Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glyphosate et manifestation aux Champs-Élysées : erreur de com'

22 Septembre 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Glyphosate (Roundup)

Glyphosate et manifestation aux Champs-Élysées : erreur de com'

 

 

 

Ce matin, vendredi 22 septembre 2017 : des agriculteurs manifestent aux Champs-Élysées. L'objectif n'est pas très clair car il mélange les difficultés économiques et l'interdiction, redoutée, du glyphosate.

 

« Les agriculteurs sont sur la paille » était sans nul doute une bonne idée. Mais le problème du glyphosate a été abordé à notre sens de manière catastrophique.

 

Qu'en a retenu le Monde, par exemple, en chapô du copier-coller d'une dépêche de l'AFP, « Des agriculteurs bloquent l’accès aux Champs-Elysées pour dénoncer l’interdiction prochaine du glyphosate » (oui, oui, on copie-colle aussi au Monde...) :

 

« Ils protestent contre la possibilité d’importer des produits agricoles traités avec du glyphosate, alors même que la FNSEA craint que de tels herbicides ne soient interdits en France. »

 

 

Le Monde n'a pas trouvé une meilleure illustration... Pitoyable !

 

 

C'est un extrait de la dépêche. Certes, l'envoyé de l'AFP n'a pas fait beaucoup d'efforts pour saisir l'information : un paragraphe sur le « quoi », le paragraphe précité sur une sorte de « pourquoi », et une citation pour bien faire savoir que, oui, il s'était bien levé aux aurores :

 

« "Comment on peut vouloir vendre du rêve aux Français sur une alimentation saine, alors qu’on nous enlève nos moyens de production ?", a affirmé Frédéric Arnoult, président de Jeunes Agriculteurs d’Ile-de-France. »

 

Citation vite détournée... Comment ? Ces agriculteurs ont l'audace de proposer implicitement une alimentation saine... avec un poison dont ils ont l'audace de revendiquer le maintien ?

 

 

 

 

Une autre chose a frappé le journaliste :

 

« La manifestation rassemblait des voitures qui bloquaient la circulation aux alentours du rond-point des Champs-Elysées, près de l’Elysée. "Soja argentin : OGM", était-il notamment écrit sur un conteneur placé à l’entrée de l’avenue. »

 

 

Visiblement, le véritable message de la manifestation n'est pas passé.

 

 

Soja argentin (ou du reste brésilien ou états-unien) = danger (illustré ici par la tête de mort) dans l'esprit des gens (bien manipulés) et le danger c'est... le glyphosate. En outre, le soja argentin (ou du reste...) GM est un moyen de production indispensable pour les éleveurs (sauf à payer le surcoût du non-GM). Difficile de faire pire.

 

On peut aussi s'interroger sur le « Macron tue (les agriculteurs) ». En l'occurrence, le point de friction se situe plutôt du côté de l'Hôtel de Roquelaure.

 

La manifestation aura au moins eu le mérite de faire bouger les lignes. Les manifestants ont reçu la visite de Nicolas Hulot, dont on louera ici la réactivité, et une délégation de responsables syndicaux a été reçue brièvement à l’Elysée.

 

Conclusion de 20 Minutes :

 

« La promesse de se revoir très vite a été actée "mais pour l’instant chacun campe sur ses positions", a noté la délégation reçue à l’Elysée ce vendredi matin. David Greffin a tout de même laissé entendre que "le gouvernement n’est pas si uni et indivisible sur ce dossier" : "On nous a fait comprendre ce matin qu’il y a d’un côté le ministère de l’Environnement [contre le renouvellement du glyphosate] et l’Elysée, visiblement plus ouvert sur le sujet.»

 

En fait, M. Hulot n'a pas été dans le refus borné... on attend la réaction outrée de M. François V.


 

 

Nous formons le vœu que les discussions à venir porteront sur les vrais enjeux de l'agriculture et de la production alimentaire.

 

 

 

 

Pour rappel : seul le CIRC a trouvé à redire au glyphosate, et nous savons que son classement en « cancérogène probable » est le fruit d'une manipulation.

 

 

Un petit bonus : on peut sans doute tomber encore plus bas dans la démagogie...

 

...sans oublier celui-ci...

 

Ni celui-là ! Hep ! Ça fait 40 ans qu'on l'utilise !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
J'ai trouvé la com des agriculteurs un peu confuse, mais ils ont tout de même réussi à se faire entendre (au moins des médias) et à mettre le gouvernement devant ses contradictions: interdire le glyphosate en France cela augmente mécaniquement les coûts de production et donc cela tue la compétitivité des agriculteurs.
Répondre
S
Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire.<br /> <br /> Je viens d'écouter. Il dit quand même de belles et affligeantes conneries. Et c'est affligeant pour son institution.
S
Bonjour,<br /> <br /> Merci pour votre commentaire qui rejoint bien mon opinion.<br /> <br /> Cela dit, l'Immonde de Foucart et Horel a fait fort et, au bout du compte, j'ai encore des craintes.
F
Et je décerne un point d'encouragement à France Culture qui a abordé le sujet, certes de manière très superficielle, mais plutôt équilibrée dans sa matinale.<br /> https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/interdiction-du-glyphosate-pourquoi-attendre