Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

OGM : les enjeux socio-économiques et impacts environnementaux 1996-2018

29 Octobre 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

OGM : les enjeux socio-économiques et impacts environnementaux 1996-2018

 

 

« GM crops: global socio-economic and environmental impacts 1996-2018 » (OGM : les enjeux socio-économiques et impacts environnementaux 1996-2018) de Graham Brookes et Peter Barfoot (PG Economics Ltd, UK) est une somme de plus de 200 pages, une mine d'informations sur des sujets variés allant des statistiques économiques (évidemment) à, par exemple, l'impact sur la séquestration de carbone.

 

Un tel document ne peut pas vraiment être résumé. Le résumé des auteurs fait dix pages. Nous le traduirons peut-être.

 

Pour l'heure, voici un extrait relatif à la Roumanie.

 

« h) Roumanie

 

La Roumanie a rejoint l'UE au début de 2007 et n'est donc plus officiellement autorisée à cultiver du soja GM HT. L'analyse ci-dessous porte donc sur la période 1999-2006. Sur la base des données sur l'utilisation des herbicides pour les années 2000-2003 provenant de Brookes (2005), l'adoption du soja GM HT en Roumanie a entraîné une légère augmentation nette du volume de matières actives herbicides mais une réduction nette de la charge EIQ [quotient d'impact environnemental]. Plus précisément :

 

  • Le volume moyen d'herbicides appliqué a augmenté de 0,09 kg/ha pour atteindre 1,35 kg/ha ;

  • L'EIQ moyen au champ/ha a diminué de 23/ha pour le soja conventionnel à 21/ha pour le soja GM HT.

 

Ces données ont été utilisées comme base pour l'analyse de l'impact environnemental associé à l'utilisation d'herbicides jusqu'en 2003. Pour la période 2003 à 2006, ce chiffre a été mis à jour en fonction des données sur l'utilisation d'herbicides d'AMIS Global. En conséquence, en 2006, la quantité moyenne de matières actives herbicides appliquée à la culture de soja GM HT était de 0,87 kg/ha (EIQ/ha au champ de 13,03) contre 0,99 kg/ha pour le soja conventionnel (EIQ/ha au champ de 19,09). Dans l'ensemble, au cours de la période 1999-2006, le volume total de matières actives herbicides utilisé était supérieur de 2 % (soit environ 15.600 kg) au niveau d'utilisation si l'on considère que les cultures étaient toutes non génétiquement modifiées depuis 1999, mais la charge d'EIQ au champs avait diminué de 11 %.

 

Avec l'interdiction de planter du soja génétiquement modifié HT intervenue en 2007, on a enregistré un résultat net négatif pour l'impact environnemental associé à l'utilisation d'herbicides sur la production roumaine de soja subséquente, car les agriculteurs ont dû recourir à la chimie conventionnelle pour lutter contre les mauvaises herbes. Par exemple, sur la base des données d'AMIS Global sur l'utilisation des herbicides pour 2011 – la totalité de la culture était alors conventionnelle –, la quantité moyenne de matières actives herbicides appliquée par hectare a augmenté de 80 % et la note moyenne EIQ au champ/ha a augmenté de 95 % par rapport aux niveaux d'utilisation de 2006 sur le soja GM HT. Cela suggère une détérioration significative de l'impact environnemental associé à l'utilisation d'herbicides sur le soja depuis l'interdiction de l'utilisation de la technologie GM HT. »

 

La preuve par l'exemple de l'irresponsabilité européenne...

 

En 2006, le soja occupait 177.481 hectares selon FAOSTAT. En 2007, la surface est tombée à 109.314 hectares. Les deux années suivantes, on était à moins de 50.000 hectares. La Roumanie faisait alors comme les autres membres de l'Union Européenne : elle importait du soja... GM. Les surfaces sont remontées depuis lors (aux alentours de 125.000 hectares en 2015 et 2016, et 165.000 hectares en 2017 et 2018)

 

 

La tableau sur les bénéfices économiques :

 

 

 

 

Voici encore un graphique pour l'Espagne sur les revenus additionnels obtenus grâce au maïs MON 810 (Bt) :

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeremia 29/10/2020 09:37

Je n'ai jamais compris à quoi servait tout ce soja, sinon pour alimenter le bétail? Le seul qu'on trouve pour les humains (à part les produits au lait de soja assez marginaux), c'est celui importé de Chine dans les magasins chinois (ainsi que le tofu).

douar 29/10/2020 16:23

Le tourteau de soja est une source extrémement intéressante pour l'alimentation animale: très concentré, très appétent (ce n'est pas un détail, loin de là) et avec un profil acide aminé équilibré (sauf en méthionine).
L'ironie de l'histoire , c'est que l'interdiction de l'utilisation des farines de viande en 2001 a fait augmenter l'utilisation du tourteau de soja car les farines de viande (on dit PAT désormais) sont aussi très concentrées en protéines (50/55% de protéines) et entraient directement en concurrence en formualtion des aliments (volailles essentiellement, peu en porc).
Voici la répartition moyenne des matières premières utilisées en alimentation animale:
https://www.nutritionanimale.org/Default.aspx?lid=1&rid=120&rvid=165

Le tx de soja ne représente que 13% de l'ensemble.
Mais par contre, dans certaines formulations, il est presque impossible de s'en passer sans se pénaliser énormément sur le prix final et sans avoir recours à des acides aminés de synthèse (lysine, méthionine, tryptophane principalement).

Il est là, fils spirituel de Seppi 29/10/2020 11:54

En fait le soja a plusieurs utilités.
Le tourteau pour l'alimentation du bétail
L'huile pour la consommation humaine (agro carburant, huile à consommer)
De la nourriture pou rles humains
Concernant l'huile, elle est extraite naturellement lorsque l'on fait un tourteau, du coup ce soja pour le bétail permet à la fois de nourrir ledit bétail et de produire de l'huile. Pour le soja qui nourrit l'humain sous diverses formes, ce que vous dîtes est nuançable. Si une partie du soja mangé par les gens vient de Chine, ce n'est pas le cas de tous. Par exemple, plusieurs plats d'alternative à la viande (steack de soja par ex) sont faits avec du soja français.