pas cancérigène lorsqu'il est ingéré (dans les conditions normales d'emploi). Il ne l'est pas non plus pour les applicateurs selon l'étude de cohorte américaine AHS.

 

Et si vous suiviez l'ensemble de l'actualité, et pas seulement ce qui est martelé par un journal qui se veut de référence mais est devenu propagandiste, vous sauriez que la décision du CIRC est le fruit de véritables malversations.

 

Entre l'Humanité de M. Le Hyaric et l'Humanité de M. Le Puill, je préfère le second. »

 

Le commentaire a été affiché pendant quelque temps. Puis il a été supprimé... Les politiciens doivent toujours avoir raison, même quand ils ont tort...

L'assistante de M.Le Hyaric me signale en réponse à cet article qu'il est toujours disponible en cliquant sur le pavé idoine. Je l'en remercie vivement.

Mais cela ne règle pas le problème de fond.

Mais M. Le Hyaric est capable d'évoluer. Dans sa nouvelle livraison, « Glyphosate : l’opinion des peuples peut être entendue », il écrit :

 

« Autrement dit il n’y a pas d’adhésion dans l’Union européenne pour autoriser la poursuite de la fabrication et la vente du Glyphosate jugé comme "cancérigène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer. »

 

Encore un effort, M. Le Hyaric – ou peut-être une petite leçon de M. Le Puill – et vous comprendrez que vous avez été mené en bateau. Et que votre fibre anticapitaliste qui s'exprime par la détestation de Monsanto vous amène à servir la soupe à une véritable engeance du capitalisme états-unien, les cabinets d'avocats charognards.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

delacosta 30/11/2017 15:29

bonjour:l'état membre,de l'u e,à choisi de renouveler la licence du glyphosates pour 5 ANS;comment peuvent ils accepter ce choix,en sachant trés bien que c'est un poison pour l'homme!!!!!!!:qu'ils cause des cancers,empoisonne la terre,l'eau,l'air,la santé de nos enfants en grand danger,ces états qui négligent notre santé,en choisissant la vente de ce grand poison,est ce possible!!!!:oui ne compte que la production;écrasant tout sur son passage,nous sommes perdu,c'est ça VIVRE,bouffer du poison:

Seppi 09/12/2017 18:59

Bonjour,

Merci pour votre commentaire (si, si).

Vous devriez regarder autour de vous et essayer d'identifier ces catastrophes que vous décrivez. Ou commencer par vous demander si, vraiment, 18 États membres sont à ce point irresponsables.

Vous pouvez aussi vous demander comment un produit aussi dangereux (selon la mouvance anti) a pu être en vente libre pendant des décennies, y compris dans des magasins vendant de l'alimentation.