Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Dix OGM étonnants que vous devez connaître

6 Septembre 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

Dix OGM étonnants que vous devez connaître

 

Carol Curchoe*

 

 

 

 

La plupart des gens ne connaissent que trois types d'« OGM » : de maïs, de soja et de betteraves (en général, ils peuvent même citer la résistance au glyphosate ou le trait Bt). Il y a pourtant des dizaines d'OGM et ils sont utilisés pour la santé humaine, le bien-être animal et la protection de l'environnement depuis plus de 30 ans. Voici des OGM dont vous n'avez jamais entendu parler, ou dont vous n'avez même pas réalisé pourquoi ils ont été créés !

 

 

1) Fromage – Vous mangez du fromage ? Qui ne le fait pas ? Il était une fois une filière du veau qui était prospère, et nous utilisions la présure de l'estomac de veau (des enzymes qui coagulent le lait en caillé) pour fabriquer du fromage. Mais à mesure que notre préoccupation pour le bien-être animal a augmenté, et que notre consommation de veau a diminué, nous avons dû trouver une autre source d'enzymes fromagères. Nous utilisons maintenant la chymosine issue du génie génétique pour protéger le bien-être des veaux et avoir un approvisionnement économique et pratiquement illimité d'enzymes, à l'origine de plus de 90 pour cent du fromage consommé aujourd'hui.

 

[Ma note : En France, la chymosine recombinante n’est pas autorisée pour la fabrication des fromages AOC et bio.]

 

 

2) Insuline – Pendant les 60 ans qui ont suivi la découverte que l'insuline injectée pouvait traiter le diabète, les diabétiques dépendaient de l'insuline purifiée à partir d'animaux, principalement de bovins et de porcs. L'insuline animale fonctionne bien dans l'ensemble, mais ne correspond pas exactement à l'hormone humaine, et cela provoque parfois des effets indésirables tels que des éruptions cutanées. En 1978, l'insuline est devenue la première protéine humaine fabriquée par voie biotechnologique. Aujourd'hui, toute l'insuline à usage humain est fabriquée à partir de bactéries GM.

 

 

3) Vaccins – Des vaccins qui préservent indiscutablement des vies sont produits dans des œufs de poules, des lignées cellulaires humaines ou des bactéries, tous génétiquement modifiés pour produire l'antigène souhaité !

 

 

 

 

4) Riz Doré – Il s'agit d'un excellent exemple d'amélioration d'une source alimentaire de base dense en énergie mais non nutritive du point de vue des micro-éléments et qui est fortement consommée dans des pays très pauvres. Cent quatre-vingt-dix millions d'enfants et 19 millions de femmes enceintes courent un risque de carence en vitamine A. Les gènes pour fabriquer de la vitamine A dans le Riz Doré ont été transférés de la jonquille, d'une bactérie et du maïs.

 

 

5) Papaye – La filière de la papaye a été presque entièrement décimée aux États-Unis par le virus de la tache annulaire de la papaye. Les OGM ont sauvé l'ensemble de la filière !

 

 

6) Pommes de terre – Des pommes de terre GM ont été approuvées par la FDA l'année dernière. Les pommes de terre contiennent naturellement un précurseur de l'acrylamide, une substance chimique cancérigène qui se forme lorsque les pommes de terre sont cuites à haute température (juste comme nous les aimons, frites !). Le gène a été modifié de sorte que les pommes de terre produiront moins de précurseur chimique. Rien n'a été ajouté, c'est pourquoi on les appelle « Innate ». De plus, un gène a été modifié pour réduire les taches de meurtrissures et le brunissement. C'est le même gène qui a été modifié dans la pomme « Arctic apple » (une variété de pomme GM qui ne brunit pas quand elle est coupée). Pour ceux qui s'intéressent à une explication plus approfondie, ces variétés de pommes de terre impliquent chacune une transformation pour deux traits (les gènes liés à l'expression des taches noires et de l'asparagine et les gènes liés aux sucres réducteurs dans les tubercules) pour un total de 10 événements ; ceux-ci ont été obtenus séparément par ARNi (ARN interférent). Réduire le gaspillage alimentaire dû aux taches noires et au brunissement permettra d'économiser des centaines de milliers de kilos d'émissions de carbone par an !

 

 

7) Interféron – Une protéine utilisée pour traiter la sclérose en plaques, les maladies auto-immunes et dans certains traitements contre le cancer. En tant que société, nous nous fions à des médicaments produits par des bactéries GM.

 

 

8) Traitements de la coagulation sanguine – Pour les accidents vasculaires cérébraux, les caillots de sang et les troubles de la coagulation sanguine – par exemple, le médicament ATryn est un anticoagulant qui réduit la probabilité de caillots de sang pendant la chirurgie ou l'accouchement. Il est extrait du lait de chèvres génétiquement modifiées.

 

 

9) Coton – On produit aujourd'hui 50% de plus de coton dans le monde sur la même surface qu'il y a quelque 40 ans. Certains pays ont réduit leur consommation d'insecticides utilisés sur le cotonnier jusqu'à 90% !

 

 

10) Saumon – Ce n'est pas un secret que les populations de saumons sauvages ont été surexploitées et stressées par le changement climatique. La pêche commerciale et la destruction des habitats causée par l'homme ont contribué à réduire les populations de saumons au niveau le plus bas observé depuis les années 1970. Une nouvelle variété de saumon atlantique génétiquement modifiée contient un gène du saumon du Pacifique pour augmenter le taux de croissance et le faire passer à maturité commerciale en 18 mois au lieu des 3 ans habituels. Cette avancée technologique et d'autres permettent aux poissons d'être produits en bassins sur terre, ce qui pourrait nous aider à construire une industrie du saumon aux États-Unis (95 % de notre saumon sont importés) et nous aider à protéger nos océans contre la surpêche.

 

 

 

 

OGM en développement

 

Certains de mes OGM favoris actuellement en développement comprennent :

 

Une variété de bovins laitiers « mottes » (sans cornes) : actuellement, chaque année, 9 millions de bovins sont écornés avec des fers chauds, des pinces ou des pâtes caustiques, causant beaucoup de souffrance animale (les éleveurs détestent aussi le faire !). Les vaches naturellement sans cornes sont de piètres productrices de lait et l'élevage traditionnel n'a pas été en mesure de sélectionner une race grande laitière et sans cornes. Cette technologie fonctionne en désactivant un gène, au lieu d'en ajouter un d'une autre espèce. Il y a actuellement d'autres modifications génétiques en cours de développement pour réduire les souffrances animales.

 

 

 

 

Les orangers de Floride sont actuellement décimés par le Citrus blight, une épidémie de « verdissement des agrumes » qui balaie la Floride. Plus de 80 % des orangers de la Floride sont contaminés. Un gène provenant de l'épinard a été inséré dans les agrumes pour prévenir cette maladie, et la filière des agrumes est à quelques années de l'effondrement complet. Cependant, les autorisations pour les nouveaux OGM prennent beaucoup de temps.

 

Le fil d'araignée du lait de chèvre : la soie d'araignée est plus résistante que le Kevlar, incroyablement légère et durable ! Mais la soie d'araignée, aussi utile qu'elle soit pour l'industrie, est très difficile à produire à partir d'araignées (elles se cannibalisent...).

 

 

Quelques mythes persistants sur les OGM

 

Pendant que nous y sommes, parlons aussi de certaines choses que je déteste !

 

« Les modifications génétiques utilisent des gènes qui ne se trouvent pas dans la nature. » Faux ! Les gènes (chaque gène) sont trouvés quelque part dans la nature, par exemple, lorsqu'un gène d'épinard est introduit dans un agrume. La biologie synthétique et la création de gènes entièrement nouveaux ou de protéines ne sont pas encore sorties du laboratoire -:). Mais surveillez bien ! Ça viendra pour vous !

 

« Le blé génétiquement modifié a provoqué la montée de la maladie cœliaque et de l'intolérance au gluten. » En fait, il n'y a pas de « blé OGM ». Le blé a été modifié par les mains humaines depuis l'aube de l'agriculture. Les seules modifications apportées ont été produites par sélection naturelle, et non par la bio-ingénierie, c'est-à-dire l'insertion ou la suppression de gènes.

 

« Monsanto gagne des milliards de dollars sur le dos des agriculteurs pauvres. » Faux ! Le Riz Doré sera distribué gratuitement aux agriculteurs de subsistance. Monsanto Co. a été l'une des premières entreprises à accorder des licences gratuites pour le Riz Doré. Le seuil est de 10.000 $ de profit – il est prévu que si les agriculteurs gagnent plus de 10.000 $ par année, ils devront acheter les semences.

 

 

Et encore une chose

 

Je déteste grandement et je m'oppose à la diabolisation de Monsanto. Pourquoi pensez-vous que « Monsanto », « RoundUp », « glyphosate » et « maïs » sont des noms familiers, alors que « Syngenta » et « DuPont » ne le sont pas ?

 

Pièce A : Syngenta est une grande entreprise de semences biotechs et d'agro-chimie – elle produit du maïs Agrisure GM et de la triazine, l'un des herbicides les plus utilisés aux États-Unis et en Australie. Le maïs de la marque Agrisure contient le trait Viptera qui confère une résistance à des parasites du maïs.

 

Pièce B : DuPont Pioneer, une grande société (une filiale de DuPont) est en concurrence sur le marché du maïs GM avec Monsanto. Ils en détiennent chacun environ 36 %.

 

Les gènes introduits dans les produits DuPont Pioneer comprennent l'événement LibertyLink, qui induit une résistance aux herbicides Ignite/Liberty de Bayer [glufosinate-ammonium] ; l'événement Herculex I Insect Protection qui protège contre divers insectes ; le trait Herculex RW qui protège contre d'autres insectes ; l'événement YieldGard Corn Borer, qui fournit une résistance à un autre ensemble d'insectes ; et l'événement Roundup Ready Corn 2 qui confère aux cultures une résistance aux herbicides à base de glyphosate.

 

(Il n'y a pas que cela, mais DuPont a aussi fabriqué sa part de pesticides dangereux, d'herbicides et d'autres produits chimiques, y compris des revêtements comme le C8. Par ailleurs, DuPont a également fabriqué l'Agent Orange, du DDT et des PCB... tout comme l'ancienne entreprise de produits chimiques Monsanto – à distinguer de la nouvelle société semencière).

 

En conclusion, j'adore les OGM et les biotechnologies. Nous faisons tout cela pour contribuer à la solution des problèmes du monde. Si vous êtes intéressé par les OGM, consultez un article de blog que j'ai écrit sur invitation sur les bases des OGM, dans lequel vous pourrez découvrir ce qui arrive à l'ADN que nous ingurgitons ; vous pouvez aussi me voir sur YouTube (c'est embarrassant) ou, pour des informations plus détaillées, consulter un autre article que j'ai écrit sur les technologies que Monsanto est en train de développer.

 

_____________ 

 

* Carol Lynn Curchoe est la fondatrice de 32ATPs ; c'est une scientifique, enseignante, consultante, conseillère et auteure. Vous pouvez la trouver sur Twitter.

 

Source : https://www.agdaily.com/technology/10-amazing-gmos/

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Erreur récurrente :
ni la présure, ni l'insuline (ou l'hormone de croissance), ni les vaccins, ni l'interféron, ni l'Atryn ne sont des OGM (ainsi que la soie d'araignée... tentative conjointe française/japonaise pour en produire chez le ver à soie).
Ce sont des protéines produites, via le génie génétique, chez des bactéries, levures, champignons (ces derniers notamment pour produire la plupart des auxiliaires technologiques -enzymes-) GM.
En raison d'une orthographe commune en anglais pour désigner la plante et son produit, seul le cotonnier est GM, le coton n'est nullement GM !
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Vous avez objectivement et sémantiquement raison !

Mais comme l'erreur est récurrente, s'agissant des produits alimentaires issus de plantes GM, l'auteure que j'ai traduit a bien fait de partir de cette erreur pour confronter les opposants aux PGM à la stupidité de leur attitude.

Question : combien d'opposants aux PGM diabétiques prennent de l'insuline issue de bactéries recombinantes ?
L
Bonjour
Voici le lien d'un article (copie PDF) des DNA sur une découverte intéressante :
https://mon-partage.fr/f/trKNUR6P/
Bien à vous
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour la copie.

C'est très intéressant. Surtout le fait que l'INRA a déposé un brevet... compte-t-il l'exploiter ?
D
Intéressante synthèse.
Par contre, " Ce n'est pas un secret que les populations de saumons sauvages ont été surexploitées et stressées par le changement climatique": surexploité, sans doute, mais "stressées par le changement climatique" est une spéculation.
Répondre
S
Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je suis plutôt d'accord avec vous.